9. Pourquoi il nécessaire de faire l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours afin d’être capable d’atteindre la connaissance de Dieu

9. Pourquoi il nécessaire de faire l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours afin d’être capable d’atteindre la connaissance de Dieu

Paroles de Dieu concernées :

Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu accomplit l’œuvre du jugement et du châtiment afin que l’homme Le connaisse et pour Son témoignage. Sans le jugement du tempérament corrompu de l’homme par Dieu, l’homme ne connaîtrait pas Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense, et l’homme ne pourrait pas non plus convertir son ancienne connaissance de Dieu en une connaissance nouvelle. Pour le bien de Son témoignage et pour le bien de Sa gestion, Il expose Sa totalité au grand jour, permettant ainsi à l’homme, par la manifestation de Dieu, d’acquérir la connaissance de Dieu, de changer son tempérament et de rendre un témoignage retentissant en faveur de Dieu. Le changement dans le tempérament de l’homme est réalisé par de nombreux genres différents de l’œuvre Dieu ; sans ces changements dans son tempérament, l’homme serait incapable de rendre témoignage à Dieu et d’être selon le cœur de Dieu. Les changements dans le tempérament de l’homme signifient que l’homme s’est libéré de l’esclavage de Satan et de l’influence des ténèbres, et qu’il est vraiment devenu un modèle et un exemple de l’œuvre de Dieu, un témoin de Dieu et un homme selon le cœur de Dieu. Aujourd’hui, Dieu incarné est venu faire Son œuvre sur la terre, et Il exige que l’homme Le connaisse, Lui obéisse, témoigne de Lui, qu’il connaisse Son œuvre pratique et normale, qu’il obéisse à toutes Ses paroles et à toute Son œuvre qui ne sont pas en accord avec les notions de l’homme, et qu’il témoigne de toute l’œuvre qu’Il fait pour sauver l’homme, ainsi que de tous les actes qu’Il accomplit pour conquérir l’homme. Ceux qui témoignent de Dieu doivent connaître Dieu ; seul ce genre de témoignage est précis et réel, et seul ce genre de témoignage peut couvrir Satan de honte. Dieu utilise ceux qui en sont venus à Le connaître en subissant Son jugement et Son châtiment, Son traitement et Son émondage pour qu’ils Lui rendent témoignage. Il utilise ceux qui ont été corrompus par Satan pour Lui rendre témoignage, et Il utilise aussi ceux dont le tempérament a changé et qui ont ainsi gagné Ses bénédictions pour Lui rendre témoignage. Il n’a pas besoin que l’homme Le loue de sa bouche, pas plus qu’Il n’a besoin de la louange et du témoignage de ceux de l’espèce de Satan, qui n’ont pas été sauvés par Lui. Seuls ceux qui connaissent Dieu sont qualifiés pour Lui rendre témoignage et seuls ceux dont le tempérament a changé sont qualifiés pour Lui rendre témoignage. Dieu ne permettra pas à l’homme de déshonorer intentionnellement Son nom.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Pendant les derniers jours, le Dieu incarné est venu principalement pour prononcer Ses paroles. Il parle du point de vue de l’Esprit, du point de vue de l’homme et du point de vue d’une troisième personne ; Il parle de différentes façons, utilisant une façon pour une période de temps, et Il utilise la méthode orale pour changer les notions de l’homme et supprimer du cœur de l’homme l’image du Dieu vague. C’est l’œuvre principale accomplie par Dieu. Parce que l’homme croit que Dieu est venu guérir les malades, chasser les démons, accomplir des miracles et accorder des bénédictions matérielles à l’homme, Dieu réalise cette étape de l’œuvre – l’œuvre du châtiment et du jugement – afin de supprimer de telles choses des notions de l’homme, afin que l’homme puisse connaître la réalité et la normalité de Dieu, et que l’image de Jésus puisse être retirée de son cœur et remplacée par une nouvelle image de Dieu. Aussitôt que l’image que l’homme a de Dieu devient vieille, alors elle devient une idole. Quand Jésus est venu et a réalisé cette étape de l’œuvre, Il ne représentait pas Dieu dans Sa totalité. Il a opéré quelques signes et prodiges, prononcé quelques paroles et a finalement été crucifié. Il représentait une partie de Dieu. Il ne pouvait pas représenter tout ce qui est de Dieu, mais au contraire, Il représentait Dieu en réalisant une partie de l’œuvre de Dieu. C’est parce que Dieu est si grand et si merveilleux, et qu’Il est insondable, et parce que Dieu ne réalise qu’une partie de Son œuvre à chaque ère. L’œuvre accomplie par Dieu pendant cette ère est principalement l’approvisionnement des paroles pour la vie de l’homme ; l’exposition du tempérament corrompu et l’essence de la nature de l’homme ; la suppression des notions religieuses, de la pensée féodale, de la pensée dépassée, et la connaissance et la culture de l’homme. Toutes ces choses doivent être purifiées par l’exposition aux paroles de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu utilise des paroles, pas des signes et des prodiges, pour rendre l’homme parfait. Il utilise Ses paroles pour exposer l’homme, pour juger l’homme, pour châtier l’homme et pour rendre l’homme parfait, de sorte que, dans les paroles de Dieu, l’homme en vient à réaliser la sagesse et la beauté de Dieu et à comprendre le tempérament de Dieu, de manière à ce que, par les paroles de Dieu, l’homme voie les actes de Dieu. Pendant l’ère de la Loi, l’Éternel a conduit Moïse hors d’Égypte par Ses paroles et a prononcé quelques paroles aux Israélites ; en ce temps-là, une partie des actions de Dieu étaient claires, mais parce que l’homme était d’un calibre très limité et que rien ne pouvait rendre sa connaissance totale, Dieu a continué à parler et à œuvrer. Dans l’ère de la Grâce, l’homme a vu une partie des actions de Dieu une fois de plus. Jésus était en mesure de manifester des signes et des prodiges, de guérir les malades et de chasser les démons, et d’être crucifié ; trois jours après, Il est ressuscité et est apparu en chair devant l’homme. De Dieu, l’homme n’en savait pas plus que ça. L’homme en sait autant que ce qui lui est montré par Dieu, et si Dieu ne devait rien montrer de plus à l’homme, alors telle serait l’étendue de la définition de Dieu par l’homme. Ainsi, Dieu continue à œuvrer afin que la connaissance que l’homme en a puisse s’approfondir et pour que l’homme puisse progressivement arriver à connaître l’essence de Dieu. Dans les derniers jours, Dieu utilise Sa parole pour rendre l’homme parfait. Ton tempérament corrompu est dévoilé par la parole de Dieu et tes notions religieuses sont remplacées par la réalité de Dieu. Dieu incarné des derniers jours est surtout venu pour accomplir les paroles suivantes : « la Parole se fait chair, la Parole vient dans la chair et la Parole apparaît dans la chair », et si tu n’en as pas une connaissance approfondie, alors tu seras incapable de tenir ferme. Au cours des derniers jours, Dieu entend principalement accomplir une étape de l’œuvre dans laquelle la Parole apparaît dans la chair, et c’est une partie du plan de gestion de Dieu. Ainsi, votre connaissance doit être précise ; quelle que soit la façon dont Dieu œuvre, Dieu ne permet à personne de Le circonscrire. Si Dieu ne faisait pas cette œuvre au cours des derniers jours, alors la connaissance que l’homme a de Lui ne pourrait croître. Tu saurais seulement que Dieu peut être crucifié et peut détruire Sodome, et que Jésus peut être ressuscité des morts et apparaître à Pierre… Mais tu ne dirais jamais que la parole de Dieu peut tout accomplir et peut conquérir l’homme. Tu ne peux évoquer une telle connaissance qu’en faisant l’expérience de la parole de Dieu et, plus tu feras l’expérience de l’œuvre de Dieu, plus la connaissance que tu en as s’approfondira. C’est seulement à ce moment-là que tu cesseras de délimiter Dieu dans tes propres notions. L’homme arrive à connaître Dieu en faisant l’expérience de Son œuvre ; il n’y a pas une autre façon correcte de connaître Dieu.

