L’histoire inspirante d’un chrétien : comment se libérer entièrement de l’addiction au jeu n’est plus une question difficile

Par Yangying, États-Unis

La première fois que je vois un jeu en ligne, je suis empli de curiosité

Alors que je suivais mes études au lycée professionnel, je décidai de me spécialiser en informatique. J’étais à l’école depuis peu lorsque j’entendis par un camarade de classe que beaucoup de gens jouaient aux jeux en ligne, et que c’était vraiment amusant et intéressant, et que ceux qui n’y jouaient pas étaient arriérés. En entendant mon camarade de classe dire cela, mon intérêt pour ces jeux fut stimulé encore davantage, et ainsi, l’esprit empli de curiosité, je commençai ma carrière dans le jeu.

Peu après mon premier contact avec les jeux en ligne, je fus captivé par eux car, dans ces jeux, je pouvais faire beaucoup de choses que je ne pouvais pas faire dans la vie réelle. Par exemple, je pouvais conduire une voiture et aller où je le souhaitais, et c’était une grande satisfaction. Je pouvais aussi conduire un char ou piloter un bateau et combattre des ennemis, et après avoir gagné, je jouissais d’un si grand sentiment d’accomplissement. J’aimais beaucoup cela, qu’il s’agisse simplement de jouer à un jeu ou de gagner une bataille. À chaque fois que j’arrêtais de jouer à un jeu, je réfléchissais constamment à la façon de vaincre mes ennemis en un temps record et d’obtenir un score de combat encore supérieur… C’est ainsi que mon esprit s’est progressivement empli de toutes sortes de jeux. J’y pensais jour et nuit, et j’évoquais même à voix haute les noms de ces jeux au cours de mes rêves.

Piégé par les jeux en ligne, je n’avais d’autre choix que de continuer

Sans m’en rendre compte, les jeux en ligne devinrent le sujet principal de ma vie et j’en devins fou. À chaque fois que j’allais à mon cours d’informatique, pendant que le professeur parlait sur l’estrade, je jouais secrètement à des jeux en ligne avec plusieurs de mes camarades de classe. J’étais entièrement absorbé par le jeu et j’oubliais même complètement l’existence du professeur. Le professeur me donna plusieurs avertissements, mais j’y restais insensible et continuais comme à mon habitude, peu importe ce que l’on me disait. Quand le jeu fut perfectionné, le soir, moi et mes camarades de classe faisions le mur et allions à un café Internet, et, toute la nuit, nous jouions frénétiquement aux jeux en ligne. Je dépensais dans les jeux en ligne presque la totalité des 300 yuans que mes parents me donnaient chaque mois pour mes dépenses courantes. Plus tard, je commençai à inventer toutes sortes d’excuses pour ne pas aller en cours et jouer aux jeux en ligne. Si l’on ne m’accordait pas d’arrêt, alors, je n’allais simplement pas en cours, et du lundi au vendredi, je jouais aux jeux chaque jour jusqu’à environ 4 heures du matin. Le weekend, je jouais toute la nuit, et lorsque je ne faisais pas la sieste pendant la journée, je pensais alors à la façon d’améliorer ma technique et mes scores de combat. Je n’avais pas la moindre envie d’étudier et mes résultats scolaires baissaient significativement. Parfois, lorsque je voyais mes très mauvais résultats, cela me faisait de la peine pour mes parents en pensant comment il était si difficile pour eux de travailler dur pour gagner de l’argent afin de m’envoyer à cette école, et en pensant au fait que je ne devais pas abandonner mes études car j’étais trop occupé à jouer aux jeux. Mais, à partir du moment où je commençais à jouer à un jeu, j’avais l’esprit tout entier occupé à savoir comment je pouvais jouer à ce jeu correctement, et toute la culpabilité et tout le regret que j’éprouvais envers mes parents disparaissaient. Comme j’étais debout toutes les nuits, depuis si longtemps, pour jouer aux jeux en ligne au café Internet, et comme je n’avais pas de rythme de vie normal et ne me nourrissais souvent que d’un bol de nouilles instantanées, je développai un état de malnutrition ainsi qu’une basse tension artérielle, et ma santé se dégrada de plus en plus. Un jour, pendant un cours de sport à l’école, comme je n’avais pas assez de force physique, je faillis perdre connaissance sur le terrain de sport. Même si je me rendais compte que le jeu nuisait à ma santé, que cela était mauvais pour mon développement physique, que cela avait un impact énorme sur mes études et que je voulais arrêter et ne plus jouer, à chaque fois que j’entendais mes camarades de classe parler de la façon de jouer à ces jeux, mon désir de jouer refaisait surface et je recommençais rapidement à prendre part aux jeux. Je n’avais simplement plus le contrôle de moi-même ! Dans ce genre de situation, abandonner l’addiction au jeu était plus facile à dire qu’à faire. Par conséquent, je me sentais impuissant et accablé, mais je n’avais pourtant pas la force de m’en libérer.

Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai travaillé aussitôt, mais mon travail était si monotone et répétitif que je m’ennuyais beaucoup, et je me suis donc plongé encore davantage dans les jeux en ligne. Je dépensais environ un mois de salaire dans l’équipement des jeux et les frais Internet. Comme je veillais souvent la nuit entière pour jouer aux jeux, j’avais peu d’énergie, je faisais souvent des erreurs au travail et me coupais souvent les doigts dans les machines. Un jour, au petit matin, alors que j’étais en chemin vers un café Internet, je fus même dépouillé par une bande de voleurs sous la menace d’un couteau. Ils me battirent et me donnèrent des coups de pieds, et je faillis mourir. Mon accoutumance aux jeux en ligne avait beau me causer beaucoup de mal, elle m’attirait pourtant profondément, et je ne pouvais m’empêcher de continuer à jouer.

Quel chemin suivre pour me libérer de l’addiction aux jeux ?

Peu de temps après, mes parents découvrirent que l’on m’avait dépouillé sous la menace d’un couteau, et ils ne cessèrent de me mettre en garde de ne plus m’adonner aux jeux en ligne. Tandis que je les écoutais, je songeais aux dégâts que m’avaient causés les jeux en ligne pendant mes années d’études et de travail, et je pensais aux gens que j’avais rencontrés en ligne, et à nombre de mes camarades de classe et amis, dont certains avaient été étourdis par les jeux en ligne pendant si longtemps qu’ils en étaient morts soudainement dans des cafés Internet ; d’autres s’étaient mis à cambrioler et voler afin d’avoir de l’argent pour jouer à ces jeux et s’étaient embarqués dans une voie illégale et pécheresse ; d’autres encore pensaient même que les gens autour d’eux étaient des monstres et les assassinèrent… Je ressentis une certaine crainte en pensant à cela et je compris que l’accoutumance aux jeux en ligne était vraiment une mauvaise chose et n’était absolument pas bénéfique pour ma vie, et que, au contraire, cela engendrait de nombreuses conséquences négatives. Je pris conscience que je ne pouvais plus continuer à jouer à ces jeux, j’ai donc regardé sur Internet et j’ai trouvé des méthodes pour arrêter. Mais j’avais beau essayer de m’abstenir de jouer, à chaque fois que mon addiction se manifestait à nouveau, j’avais l’impression que dix mille fourmis me piquaient les os et me grattaient le cœur. N’y tenant plus, et dans l’incapacité de me contrôler, je recommençais alors à jouer. Après avoir joué, je sombrais dans un profond remords et étais déterminé à ne plus jouer. Mais la fois suivante, j’étais toujours incapable de me contrôler. Et par conséquent, je ressentais une extrême douleur et je souffrais énormément, et j’espérais tellement que quelqu’un m’aide à me libérer des jeux en ligne.

