Quand le Seigneur viendra frapper à la porte, comment répondrons-nous ?

Xiao Fei 

Après que j’ai commencé à croire au Seigneur, les frères et sœurs aimaient chanter un cantique intitulé, « L’homme juste frappe à la porte », qui dit : « L’homme juste frappe à la porte, Ses cheveux mouillés de rosée ; Levons-nous vite et ouvrons la porte, Ne laissons pas l’homme juste se retourner et s’en aller… » Chaque fois que nous chantions ce cantique, notre cœur était vraiment ému et touché. Nous voulons tous demander à l’homme juste de passer la nuit, alors quand l’homme juste viendra frapper à la porte, nous accueillerons le Seigneur dès que nous entendrons la voix de l’homme juste. On peut dire que nous tous qui croyons au Seigneur avons un tel espoir. Mais quand le Seigneur viendra, comment frappera-t-Il ? Quand le Seigneur frappera, que devrons-nous faire pour nous assurer que nous L’accueillons comme le Seigneur ? Les gens qui croient au Seigneur devraient penser à cela.

Lorsque le Seigneur Jésus est venu accomplir l’œuvre du salut pendant l’ère de la Grâce, les nouvelles des miracles opérés par le Seigneur et la parole du Seigneur se sont répandues dans tout le pays de Judée. Son nom a aussi provoqué une grande agitation dans toute la Judée et, pour les gens de ce temps-là, ce sont les disciples conduits par le Seigneur Jésus qui frappaient à la porte, eux qui prêchaient l’Évangile du royaume des cieux en tout lieu. Le Seigneur Jésus a dit : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4:17). Le Seigneur espère que les gens se présenteront devant le Seigneur pour se repentir et confesser leurs péchés. En faisant cela, ils verront leurs péchés absous et ils se libéreront de la condamnation et de l’imprécation de la loi et seront rachetés par Dieu. En ce temps-là, beaucoup de Juifs ont vu les miracles que le Seigneur Jésus a faits. Ils ont également remarqué l’autorité et le pouvoir dans la parole du Seigneur ; le Seigneur Jésus pouvait nourrir 5 000 personnes avec cinq pains et deux poissons. D’une seule parole, le Seigneur Jésus a pu calmer le vent et la mer et a aussi fait sortir Lazare de son tombeau après sa mort trois jours auparavant… Conformément aux paroles du Seigneur Jésus, tout ce qui est dit est accompli, nous permettant de voir l’autorité et la puissance dans la parole du Seigneur. Il y a aussi les paroles du Seigneur Jésus enseignant les gens et réprimandant les pharisiens. Ces paroles sont la vérité et ne sont pas des paroles que nous pouvons prononcer. Les paroles prononcées par le Seigneur Jésus et les choses qu’Il a faites révèlent le tempérament de Dieu et ce que Dieu a et est. Elles manifestent l’autorité et la puissance de Dieu et provoquent un frémissement dans le cœur des hommes. Les Juifs en ce temps-là avaient déjà entendu le Seigneur frapper à la porte, mais comment ont-ils traité le Seigneur ?

 Quand le Seigneur viendra frapper à la porte, comment répondrons-nous ?