Extrait de « Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, Dieu est devenu chair principalement pour achever l’œuvre de « la Parole apparaissant dans la chair », pour utiliser la parole pour perfectionner l’homme et pour faire en sorte que l’homme accepte le traitement de la parole et l’épurement par la parole. Par Ses paroles, Il fait en sorte que tu reçoives le soutien et la vie ; dans Ses paroles, tu vois Son œuvre et Ses actes. Dieu utilise la parole pour te châtier et t’épurer, et donc, si tu endures des difficultés, c’est aussi à cause de la parole de Dieu. Aujourd’hui, Dieu n’œuvre pas avec des faits, mais avec des paroles. Ce n’est qu’après la venue de Sa parole que le Saint-Esprit peut travailler en toi et te faire endurer de la souffrance et sentir de la douceur. Seule la parole de Dieu peut te conduire dans la réalité et seule la parole de Dieu peut te perfectionner. Et donc, à tout le moins, tu dois comprendre ceci : l’œuvre accomplie par Dieu au cours des derniers jours est principalement l’utilisation de Sa parole pour perfectionner tous les gens et pour guider l’homme. Toute l’œuvre qu’Il fait est par la parole ; Il n’utilise pas des faits pour te châtier. Parfois, des gens résistent à Dieu. Dieu ne te cause pas un grand inconfort, ta chair n’est pas châtiée et tu n’endures pas de difficultés non plus, mais dès que Sa parole se présente à toi et qu’elle t’épure, tu ne le supportes pas. N’est-ce pas ainsi ? À l’époque des exécutants, Dieu a dit de jeter l’homme dans l’abîme. L’homme est-il vraiment tombé dans l’abîme ? Par la simple utilisation de paroles pour épurer l’homme, l’homme est tombé dans l’abîme. Et donc, pendant les derniers jours, quand Dieu Se fait chair, Il utilise principalement la parole pour tout accomplir et tout clarifier. Seulement par Ses paroles peux-tu voir ce qu’Il est ; seulement par Ses paroles peux-tu voir qu’Il est Dieu Lui-même. Lorsque Dieu incarné vient sur terre, Il ne fait aucune autre œuvre que celle de prononcer des paroles – aucun besoin de faits alors ; les paroles suffisent. En effet, Il est venu principalement pour faire cette œuvre, pour permettre à l’homme de contempler Sa puissance et Sa suprématie dans Ses paroles, pour permettre à l’homme de voir dans Ses paroles Sa manière de Se cacher humblement, et pour permettre à l’homme de Le connaître complètement dans Ses paroles. Dans Ses paroles se trouvent tout ce qu’Il a, tout ce qu’Il est, Sa sagesse et Sa splendeur. Ainsi, tu es amené à voir les nombreuses méthodes que Dieu utilise quand Il prononce Ses paroles. La plus grande partie de l’œuvre de Dieu pendant tout ce temps a été le soutien, la révélation et le traitement de l’homme. Il ne maudit pas les gens à la légère, et même quand Il le fait, c’est par la parole qu’Il les maudit. Et donc, en cette ère de Dieu fait chair, ne t’attends pas à voir Dieu guérir les malades ou chasser des démons encore une fois. Et cesse de chercher constamment des signes, c’est inutile ! Ces signes ne peuvent pas perfectionner l’homme ! Pour parler clairement : aujourd’hui, le vrai Dieu Lui-même de la chair n’agit pas ; Il parle seulement. C’est la vérité ! Il utilise des paroles pour te perfectionner et utilise des paroles pour te nourrir et t’abreuver. Il utilise aussi des paroles pour œuvrer et Il utilise des paroles au lieu des faits pour te faire connaître Sa réalité. Si tu peux percevoir cette manière d’œuvrer de Dieu, alors il est difficile d’être négatif. Au lieu de te concentrer sur des choses qui sont négatives, tu devrais te concentrer uniquement sur ce qui est positif, ce qui veut dire que peu importe si oui ou non les paroles de Dieu sont accomplies, ou si oui ou non il y a des faits, Dieu fait en sorte que l’homme gagne la vie par Ses paroles, et c’est le plus grand de tous les signes ; et plus encore, c’est un fait incontestable. Cela constitue la base la plus solide à partir de laquelle en arriver à connaître Dieu ; c’est même un plus grand signe que les signes. Seules ces paroles peuvent perfectionner l’homme.