Dans mon désarroi, le salut de Dieu vient sur moi

Un jour, un ami me prêcha l’Évangile de Dieu des derniers jours et je lus ces paroles de Dieu : « Nul ne cherche activement les traces ni l’apparition de Dieu, et nul ne souhaite exister dans le soin et la protection de Dieu. Au contraire, ils sont prêts à compter sur la corrosivité de Satan et du mal afin de s’adapter à ce monde et aux règles de vie que suit l’humanité méchante. À ce stade, le cœur et l’esprit de l’homme sont sacrifiés à Satan et deviennent sa subsistance. En outre, le cœur et l’esprit humains deviennent un lieu dans lequel Satan peut résider et un terrain de jeu qui lui est approprié » (« Dieu est la source de la vie de l’homme »). « Un monde dans lequel Dieu n’a pas de place dans le cœur de l’homme est sombre et désespérément vide » (« Dieu préside au destin de toute l’humanité »). Les paroles de Dieu ont réellement parlé à mon cœur. J’avais vécu dans ce monde et pourtant je n’avais jamais su qu’il y avait un Dieu, encore moins que je devais m’appuyer sur Lui. J’avais simplement été bercé par la marée de la vie, et j’avais juste été incapable de discerner le bien du mal, ce que les gens devaient poursuivre et ce qu’ils devaient rejeter. Quand les gens autour de moi jouaient à des jeux, en disant comme c’était formidable et amusant de jouer à des jeux et que ceux qui n’y jouaient pas étaient arriérés, cela m’emplit de curiosité à leur sujet et je commençai à jouer. Mais ensuite tout échappa à mon contrôle et involontairement je sombrai dans le jeu, lequel accapara tout mon esprit, et non seulement je mis de côté mes études, mais je gaspillai aussi toute mon énergie. Cela affecta ma santé et provoqua toutes sortes d’événements malheureux dans ma vie, à tel point que je faillis perdre la vie lorsque je fus dépouillé par une bande de voleurs sous la menace d’un couteau. Même si je savais que le fait de jouer à des jeux en ligne était mauvais pour moi et que je voulais arrêter, je n’arrivais pourtant pas à m’en libérer, quoi que je fasse, et je vivais dans un état de vide et de douleur, et j’éprouvais un tel sentiment d’obscurité et de désarroi. Ce n’est qu’en lisant les paroles de Dieu que je compris que tout cela était arrivé parce que je n’étais pas venu devant Dieu, parce que je n’avais pas compris la vérité, et parce que j’avais vécu sur le domaine de Satan et j’en avais été blessé. Grâce à cette prise de conscience, je compris à quel point j’avais besoin du salut de Dieu. Sinon, si je n’avais compté que sur moi-même, j’aurais simplement été incapable d’abandonner mon addiction au jeu. Je savais que je devais venir devant Dieu pour L’adorer, poursuivre la vérité, pratiquer conformément aux paroles de Dieu et me reposer sur Dieu pour me libérer de mon addiction au jeu. Plus tard, je commençai activement à accomplir mon devoir à l’église, je répandais souvent l’Évangile avec mes frères et sœurs. J’appréciais vraiment cette vie qui consistait à participer aux rassemblements et à accomplir mon devoir avec mes frères et sœurs, et cela m’enrichissait beaucoup et me rendait très joyeux. Progressivement, je passais moins de temps aux jeux en ligne, ma vie se régulait de plus en plus, et mon esprit et mon comportement tout entiers s’amélioraient considérablement par rapport à ma précédente situation.

Je perçois clairement la nature des jeux en ligne et les rejette entièrement

Cependant, comme je n’avais connaissance que de trop peu de vérités, même si je passais beaucoup moins de temps à jouer aux jeux en ligne que je ne le faisais auparavant, j’étais toujours incapable de résister à la tentation d’y jouer et j’y jouais toujours de temps à autre, dès que j’avais le temps. À chaque fois que j’avais terminé de jouer, je me le reprochais, et pourtant, je n’avais toujours aucun moyen de me contrôler. Empli de souffrance, je priais Dieu en disant : « Ȏ Dieu ! Je sais que s’adonner aux jeux en ligne n’est pas la bonne chose à faire et que c’est en opposition avec Ta volonté. Mais je n’arrive pas à me contrôler et je n’arrive pas à m’en libérer en dépit de toute ma volonté. Ȏ Dieu ! Je ne veux pas continuer à être le jouet de Satan et à être blessé par lui de cette façon. Je veux pratiquer conformément à Tes exigences et accepter Ton contrôle. Je Te demande de me guider et de me libérer de l’emprise des jeux en ligne. »

