23. A Battle

23. A Battle

Par Zhang Hui, Chine

Je m’appelle Zhang Hui, et en 1993, toute ma famille en est venue à croire au Seigneur Jésus. Je cherchais avec enthousiasme et je suis donc rapidement devenu prédicateur. J’allais souvent dans différentes églises pour travailler et précher. Au bout de quelques années, j’ai quitté mon emploi et j’ai commencé à servir le Seigneur à temps plein. Toutefois, pour une raison inconnue, la foi et l’amour de mes frères et sœurs sont progressivement devenus tièdes, et la jalousie et les querelles se sont développées entre les collaborateurs. J’ai aussi ressenti que mon esprit s’étiolait et il ne me restait plus rien sur quoi précher. En 2005, ma femme a été atteinte d’un cancer, et elle est morte peu de temps après. Cela a été un énorme choc pour moi et je me suis encore affaibli. Un jour, je suis allé chez mon cousin, et j’y ai fait la connaissance de deux sœurs qui préchaient l’Évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant. Au bout de plusieurs jours d’échanges et de débats, j’ai fini par véritablement croire que le Seigneur Jésus était revenu et qu’Il était Dieu Tout-Puissant dans la chair. En écoutant les paroles de Dieu Tout-Puissant, mon cœur assoiffé était abreuvé et nourri, et je savourais la douceur de l’œuvre du Saint-Esprit, comprenant de nombreux mystères et vérités que je n’avais jamais compris auparavant. Cependant, alors que j’étais immergé dans la joie d’être réuni avec le Seigneur, les tentations et les attaques de Satan se sont progressivement rapprochées de moi…

Une après-midi, je pratiquais des dévotions spirituelles quand, tout à coup, j’ai entendu frapper à la porte. Lorsque j’ai ouvert, j’ai vu le pasteur, Li Yang, et son collaborateur, Wang Jun, de mon ancienne Église, qui se tenaient à l’extérieur. Cela m’a surpris et je me suis demandé : « Que font-ils ici ? Auraient-ils appris la nouvelle de ma foi en Dieu Tout-Puissant ? Auparavant, les frères et sœurs qui cherchaient correctement ont commencé à croire en Dieu Tout-Puissant. Le pasteur Li et son collaborateur, Wang, leur ont fait peur avec des rumeurs et ont incité leurs familles à les obliger à fuir l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour les empêcher de suivre Dieu Tout-Puissant. Aujourd’hui, je ne sais pas quel genre de tactiques ils vont utiliser pour me perturber. » Je les ai salués et les ai fait s’asseoir. Peu après, ma fille, Xiaoyan, et mon fils, Dayong, sont aussi rentrés. Cela m’a étonné : mes enfants avaient dit qu’ils avaient beaucoup de travail, alors pourquoi rentraient-ils tous les deux à la maison aujourd’hui ? Était-ce le pasteur Li qui les avait fait venir ? Il semblait que Li Yang et Wang Jun avaient préparé leur venue ! Je me suis empressé de prier Dieu : « Dieu Tout-Puissant ! Aujourd’hui, ils sont sûrement venus pour me déstabiliser et m’ébranler. Mon Dieu, ma stature est trop petite. Je Te supplie de me guider et de m’aider à traiter avec eux. Je suis prêt à témoigner de Toi ! » Après avoir prié, mon cœur s’est apaisé. À ce moment-là, Li Yang m’a dit avec un sourire hypocrite : « Frère Zhang, j’ai entendu dire que vous croyez maintenant en l’Éclair Oriental. Est-ce vrai ? Peu importe le degré de vérité qu’il y a dans l’Éclair Oriental, nous ne pouvons l’accepter. Frère Zhang, nous croyons tous au Seigneur depuis de nombreuses années, et nous avons préché et travaillé pour Lui. Nous sommes tous au clair sur le fait que le Seigneur Jésus a été crucifié et est devenu un sacrifice d’expiation, ce qui nous a racheté nos péchés. Nous avons aussi profité de la richesse de la grâce, de la paix et de la joie que le Seigneur nous a accordées. Nous devons donc respecter le nom et les voies du Seigneur en toutes circonstances. Nous ne pouvons pas croire à un autre Dieu. Votre éloignement du Seigneur Jésus et votre croyance en Dieu Tout-Puissant ne sont-ils pas une trahison envers le Seigneur ? »