Extrait de « Tout est accompli par la parole de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu S’est fait chair dans l’endroit le plus arriéré et le plus souillé de tous, et c’est seulement de cette manière que Dieu peut montrer clairement l’intégralité de Son tempérament saint et juste. Et par quel biais Son tempérament juste apparaît-il ? Il apparaît quand Dieu juge les péchés des hommes, quand Il juge Satan, quand Il abhorre le péché et quand Il méprise les ennemis qui s’opposent à Lui et se rebellent contre Lui. Je prononce ces paroles aujourd’hui pour juger les péchés des hommes, pour juger leur impiété et pour maudire leur désobéissance. La malhonnêteté et la duplicité des hommes, leurs paroles et leurs actes, tout ce qui va à l’encontre de la volonté de Dieu doivent être soumis au jugement, et la désobéissance des hommes doit être dénoncée comme péché. Ses paroles s’articulent sur les principes du jugement : Il utilise le jugement de l’impiété des hommes, la malédiction de leur insubordination et la révélation des visages hideux des hommes pour manifester Son tempérament juste. La sainteté est une représentation de Son tempérament juste, et la sainteté de Dieu est effectivement Son tempérament juste. Vos tempéraments corrompus sont le contexte des paroles d’aujourd’hui : Je les utilise pour parler et pour juger, et pour accomplir l’œuvre de la conquête. Cela seul est l’œuvre réelle, et cela seul fait pleinement rayonner la sainteté de Dieu. S’il n’y a aucune trace de tempérament corrompu en toi, alors Dieu ne te jugera pas et ne te montrera pas non plus Son tempérament juste. Sachant que tu as un tempérament corrompu, Dieu ne t’acquittera pas, et c’est à travers cela que se montre Sa sainteté. Si Dieu voyait que la souillure et l’insubordination de l’homme étaient trop grandes mais ne parlait pas et ne te jugeait pas, et ne te châtiait pas non plus pour ton impiété, cela prouverait qu’Il n’est pas Dieu, car Il n’aurait pas de haine du péché. Il serait aussi souillé que l’homme. Aujourd’hui, c’est en raison de ta souillure que Je te juge, et c’est en raison de ta corruption et de ton insubordination que Je te châtie. Je ne fais pas étalage de mon pouvoir devant vous et ne vous opprime pas délibérément. Je fais ces choses parce que vous, qui êtes nés dans ce pays de souillure, avez été très gravement contaminés par la souillure. Vous avez tout simplement perdu votre intégrité et votre humanité, et vous êtes devenus comme des porcs nés dans les coins du monde les plus sales, et c’est donc pour cela que vous êtes jugés et que Je déchaîne Ma colère contre vous. C’est précisément grâce à ce jugement que vous avez pu voir que Dieu est le Dieu juste, et que Dieu est le Dieu saint ; c’est précisément en raison de Sa sainteté et de Sa droiture qu’Il vous juge et déchaîne sur vous Sa colère. Parce qu’Il peut révéler Son tempérament juste quand Il voit l’insubordination de l’homme, et parce qu’Il peut révéler Sa sainteté quand Il voit la souillure de l’homme, cela suffit à montrer qu’Il est Dieu Lui-même qui est saint et parfait et qui vit cependant au pays de la souillure.