Je lus alors ces paroles de Dieu : « Le diable et Satan fait ces choses pour tromper les hommes, pour les pousser à dégénérer. Pour ceux qui vivent dans un monde virtuel, ils n’ont aucun intérêt dans quoi que ce soit relatif à la vie de l’humanité normale ; ils ne sont pas d’humeur à travailler ou à étudier. Ils ne se soucient que d’aller dans le monde virtuel, comme s’ils étaient attirés par quelque chose. Dès qu’ils s’ennuient ou qu’ils sont au repos, ou lorsqu’ils font un vrai travail, dans leur lieu de service ou leur école, ils veulent jouer, et jouer devient graduellement toute leur vie. Jouer c’est comme prendre une sorte de drogue. Une fois que quelqu’un commence à être accro aux jeux, une fois qu’il s’y perd, alors il devient difficile de faire marche arrière et difficile d’arrêter. Qu’il s’agisse de jeunes ou de personnes plus âgées, une fois qu’ils ont pris cette mauvaise habitude, il devient difficile d’y renoncer. […] Est-ce que jouer est quelque chose que l’humanité normale devrait faire ? Si les jeux étaient nécessaires pour l’humanité normale, si c’était la bonne voie, comment se fait-il que les hommes ne puissent pas s’en détacher ? Comment se fait-il que ces jeux puissent captiver les hommes autant ? Ça prouve une chose : ce n’est pas une bonne voie. Surfer en ligne pour ceci ou cela et jouer n’est pas une bonne voie. Ce n’est pas la bonne voie. […] Ce monde maléfique utilise toutes sortes de moyens pour attirer ceux qui n’ont pas découvert la vraie nature du monde, qui n’ont pas découvert la vraie nature de mauvaises tendances de l’humanité. Il attire spécialement ces gens. Si tu ne peux pas souvent venir devant Dieu, si ton cœur et ton cerveau sont souvent vides, alors tu seras en danger » (« Les jeunes doivent résister aux mauvaises tendances du monde »).