J’ai répondu calmement : « Frère Li, quand nous parlons, nous devons être objectifs et concrets, soutenir nos allégations avec des preuves et ne pas condamner arbitrairement. Vous êtes-vous penché sur la question de l’Éclair Oriental ? Avez-vous lu les paroles de Dieu Tout-Puissant ? Vous ne les avez jamais examinées, alors comment pouvez-vous en conclure que j’ai trahi le Seigneur en acceptant l’Éclair Oriental ? Savez-vous d’où vient la vérité ? Savez-vous qui exprime la vérité ? Le Seigneur Jésus a dit : “Je suis le chemin, la vérité, et la vie” (Jean 14:6). Dieu est la vérité ! Comment pouvez-vous dire que, peu importe le degré de vérité présent dans l’Éclair Oriental, vous ne l’accepterez pas ? N’est-ce pas résister à la vérité et résister à Dieu de manière intentionnelle ? Si nous faisions ainsi, pourrions-nous encore compter parmi les croyants en le Seigneur ? Pour être honnête, quand j’ai commencé à croire en Dieu Tout-Puissant, moi aussi j’avais peur d’avoir tort et de m’être égaré, en raison de la résistance et de la condamnation affichées de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours par les pasteurs et les anciens du monde religieux. Cependant, plus tard, j’ai lu nombre de paroles de Dieu Tout-Puissant, et j’ai découvert qu’elles représentaient la vérité tout entière, qu’elles révélaient de nombreux mystères, tels que les mystères du plan de gestion de Dieu de 6 000 ans et de la profonde vérité des trois étapes de l’œuvre, les mystères de Dieu fait chair, la véritable histoire de la Bible, et plus encore. La confusion et les difficultés auxquelles j’ai fait face au cours de mes nombreuses années de croyance en le Seigneur ont toutes été résolues grâce aux paroles de Dieu Tout-Puissant. Plus je lis les paroles de Dieu, plus j’ai l’impression qu’elles sont les déclarations du Saint-Esprit, qu’elles sont la voix de Dieu. Je crois fermement que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour, et que le Seigneur Se manifeste à nous ! Frère Li, Frère Wang, Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus sont le même Dieu. Croire en Dieu Tout-Puissant, c’est accueillir la venue du Seigneur ! Réfléchissons. Quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer, nombreux sont ceux qui ont quitté le temple pour Le suivre. À l’époque, de nombreuses personnes les ont sûrement jugés en disant qu’ils avaient trahi l’Éternel Dieu et qu’ils étaient coupables d’apostasie. Aujourd’hui, nous savons tous que, même si l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus était différente de l’œuvre de l’Éternel Dieu qui a édicté la loi, et également de celle du changement de nom de Dieu, le Seigneur Jésus et l’Éternel Dieu sont l’unique et même Dieu. Croire au Seigneur Jésus, ce n’est pas trahir l’Éternel Dieu, mais au contraire, c’est suivre les pas de Dieu et obtenir Son salut. En effet, ceux qui croyaient en l’Éternel Dieu, mais ne suivaient pas le Seigneur Jésus, étaient ceux qui désavouaient et trahissaient véritablement Dieu. Il en est de même actuellement. Même si l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est différente de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus, et que le nom de Dieu a changé, Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus sont l’unique et même Dieu. C’est un fait indéniable. À l’ère de la Grâce, l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus n’a fait que pardonner à l’homme ses péchés, mais n’a pas absout les tempéraments sataniques et la nature pécheresse de l’homme. L’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours vise à corriger les tempéraments sataniques et la nature pécheresse des hommes afin de les sauver pleinement, de les libérer de l’influence de Satan et de les faire gagner par Dieu. Clairement, ces deux étapes de l’œuvre sont complémentaires, étroitement liées, et elles s’intensifient au fur et à mesure de leur progression. Cela est vraiment accompli par un seul Dieu. Ma croyance en Dieu Tout-Puissant n’est pas une trahison envers le Seigneur Jésus. Elle suit les pas de l’Agneau. Si nous croyons uniquement au Seigneur Jésus et refusons de suivre Dieu Tout-Puissant, non seulement nous serons comme les pharisiens qui ne croyaient qu’en l’Éternel Dieu et rejetaient le Seigneur Jésus, perdant alors le salut de Dieu, mais nous subirons également la punition de Dieu. C’est seulement cela, la véritable résistance et trahison ! Vous ne pensez pas ? »