Les sacrificateurs juifs, les scribes et les pharisiens en ce temps-là savaient clairement que toutes les paroles prononcées par le Seigneur Jésus et tous les miracles qu’Il faisait venaient de Dieu, mais ils n’avaient pas du tout un cœur qui révérait Dieu. Ils n’ont pas cherché l’œuvre du Seigneur Jésus ni ne l’ont étudiée, mais se sont simplement accrochés durant tout ce temps aux paroles des prophéties bibliques, croyant que Celui qui devait venir s’appellerait Emmanuel ou le Messie et naitrait d’une vierge. Lorsqu’ils ont vu que Marie avait un époux, ils ont conclu que le Seigneur Jésus n’avait pas été conçu par le Saint-Esprit et qu’Il n’était pas né d’une vierge. Ils ont aussi porté des jugements à leur guise et ont dit que le Seigneur Jésus était le fils d’un charpentier, donc seulement un homme tout à fait ordinaire. Ils ont utilisé cela pour renier et accuser le Seigneur Jésus. Ils ont même blasphémé contre le Seigneur Jésus et ont dit qu’Il dépendait de Béelzébul, le prince des démons, pour chasser les démons. À la fin, ils se sont liés avec le gouvernement romain pour Le crucifier. La plupart des Juifs croyaient que le Seigneur Jésus aurait dû naitre dans le temple et qu’Il serait leur roi qui les délivrerait de l’autorité romaine. Quand les pharisiens ont répandu des rumeurs et des calomnies et ont condamné le Seigneur Jésus, ils ont tout simplement obéi aveuglément sans aucun discernement. Entre le salut du Seigneur Jésus et les paroles calomniatrices prononcées par les pharisiens, ils ont choisi d’écouter les rumeurs et les mensonges des pharisiens et ont rejeté la voie prêchée par le Seigneur Jésus. Lorsque le Seigneur a frappé à la porte, ils ont fermé leur cœur au Seigneur. C’est tout comme le Seigneur Jésus a dit : « Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Ésaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. Car le coeur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur coeur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse » (Matthieu 13:14-15). Parce qu’ils ont refusé d’écouter la voix du Seigneur et n’ont pas accepté l’œuvre de salut du Seigneur, ces Juifs ont perdu leur chance de suivre le Seigneur Jésus. En conséquence de leur résistance à Dieu, ils ont été punis par Dieu, provoquant environ 2 000 ans de destruction pour Israël. Au contraire, les disciples qui ont suivi le Seigneur en ce temps-là, comme Pierre, Jean, Jacques, Nathanaël, avaient un cœur qui aimait la vérité. Ils ne se sont pas fiés à leurs propres notions et imaginations dans leur manière de traiter la parole et l’œuvre du Seigneur Jésus, mais ont cherché consciencieusement, étudié soigneusement et ils ont obtenu l’éclairage du Saint-Esprit. Ils ont entendu la voix de Dieu et ont reconnu que le Seigneur Jésus était le Messie qui devait venir, et ainsi ils ont rejoint les pas du Seigneur et ont reçu le salut du Seigneur. Nous pouvons voir que l’échec des pharisiens et des Juifs est de n’avoir fait confiance qu’au sens littéral des prophéties bibliques pour accepter et reconnaitre la manifestation et l’œuvre de Dieu. Cela a fait d’eux des hommes qui croyaient en Dieu, mais résistaient à Dieu. Ainsi nous voyons que si les gens qui croient en Dieu traitent la nouvelle œuvre de Dieu en se basant sur leurs propres notions et imaginations, ils ne seront pas seulement incapables d’accueillir Dieu à Son arrivée, mais ils peuvent très facilement se retrouver parmi ceux qui croient en Dieu et pourtant Lui résistent. À quel point cela serait-il déplorable ? Le Seigneur Jésus a dit : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! […] Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! » (Matthieu 5:3,6). Nous voyons ici que nous pouvons seulement accueillir le Seigneur à Son retour si, comme Pierre et Jean, nous entendons la voix du Seigneur, avons un cœur qui a faim et soif de la justice, et cherchons et étudions activement.