Ce n’est que par les révélations des paroles de Dieu que je compris que les jeux en ligne étaient l’un des moyens que Satan utilisait pour corrompre l’homme. Une fois contaminée, une personne devient de plus en plus décadente et dégénérée, et finalement, elle est blessée et dévorée par Satan. J’avais l’habitude d’avoir une vision si simpliste de ces jeux, croyant que jouer aux jeux en ligne n’était qu’une façon de passer le temps et de me distraire d’une façon divertissante ; tout le monde y jouait, ce n’était donc pas si terrible si j’y jouais moi aussi. Mais en fait, derrière ces jeux se dissimulaient les projets sournois de Satan ; dans ces jeux, le monde est rempli de violence, de meurtres et d’injustice, et dans ce monde virtuel, nous pouvons satisfaire temporairement tous nos désirs. C’est ainsi que Satan nous tente et nous corrompt, nous permettant de satisfaire au maximum toutes sortes de désirs et nous rendant si dépendants des jeux que nous sommes dans l’incapacité de nous en libérer. En y pensant, à chaque fois que je conduisais une voiture n’importe où dans un jeu et que je m’amusais, je ressentais une excitation tellement forte, et j’éprouvais une grande joie et un grand plaisir. Certains jeux pouvaient satisfaire mon désir d’être un héros, et à chaque fois que je vainquais un ennemi au cours d’une bataille, et que je gagnais l’estime et l’admiration de mes compagnons de jeu, je me sentais très puissant et j’éprouvais un grand sens d’accomplissement. Dans certains jeux, je pouvais acheter des animaux de compagnie, et si je jouais bien, je pouvais attirer de nombreuses joueuses féminines et m’associer avec elles. Cela satisfaisait vraiment mon orgueil, et mon énergie pour jouer à ces jeux augmentait. De plus, lorsque je jouais à ces jeux, je n’avais nullement besoin de me déplacer ni de faire un travail fatigant. Au contraire, je pouvais réaliser le rêve inaccessible que nous partagions tous qui était de pouvoir vivre suivant mon bon vouloir et de tout avoir sans souffrir. Par conséquent, nous étions, involontairement, étroitement dépendants de tous ces jeux et cela nous plaisait. Mais après une courte période de satisfaction et de plaisir, nos cœurs ressentaient vide et douleur, et nous étions réticents à nous séparer de la vie heureuse vécue dans les jeux. Peu importe l’heure qu’il était, nous voulions toujours être immergés dans ce monde virtuel, et nous y avions plongé si profondément que nous étions incapables d’y échapper, nous abandonnions nos études et gâchions notre avenir. C’est alors que je compris finalement que les jeux en ligne n’étaient qu’une piètre ruse utilisée par Satan le démon pour tromper et appâter les gens, les rendre dégénérés, et pour, finalement, leur nuire et les dévorer. Ils étaient une voie mauvaise et quelque chose d’entièrement négatif. Puisque, avant, je ne possédais pas les paroles de Dieu ou la vérité que je pouvais brandir comme des armes, j’avais été incapable de résister aux tentations de Satan. J’avais donc été séduit et contrôlé par Satan, j’avais fini par épuiser mon énergie dans la recherche de plaisirs triviaux, et j’étais devenu de plus en plus décadent et dégénéré. Grâce aux révélations dans les paroles de Dieu, je parvins à avoir du discernement vis-à-vis de ces jeux et je vis les graves conséquences occasionnées par le fait d’y jouer. Je pris donc la décision de les bannir et d’y renoncer complètement.

Un jour, au travail, un collègue me demanda de jouer à un jeu avec lui, me disant qu’il s’agissait du jeu le plus populaire de l’année. Il disait que si l’on y jouait vraiment bien, on pouvait gagner beaucoup d’argent à ce jeu. Tout en me disant cela, il me montra des photos de celui-ci et me raconta tout à son propos. Après avoir écouté ses explications au sujet du jeu, mon cœur flancha quelque peu et je voulus l’essayer. Mais en repensant aux dégâts que les jeux avaient précédemment occasionnés à ma vie et à ma santé, et au vide et à la douleur ressentis après y avoir joué, ainsi qu’aux révélations au sujet des jeux dans les paroles de Dieu, je réalisai que jouer à des jeux n’avait aucun sens et que cela ne pouvait pas me faire comprendre la vérité ou vivre une vraie humanité, mais seulement permettre à Satan de continuer à me nuire. Alors, je dis à mon collègue : « J’ai beaucoup souffert à cause du jeu par le passé. Ce n’est pas nous qui jouons à ces jeux, ce sont ces jeux qui se jouent de nous. Même si les jeux en ligne peuvent nous apporter une joie éphémère, une accoutumance trop prolongée ne peut que nous rendre de plus en plus dégénérés, et ils ne sont pas bénéfiques pour notre cœur et notre âme. Je n’y joue plus. » Mon collègue vit la sincérité de mon attitude et ne m’incita plus à jouer à des jeux en ligne. J’étais si reconnaissant vis-à-vis de Dieu, car j’avais atteint ce résultat grâce aux paroles de Dieu. Merci mon Dieu !