Quand Li Yang m’a entendu dire cela, il a semblé très mal à l’aise, et Wang Jun a essayé d’apaiser la situation en disant : « Sage Zhang, le pasteur Li vous donne ce conseil, par souci de responsabilité envers votre vie, car il craint que vous ne preniez le mauvais chemin. Vous croyez au Seigneur depuis de nombreuses années et vous avez servi le Seigneur ensemble. Il n’a pas été facile de traverser tous ces hauts et ces bas au fil des années. Vous êtes un ancien de notre Église et vous avez fourni beaucoup de travail pour l’Église. Tous vos frères et sœurs vous respectent et vous font confiance, mais votre départ de l’Église et votre croyance en Dieu Tout-Puissant les ont tellement déçus ! Sage Zhang, s’il vous plaît, revenez vite ! »

Li Yang a alors pris les devants, essayant de m’amadouer, et m’a dit : « Frère Wang a raison. Vous avez travaillé si dur toutes ces années. Comment pouvez-vous abandonner, avec tant de désinvolture, le prestige et le statut que vous avez développés dans l’Église ? Quel dommage ! Revenez maintenant. Tout le monde attend votre retour ! Notre Église a créé une maison de retraite, nous avons établi des liens avec des églises à l’étranger et elles nous apportent leur soutien financier. Si vous revenez, nous vous fournirons immédiatement une voiture. Si vous souhaitez diriger la maison de retraite, ou diriger l’Église, ou encore continuer à vous occuper des finances de l’Église, c’est à vous de décider. Quoi que vous vouliez faire, cela nous convient ! » Plus je les écoutais, plus j’avais l’impression que quelque chose n’allait pas. Ce qu’ils disaient ne ressemblait absolument pas à ce que des croyants en le Seigneur diraient. Cela m’a fait penser à la tentation du Seigneur Jésus par le démon Satan, telle que relatée par la Bible : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores » (Matthieu 4:8-9). Toutes ces choses qu’ils disaient, ne présentaient-elles pas exactement la même impression, le même ton que ce que disait Satan ? Cela n’était-il pas la tentation de Satan ? Leur but, en m’appâtant avec la gloire, le statut et la richesse, était de me faire tourner le dos au vrai chemin et trahir Dieu Tout-Puissant. C’était une supercherie de Satan ! J’avais cru en Dieu pendant plus de dix ans et j’avais finalement accueilli le retour du Seigneur. Je ne pouvais pas me laisser prendre maintenant par la supercherie de Satan, sinon je le regretterais toute ma vie. J’ai alors réalisé que Dieu me conduisait, me guidait, afin que je puisse déceler les plans sournois de Satan. À cette pensée, j’ai affirmé avec fermeté : « N’ai-je pas cru au Seigneur toutes ces années dans l’espoir d’accueillir Son retour ? À présent qu’Il est revenu, mon seul choix ne peut être que d’aller avec Dieu. N’essayez plus de me convaincre. Je ne retournerai plus à la religion. »