Extrait de « Comment les effets de la seconde étape de l’œuvre de la conquête sont obtenus », dans La Parole apparaît dans la chair

Face à l’état de l’homme et à son attitude vis-à-vis de Dieu, Dieu a accompli une œuvre nouvelle, permettant à l’homme à la fois de Le connaître et de Lui obéir, et à la fois de L’aimer et de Lui rendre témoignage. Ainsi, l’homme doit vivre l’épurement de Dieu en lui-même, ainsi que Son jugement, le traitement et l’émondage sans lesquels il ne connaîtrait jamais Dieu et ne serait jamais capable de L’aimer et de Lui rendre témoignage véritablement. Dieu épure l’homme pas seulement pour un effet unilatéral, mais pour un effet multidimensionnel. C’est seulement de cette manière que Dieu accomplit l’œuvre d’épurement dans ceux qui sont prêts à chercher la vérité, afin que leur détermination et leur amour soient rendus parfaits par Dieu. Pour ceux qui sont prêts à chercher la vérité et qui cherchent ardemment Dieu, rien n’est plus significatif ou d’un plus grand apport qu’un épurement comme celui-là. Le tempérament de Dieu n’est pas si facilement connu ou compris par l’homme, car Dieu, à la fin, reste Dieu. En fin de compte, il n’est pas possible pour Dieu d’avoir le même tempérament que l’homme, et il n’est donc pas facile pour l’homme de connaître Son tempérament. La vérité n’est pas intrinsèquement possédée par l’homme et n’est pas facilement comprise par ceux qui ont été corrompus par Satan ; l’homme est dépourvu de la vérité et dépourvu de la détermination à mettre la vérité en pratique, et s’il ne souffre pas et n’est pas épuré ou jugé, sa résolution ne sera jamais rendue parfaite. Pour tout le monde, l’épurement est atroce et très difficile à accepter ; cependant, c’est au cours de l’épurement que Dieu rend manifeste Son juste tempérament envers l’homme et rend publiques Ses exigences pour l’homme, et fournit plus d’éclairage, plus d’émondage et de traitement véritables ; en comparant les faits et la vérité, Il donne à l’homme une plus grande connaissance de Lui-même et de la vérité, et donne à l’homme une plus grande compréhension de la volonté de Dieu, permettant ainsi à l’homme d’avoir un amour plus vrai et plus pur pour Dieu. Tels sont les desseins de Dieu dans la réalisation de l’épurement.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable », dans La Parole apparaît dans la chair