Aujourd’hui, les prophéties du retour du Seigneur dans les derniers jours se sont essentiellement réalisées. Quand le Seigneur revient dans les derniers jours, il faut que nous soyons plus éveillés et prêts, prêtions attention à la voix de Dieu et ayons un cœur qui a faim et soif de la justice pour attendre que le Seigneur frappe à la porte n’importe quand. C’est ainsi seulement que nous pouvons accueillir le retour du Seigneur. Le Seigneur Jésus a dit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13). Il est également prophétisé à plusieurs reprises dans les chapitres 2-3 de l’Apocalypse : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Nous pouvons voir dans les Écritures que lorsque le Seigneur Jésus reviendra, Il parlera encore et accomplira une nouvelle œuvre. C’est le Seigneur qui nous cherche en frappant à la porte, et c’est Lui qui utilise Sa parole pour frapper à la porte de notre cœur. Tous ceux qui entendent les déclarations du Seigneur et cherchent activement et écoutent attentivement la voix du Seigneur sont les vierges sages. S’ils reconnaissent que le Seigneur parle, ils peuvent accueillir le Seigneur à Son retour et d’obtenir l’abreuvage et le soutien de la parole de Dieu. Cela accomplit la parole du Seigneur : « Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai mon esprit » (Joël 2:29). Le Seigneur est digne de confiance et Il permettra à tous ceux qui ont soif de Sa présence et Le cherchent d’entendre Sa voix à ce moment-là. Pourtant, il est difficile pour nous êtres humains de comprendre la sagesse de Dieu, et la façon dont le Seigneur frappera à la porte quand Il reviendra ne sera pas comme il nous semble dans nos esprits et imaginations. Ce pourrait être quelqu’un nous annonçant : « Le Seigneur est de retour ! » C’est tout comme le Seigneur Jésus nous a prévenus : « Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! » (Matthieu 25:6). Nous pourrions aussi entendre la voix de Dieu depuis les Églises qui répandent l’Évangile du retour du Seigneur, ou de l’internet, de la radio, de Facebook, ou de quelque part d’autre et voir Dieu parlant à toutes les Églises. Néanmoins, peu importe la manière dont le Seigneur frappe à notre porte, nous ne devons absolument pas traiter le Seigneur qui frappe comme l’ont fait les Juifs. Nous ne devons pas nous baser sur nos notions et nos imaginations pour refuser de chercher ou d’étudier ni aveuglément écouter les mensonges et les rumeurs. En faisant cela, nous rejetterions l’appel du Seigneur et perdrions notre chance d’accueillir le Seigneur et d’être élevés dans le royaume des cieux. L’Apocalypse prédit : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20). Le Seigneur Jésus dit : « Cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Matthieu 7:7). La volonté du Seigneur, c’est que tous nous soyons les vierges sages et soyons toujours vigilants en écoutant la voix du Seigneur. Quand nous entendons la voix du Seigneur, nous devons l’examiner avec un esprit ouvert et l’étudier avec sincérité, et quand nous reconnaissons la voix de Dieu, nous devons nous hâter de sortir pour accueillir le Seigneur. Tant que nous avons un cœur qui cherche, Dieu ouvrira surement nos yeux spirituels. De cette façon, nous pourrons être élevés devant le trône de Dieu et être présents au festin de l’Agneau !

Toute gloire à Dieu !

Contenu connexe

  • Réflexion chrétienne :toute la parole de Dieu est-elle vraiment dans la Bible ?

    Quand les pasteurs et les anciens livrent des sermons, ils disent toujours : « Toutes les paroles et toutes les œuvres de Dieu sont consignées dans la Bible et il est impossible que Dieu parle ou œuvre davantage quand Il reviendra dans les derniers jours. » Et pourtant l’Apocalypse prophétise à plusieurs reprises dans les chapitres 2 et 3 que « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Si toutes les paroles et toutes les œuvres de Dieu sont consignées dans la Bible, pourquoi alors Dieu a-t-Il prophétisé qu’Il prononcerait plus de paroles dans les derniers jours ? Les paroles et les œuvres de Dieu sont-elles vraiment toutes consignées dans la Bible ?

  • Quel est le sens de Noël et vénérez-vous vraiment le Seigneur Jésus ?

    By Siyuan Les origines de Noël Chaque année, à l’approche de Noël, les boutiques sur la rue présentent un étalage éblouissant de cadeaux de Noël, avec…

  • Connaissez-vous les mystères dans le Notre Père ?

    Beaucoup de frères et sœurs croient que le royaume de Dieu est au ciel, mais le Notre Père dit : « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:10). Dieu nous dit clairement que le royaume de Dieu viendra sur la terre et que la volonté de Dieu sera faite sur la terre. Pourquoi ? Le royaume de Dieu est-il au ciel ou sur la terre ?

  • Qui le laisse sortir facilement du désert pour entrer en Canaan

    Cheng Yi Un soir, j’étais très heureux de voir Frère Liu ouvrir une session sur Skype. Je me suis souvenu que Frère Liu croyait au Seigneur depuis de …