À ce moment-là, ma fille m’a dit, en pleurs : « Papa, je t’en prie, écoute-nous ! Maman est décédée récemment et nous avons suffisamment souffert. Si tu continues de croire en l’Éclair Oriental, comment pourrons-nous affronter les frères et sœurs de notre Église à l’avenir ? Nos frères et sœurs nous abandonneront ! En voyant mes enfants au bord des larmes, j’ai éprouvé beaucoup de chagrin et de douleur dans mon cœur. J’ai pensé à quel point ils avaient été tristes à cause de la perte récente de leur mère, et comment ils seraient moqués et abandonnés à cause de ma foi en Dieu Tout-Puissant. Je n’avais vraiment pas le cœur à les laisser subir davantage de souffrances. J’étais profondément affligé : si j’approuvais les conditions établies par Li Yang et Wang Jun pour revenir à la religion, ma famille aurait la possibilité de vivre harmonieusement. Si je ne suivais par la dernière incarnation de Dieu, qui est venu parmi les hommes pour sauver l’humanité, cela serait une trahison envers Dieu, et je perdrais ma chance de salut. J’étais en plein dilemme pour savoir comment choisir. Au beau milieu de cette douleur, je ne pouvais que crier vers Dieu, en silence : « Oh mon Dieu, je suis prise entre le marteau et l’enclume, et mon cœur est faible. Je Te supplie de me donner la foi et la force, afin que je puisse me libérer de leur trouble et être déterminé dans ma foi à Te suivre. » Après avoir prié, j’ai pensé à ces paroles de Dieu que j’avais lues quelques jours auparavant : « Vous devez être éveillés et en attente à tout moment, et vous devez prier davantage devant Moi. Vous devez reconnaître les diverses conspirations et plans astucieux de Satan, connaître l’esprit, connaître les hommes et pouvoir discerner tous les types de personnes, de situations et de choses […]. Les différents traits hideux de Satan sont placés devant vous ; est-ce que vous arrêtez et régressez, ou est-ce que vous vous levez et continuez à marcher en vous fiant à Moi ? Exposez complètement les traits corrompus et laids de Satan, n’épargnez aucun sentiment et ne montrez aucune pitié ! Combattez Satan à mort ! » (« Chapitre 17 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu m’ont donné de la force et m’ont rappelé que je devais apprendre à avoir du discernement. Ce à quoi j’avais été confronté ce jour-là n’était que tromperie et supercherie de Satan. Ils ont utilisé le statut, l’argent et mes propres émotions pour me tenter et m’attaquer, perturbant ainsi mon cœur, dans le but de me faire trahir Dieu. Il n’était absolument pas question que je tombe dans le piège de Satan ou que je devienne la proie de ses ruses ! J’ai donc dit à mes enfants : « Xiaoyan, Dayong, j’ai analysé la situation et j’y vois clair. Dieu Tout-Puissant est le vrai Dieu, et Ses paroles et Son œuvre sont la vérité et le vrai chemin. Nous avons désiré le retour de Dieu pendant tant d’années, et aujourd’hui, nous avons trouvé les pas de Dieu et le vrai chemin. C’est plus précieux que tout. Nous ne pouvons abandonner le vrai chemin simplement parce que nous avons peur d’être abandonnés par les autres. S’ils nous abandonnent, s’ils ne veulent plus de nous, il n’y a rien à craindre à ce sujet. Les gens peuvent toujours continuer à vivre après que d’autres leur ont tourné le dos. Cependant, si nous croyons en Dieu, mais ne cherchons ni n’étudions le vrai chemin, si nous laissons passer notre chance d’être enlevés par le Seigneur et sommes rejetés et éliminés par l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, nous serons détruits. Nous seront certainement confrontés au désastre et punis ! Quel sens aurait alors notre vie ? Xiaoyan, Dayong, vous ne comprenez pas. Si vous pouviez sérieusement examiner l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, vous reconnaîtriez que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour. » Lorsque Li Yang et Wang Jun ont vu à quel point j’étais déterminé dans ma croyance, ils n’ont eu d’autre choix que de partir, emplis de frustration impuissante.