Si les gens restent bloqués dans l’ère de la Grâce, alors ils ne seront jamais débarrassés de leur tempérament corrompu ; encore moins connaîtront-ils le tempérament inhérent à Dieu. Si les gens vivent dans l’abondance de la grâce, mais n’ont pas emprunté le chemin de la vie qui leur permet de connaître Dieu et de Le satisfaire, alors ils ne gagneront jamais Dieu dans leur croyance en Lui. Cette forme de croyance est effectivement pitoyable. Lorsque tu auras fini de lire ce livre, lorsque tu auras vécu chaque étape de l’œuvre de Dieu incarné à l’ère du Règne, tu auras l’impression que les désirs que tu as nourris pendant de nombreuses années ont finalement été réalisés. Tu auras le sentiment que ce n’est que maintenant que tu as vraiment vu Dieu face à face ; que ce n’est que maintenant que tu as contemplé Son visage, entendu Sa déclaration personnelle, apprécié la sagesse de Son œuvre, et senti à quel point Il est réel et tout-puissant. Tu sentiras que tu as gagné beaucoup de choses que les gens n’ont jamais vues ou possédées par le passé. À ce moment-là, tu sauras clairement ce que signifie croire en Dieu, et ce que c’est que d’être selon la volonté de Dieu. Bien sûr, si tu t’accroches aux visions du passé et rejettes ou nies la réalité de la seconde incarnation de Dieu, alors tu resteras les mains vides et tu n’acquerras rien et, finalement, tu seras jugé coupable de t’être opposé à Dieu. Ceux qui sont capables d’obéir à la vérité et se soumettent à l’œuvre de Dieu seront appelés à se rassembler sous le nom du deuxième Dieu incarné : le Tout-Puissant. Ils seront capables d’accepter d’être conduits personnellement par Dieu, acquérant davantage de vérité supérieure, ainsi que de vie véritable. Ils contempleront la vision que n’avaient jamais vue les gens des temps anciens : « Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force » (Apocalypse 1:12-16). Cette vision est l’expression de tout le tempérament de Dieu, et l’expression de tout Son tempérament est aussi l’expression de l’œuvre de Dieu dans Son incarnation actuelle. Dans les torrents de châtiments et de jugements, le Fils de l’homme exprime Son tempérament inhérent par le biais de déclarations, permettant à tous ceux qui acceptent Son châtiment et Son jugement de voir le vrai visage du Fils de l’homme, lequel est une représentation fidèle du visage du Fils de l’homme tel que vu par Jean. (Bien sûr, tout cela sera invisible aux yeux de ceux qui n’acceptent pas l’œuvre de Dieu dans l’ère du Règne.) Le vrai visage de Dieu ne peut pas être entièrement décrit en utilisant le langage humain, et ainsi Dieu utilise ces moyens pour exprimer Son tempérament inhérent et révéler à l’homme Son vrai visage. Ce qui veut dire que tous ceux qui ont expérimenté le tempérament inhérent du Fils de l’homme ont vu le vrai visage du Fils de l’homme, car Dieu est trop grand et ne peut pas être entièrement décrit en utilisant le langage humain. Une fois que l’homme aura expérimenté chaque étape de l’œuvre de Dieu dans l’ère du Règne, alors il connaîtra le véritable sens des paroles de Jean quand il parla du Fils de l’homme parmi les chandeliers : « Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. »

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

9. Pourquoi il nécessaire de faire l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours afin d’être capable d’atteindre la connaissance de Dieu