Je trouve mon chemin et recouvre ma liberté

Plus tard, je lus un chant des paroles de Dieu qui disait : « Les jeunes ne devraient pas être sans idéaux, aspirations ou sans un tempérament d’avancement enthousiaste ; ils ne devraient pas être découragés au sujet de leurs perspectives ni ne devraient perdre l’espoir dans la vie ou perdre confiance dans l’avenir ; ils devraient avoir la persévérance de continuer sur le chemin de la vérité qu’ils ont maintenant choisi pour réaliser leur désir de dépenser leur vie entière pour Dieu ; les jeunes ne devraient pas être dépourvus de la vérité, ni ne devraient-ils entretenir l’hypocrisie et l’injustice, mais ils devraient rester fermes dans la bonne position. Ils ne devraient pas seulement se laisser aller, mais ils devraient avoir un esprit, l’audace de sacrifier et lutter pour la justice et la vérité. Les jeunes devraient avoir la bravoure de ne pas succomber à l’oppression des forces de l’obscurité et de transformer la signification de leur existence » (« Ce que la jeunesse doit rechercher », dans Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons ». Ce chant des paroles de Dieu m’encouragea et me permit de comprendre les exigences et les espoirs de Dieu à mon égard. Je repensai à la façon dont j’avais été abusé par les tendances mauvaises et obsédé par les jeux en ligne, gaspillant mon énergie en des plaisirs triviaux, m’étourdissant à longueur de journée, vivant dans l’abrutissement comme dans un rêve, le cœur vide et en souffrance. J’avais perdu la vie qu’une personne normale devait avoir, je n’avais pas de réels direction ou buts dans la vie, et, empli d’une douleur insurmontable, je vivais lié à Satan et j’étais son jouet. Je rends grâce au salut de Dieu, car c’est Dieu qui m’a amené devant Lui et, par les révélations dans les paroles de Dieu, j’en suis venu à connaître la nature de ces jeux, à être capable de déceler les plans sournois de Satan, à comprendre profondément les desseins méprisables de Satan qui utilisait ces jeux pour nuire aux gens et les blesser, et j’ai réussi à échapper aux supercheries et au mal de Satan. Je n’étais plus lié à Satan et j’ai fini par vivre libéré et libre devant Dieu. Les paroles de Dieu m’ont montré la bonne direction et les objectifs à poursuivre, et je savais que je devais saisir ce moment pour croire en Dieu et Le suivre en toute honnêteté, poursuivre la vérité et être une personne honnête, et accomplir correctement le devoir d’un être créé pour satisfaire le Créateur.

À présent, je suis finalement libéré des liens des jeux en ligne. Chaque jour, je me concentre sur la poursuite de la vérité et sur le fait d’être une personne honnête, je répands l’Évangile et rends témoignage à Dieu aux côtés de mes frères et sœurs, et je mène une vie plus riche. Mon cœur est empli de paix et de joie, et je rends grâce à Dieu de m’avoir mené à cette nouvelle vie !

Contenu connexe

  • L’amour chrétien : comment surmonter une rupture

    Sous l’influence de drames romantiques, depuis qu’elle est toute petite, elle aspire à un amour qui durera jusqu’au jour de sa mort, mais ses deux amours se terminent tous les deux en échec. Les ruptures lui brisent le cœur et elle ne peut s’empêcher de penser : « Où peut-on trouver le véritable amour en ce monde ? Pourquoi est-ce que je finis toujours par être trahie et blessée ? » Jusqu’au jour où elle se présente devant Dieu et trouve la réponse dans les paroles de Dieu ; elle se réveille enfin de ses rêves d’amour.

  • L’éveil spirituel d’un « Ange à blouse blanche » (partie 2)

    Miaoxiao Reconnaître l’humanité qui a été corrompue par Satan À partir de là, tous les jours, avant l’aube, je me levais pour lire la Parole de Dieu,…

  • La meilleure éducation (Partie 2)

    LIU Ying Plus tard, j’ai vu que les paroles de Dieu disaient : « Le destin de l’homme est entre les mains de Dieu. Tu es incapable de te contrôler toi…

  • Comment établir une relation intime avec Dieu ?

    « Comment se rapprocher de Dieu » est un sujet suivi avec une attention particulière par beaucoup de chrétiens. À une époque où la vie va si vite, nos cœurs peuvent être facilement dérangés et pris par les gens, les événements ou les choses, ou par des liens terrestres, ce qui nous distancie ainsi progressivement de Dieu. Alors comment, précisément, pouvons-nous entretenir une relation étroite avec Dieu ? Cliquez et lisez l’article ci-dessous, et vous y trouverez la réponse