Quelques jours plus tard, Li Yang et Wang Jun sont revenus chez moi. Cette fois, ils ne m’ont pas exhorté à retourner à l’Église, mais ils ont plutôt utilisé le mariage pour me tenter. Li Yang m’a dit : « Frère Zhang ! Votre femme est décédée, votre fille s’est mariée et votre fils n’est pas à la maison. Vous êtes tout seul. Vous devriez vraiment avoir quelqu’un pour vous faire la cuisine. Sœur Wang, qui fait partie de notre Église, est aussi célibataire maintenant, et elle gagne plutôt bien sa vie. Notre Église peut vous aider tous les deux à vous rapprocher, et vous pourrez ensuite servir ensemble le Seigneur. Qu’en pensez-vous ? Vous devriez réfléchir encore un peu à la question. Nos frères et sœurs de l’Église prient pour vous, espérant que vous reviendrez bientôt. Vous ne devez pas suivre cette route menant vers les ténèbres ! » Sœur Wang m’a téléphoné ce soir-là, et tout au long de notre conversation, elle m’a continuellement exhorté à retourner à l’Église. Elle m’a aussi dit que si j’étais à court d’argent pour le mariage de mon fils – 100 000 ou 200 000 yuans – je n’avais qu’un mot à dire… En l’entendant dire cela, et en repensant à la façon dont Sœur Wang avait toujours été bonne pour ma fille et s’était toujours occupée de ma famille, j’étais profondément reconnaissant envers elle. Un sentiment de confusion est monté en moi car je savais que Sœur Wang était venue me conseiller par bonté de cœur et je ne voulais, en aucun cas, dire quoi que ce soit pouvant la blesser. Alors, le cœur lourd, je lui ai dit : « Sœur Wang, je sais que vous avez toujours veillé sur ma famille, et je vous en remercie. » Après notre conversation téléphonique, j’ai ressenti qu’une véritable bataille se livrait dans mon cœur. J’avais toujours respecté Sœur Wang, mais aujourd’hui, j’allais blesser ses sentiments et cela me donnait mauvaise conscience ! Cependant, c’est la protection de Dieu qui m’a évité d’être séduit par ses paroles et de trahir Dieu Tout-Puissant.

Un jour, alors que je travaillais dans les champs, le pasteur Li est venu me trouver et m’a dit : « Frère Zhang, même si vous ne pensez pas à vous-même, vous devez penser à vos enfants. Dayong vient de se fiancer, et tous les membres de la famille de sa fiancée croient au Seigneur. S’ils découvent que vous croyez au Dieu Tout-Puissant, la laisseront-ils intégrer votre famille ? Cela ne serait-il pas catastrophique pour le projet de mariage de Dayong ? Vous devriez y réfléchir encore un peu. » Quand j’ai écouté ce que le pasteur Li avait à dire, j’ai pensé : « Pour me faire revenir à l’Église, ils utilisent même le mariage de mon fils comme menace. Qu’est-ce que mon acceptation de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours a à voir avec le mariage de mon enfant ? De plus, mon fils et sa fiancée sont tellement amoureux, pourquoi ne se marieraient-ils pas simplement parce que je crois en Dieu Tout-Puissant ? » Je lui ai répondu très calmement : « Que mon fils se marie ou non, tout cela est entre les mains de Dieu et n’a rien à voir avec ma croyance en Dieu Tout-Puissant. Puisque j’ai compris que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour, je Le suivrai jusqu’au bout. Mes enfants ne sont peut-être pas encore au clair sur ce sujet, mais un jour, ils me comprendront. »

Un jour, je suis allé à l’atelier de soudure électrique de mon fils, et j’ai vu qu’il était resté allongé sur son lit toute la journée et n’avait pas travaillé. Cela m’a étonné et je lui ai demandé ce qui se passait. Il avait l’air déprimé et m’a dit d’une voix faible : « Papa, ma fiancée m’a appelé et m’a dit que si tu continuais à croire en l’Éclair Oriental, elle ne m’épouserait pas. » En entendant cela, j’ai vraiment été choqué et en colère, et j’ai pensé : « Li Yang et les autres détestent le fait que je croie en Dieu Tout-Puissant, et cela est suffisant pour qu’ils m’attaquent. Comment peuvent-ils utiliser quelque chose d’aussi important que le mariage de mon fils pour me menacer ? » En voyant mon fils si abattu, je me suis senti très mal. Mes yeux se sont remplis de larmes. Mon fils a poursuivi : « Elle a aussi dit que si tu ne revenais pas à l’Église, et que je voulais toujours me marier, je devrais lui faire trois promesses. Premièrement, je devrais mettre fin à notre relation père-fils. Deuxièmement, je ne devrais pas prendre soin de toi dans tes vieux jours. Troisièmement, je devrais couper tout lien familial avec toi. Papa, je t’en prie, retourne simplement à l’Église pour le bien de notre famille. » Les paroles de mon fils m’ont transpercé le cœur comme un couteau. J’ai pensé : « Simplement parce que je crois au vrai chemin, ils ont forcé mon fils à couper les liens avec moi. Pourquoi est-ce si difficile de croire au vrai chemin ? J’ai retenu mes larmes et j’ai dit à mon fils : « Mon fils, je dois croire en Dieu Tout-Puissant et j’accepte les exigences de ta fiancée. Désormais, je ne te mêlerai plus à cette histoire. Menez une vie heureuse ensemble. » Je me suis alors retourné et j’ai quitté l’atelier ; mais tandis que marchais dans la rue, je n’ai pas réussi à retenir mes larmes plus longtemps. De retour à la maison, je me suis agenouillé par terre et me suis écrié avec force : « Ȏ Dieu Tout-Puissant ! Je souffre tellement ! Ȏ mon Dieu, je sais que c’est le vrai chemin et que Tu es venu, et je ne peux pas ne pas Te suivre. Toutefois, depuis que j’ai accepté Ton œuvre des derniers jours, les gens me harcèlent, et à présent, mon fils veut même mettre fin à notre relation père-fils. Ȏ mon Dieu ! Ma stature est trop petite, et je ne peux, tout simplement, pas traverser cela tout seul. Je Te demande de me guider et de me donner la foi, afin que je reste ferme… » Après avoir prié, j’ai ouvert mon recueil de cantiques et j’ai lu ce cantique des paroles de Dieu : « Lorsque tu fais face à des souffrances, tu dois pouvoir oublier la chair et ne pas te plaindre de Dieu. Quand Dieu Se cache, tu dois avoir la foi pour Le suivre, pour maintenir ton premier amour sans le laisser faiblir ou disparaître. Peu importe ce que Dieu fait, tu dois te soumettre à Son dessein et être plus disposé à maudire ta propre chair qu’à te plaindre de Lui. Lorsque tu fais face à des épreuves, tu dois satisfaire Dieu en dépit de toute réticence à te défaire de quelque chose que tu aimes ou de larmes amères. Cela seul peut être appelé le véritable amour et la foi » (« Comment être perfectionné », dans Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux). À la lecture des paroles de Dieu, je sentais que Dieu me réconfortait et m’encourageait, me donnant la foi et me permettant de comprendre Sa volonté : Dieu attend de moi que je me repose sur Lui, que je garde foi en Lui et que je ne Le trahisse pas, quel que soit l’environnement ou l’épreuve hostile qui pourrait m’affecter. J’ai repensé aux visites répétées des collaborateurs de mon ancienne Église visant à me harceler et à faire pression sur moi de plus en plus, et pourtant, à chaque fois que j’étais dans une profonde souffrance, tant que je priais Dieu et m’appuyais sur Dieu avec sincérité, les paroles de Dieu m’éclairaient et me guidaient en permanence, me donnant de la force et me montrant le chemin de pratique. Je n’étais pas seul, après tout, car Dieu était toujours à mes côtés. À cet instant, mon cœur a retrouvé de la force, et j’étais prêt à supporter la souffrance et à me séparer de ce à quoi je tenais le plus, afin de satisfaire Dieu. En aucun cas, je ne trahirais Dieu ni ne ferais marche arrière.

Le jour suivant, Sœur Gao et Sœur Zhao, de l’Église de Dieu Tout-Puissant, sont venues chez moi, et je leur ai parlé de ce qui s’était passé au cours des quelques jours précédents. « Frère, que pensez-vous de ce qui s’est produit ? » demanda Sœur Gao. J’ai réfléchi un instant, puis j’ai répondu : « Au départ, j’ai pensé que le pasteur Li et les autres agissaient dans mon intérêt, même s’ils n’avaient pas étudié l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours et qu’ils ne comprenaient pas. Mais je n’aurais jamais imaginé qu’ils auraient utilisé quelque chose d’aussi important que le mariage de mon fils pour me menacer. J’ai vraiment du mal à comprendre. » Sœur Zhao a poursuivi : « Frère, et si nous lisions un passage des paroles de Dieu ? Dieu Tout-Puissant a dit : “Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque étape que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille. […] Tout ce que les gens font requiert qu’ils paient un certain prix dans leurs efforts. Sans difficulté réelle, ils ne peuvent pas satisfaire Dieu, ils ne sont même pas près de satisfaire Dieu, et ils ne font que débiter des slogans creux !” (« Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu révèlent la vraie nature de la bataille qui se livre dans le monde spirituel. Quand nous sommes confrontés à de telles choses, de l’extérieur, on dirait que les dirigeants religieux nous harcèlent, mais en réalité, c’est une bataille qui se livre dans le monde spirituel et Satan qui rivalise avec Dieu au sujet de l’homme. En réalité, nombre de dirigeants de confessions religieuses reconnaissent dans leur cœur que les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant sont la vérité, mais comme l’œuvre de jugement par les paroles, que Dieu accomplit dans les derniers jours, est loin d’être compatible avec leurs propres conceptions et imaginations, et qu’elle anéantit leur rêve d’être simplement bénis et élevés aux cieux, ils s’opposent à la nouvelle œuvre de Dieu et refusent de l’accepter avec obstination. De plus, ils redoutent que si davantage de personnes acceptent l’œuvre de Dieu Tout-Puissant, ils perdront alors leur statut et leurs moyens de subsistance. Ainsi, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour les forcer à arrêter de se tourner vers Dieu Tout-Puissant, les faisant abandonner le vrai chemin et trahir Dieu. En fait, ils sont l’incarnation de Satan dans le monde spirituel et, en réalité, lorsqu’ils empêchent les gens de se tourner vers Dieu, c’est Satan qui essaie de dévorer les gens. Aussi longtemps que nous parviendrons à discerner l’intention et la motivation cachées derrière leurs actions et comportements, alors nous serons capables de comprendre en profondeur leur essence. Quand Job subissait des épreuves, les gens, à travers leur regard physique, disaient que des voleurs avaient dérobé les biens de Job, mais dans le monde spirituel, c’était Satan et Dieu qui effectuaient un pari. À l’époque, même si Job n’avait pas conscience qu’une bataille se livrait dans le monde spirituel, il a choisi de subir toute cette souffrance, et même de maudire le jour de sa naissance, plutôt que de blâmer Dieu. Plus encore, il a glorifié le nom de l’Éternel et a témoigné de Dieu, couvrant ainsi de honte le démon Satan et gagnant les louanges de Dieu. Bien qu’étant à présent assaillis par Satan, nous avons conservé le vrai chemin, témoigné de Dieu et obtenu la louange de Dieu, en dépit de la souffrance due à la méchanceté et à l’abandon, et de la perte des joies éphémères de la chair. La douleur que nous avons subie n’a pas été en vain ! » Après avoir écouté les paroles de Dieu Tout-Puissant et l’échange de la sœur, mon cœur s’est illuminé et j’ai dit : « Oui, auparavant, j’étais ignorant et je n’avais pas totalement compris l’essence de mes collaborateurs de mon ancienne Église. Je pensais qu’ils agissaient dans mon propre intérêt. Ce n’est qu’aujourd’hui que je comprends qu’ils sont le véritable Satan. C’est seulement grâce à cet échange que j’ai une certaine connaissance de la situation réelle de la bataille qui est livrée dans le monde spirituel. Même si je ne comprends toujours pas la vérité et s’il y a certaines choses que je ne comprends toujours pas complètement, à travers ce processus, j’ai fait personnellement l’expérience de la conduite et de la protection de Dieu : tout cela représente la bénédiction de Dieu à mon égard. » Les deux sœurs ont alors ajouté avec joie : « Rendons sincèrement grâce à Dieu ! S’ils reviennent vous harceler, priez encore, et vous pourrez vaincre Satan en vous appuyant sur Dieu ! » Empli de foi, j’ai hoché la tête en signe d’approbation.

Un matin, des collaborateurs de mon ancienne Église sont revenus frapper à ma porte, et je me suis empressé de prier Dieu dans mon cœur pour qu’Il me donne foi, sagesse et courage. Le pasteur Li m’a immédiatement menacé en me disant : « Frère Zhang, si vous ne quittez pas l’Éclair Oriental, alors notre Église vous abandonnera et vous interdira tout contact avec nos frères et sœurs. » Je lui ai rétorqué : « Vous pouvez m’abandonner si vous voulez, mais j’espère que vous pourrez assumer vos responsabilités envers la vie des mille et quelques frères et sœurs de l’Église. Vous pouvez ne pas accepter le fait que le Seigneur soit revenu, mais n’essayez pas d’empêcher les frères et sœurs d’examiner et d’accepter le vrai chemin. Regardez ce qui se passe actuellement dans l’Église : les frères et sœurs se sentent faibles et découragés. Certains sont partis chercher du travail ailleurs, d’autres ont quitté l’Église et ne croient plus en Dieu, et nombreux sont ceux qui sont possédés par les démons. L’Église a clairement perdu l’attention et la protection du Seigneur. Ensuite, regardez ce qu’il en est pour nous, prédicateurs. Il n’y a pas une once de lumière dans nos sermons, nous préchons toujours les mêmes vieilles choses, et les frères et sœurs ne sont tout simplement pas nourris. Cela ne vaut-il pas la peine de s’y pencher et d’y réfléchir profondément ? Cela ne vaut-il pas la peine que nous cherchions pour trouver la vérité de cette histoire ? » Après avoir dit cela, j’ai senti mon cœur s’emplir d’émotion et je leur ai dit avec sincérité : « Nous tous ici sommes les principaux collaborateurs de l’Église, et nous ferions mieux de considérer un instant la chose suivante : nous parlons, à longueur de journée, de conduire les brebis du Seigneur, mais le Seigneur est revenu accomplir une nouvelle œuvre et exprimer de nouvelles paroles, et pourtant, nous ne cherchons ni ne l’examinons absolument pas, nous ne conduisons pas nos frères et sœurs à accepter d’être abreuvés et nourris par les paroles de Dieu. Au contraire, nous empêchons nos frères et sœurs, par tous les moyens, d’explorer le vrai chemin. En faisant cela, n’amenons-nous pas nos frères et sœurs à mourir de soif et d’épuisement au sein de la religion ? Les gens qui sont capables de cela, sont-ils de bons ou de mauvais serviteurs ? Avez-vous déjà envisagé les conséquences de ces actions ? » À cet instant, le pasteur Li a répondu, exaspéré : « Nous sommes venus chez vous pour vous dire cela aujourd’hui, parce que nous vous voulons du bien, et pourtant, vous nous donnez des leçons ! » J’ai rétorqué, fort d’un sentiment de justice : « Vous n’avez cessé de revenir me harceler, sachant très bien que l’Église de Dieu Tout-Puissant possède la vérité, et pourtant, vous ne m’autorisez pas à l’accepter et vous ne m’autorisez pas à obtenir la vie. Est-ce cela, votre idée de “me vouloir du bien” ? Vous avez répandu des rumeurs à mon sujet, semé la discorde entre mes enfants et moi, et poussé mon fils à mettre fin à notre relation père-fils. Est-ce cela, l’amour dont vous parlez ? Me vouliez-vous réellement du bien en mijotant tous ces stratagèmes ou aviez-vous des arrière-pensées ? En m’entendant parler ainsi, l’expression de Li Yang a immédiatement changé et il m’a hurlé dessus avec colère : « Vous ne savez pas ce qui est bien pour vous ! » Je lui ai répliqué en criant : « Prenons des chemins séparés à partir de maintenant. Dieu prend la responsabilité de ma vie, et vous n’avez pas besoin de vous en occuper ! » En entendant cela, Li Yang et les autres repartirent, l’air découragé. Depuis ce jour-là, personne n’est plus jamais revenu me harceler.

Grâce à l’expérience de cette bataille spirituelle, j’ai acquis un certain discernement quant aux stratagèmes de Satan, et j’ai également acquis une profonde compréhension de l’essence emplie de défiance envers Dieu des dirigeants du monde religieux. Je n’ai plus jamais été contraint par les forces mauvaises de la religion, et j’ai enfin été libéré et libre de suivre Dieu Tout-Puissant !

23. A Battle