Partage de dévotion spirituelle : les chrétiens ne doivent pas négliger d’assister aux assemblées

Bonjour frères et sœurs de FAQ spirituelle,

Je suis très fatiguée de mes journées de travail et je ne dors pas très bien la nuit. Par conséquent, je ne souhaite pas arriver aux assemblées à l’heure. Je n’aime pas être restreinte. J’ai le sentiment que si j’ai des besoins spirituels, tant que je cherche mes frères et sœurs pour discuter pendant ces moments-là, tout ira bien. Je me demande quelle est la cause de ce problème. Comment devrais-je le résoudre ?

An Jing

Bonjour sœur An Jing,

Tu dis que tu ne veux pas assister aux assemblées à l’heure et que les moments où tu ressens des besoins spirituels sont les seuls où tu cherches activement tes frères et sœurs pour discuter. Nous raisonnons ainsi parce que nous ne comprenons pas ce que sont véritablement le fait de croire en Dieu et l’importance des assemblées. Cet aspect de la vérité est tellement important pour nous, comme il est directement lié la question de savoir si, oui ou non, nous pouvons gagner la louange de Dieu dans notre croyance. Je vais parler un petit peu au sujet de la manière dont je comprends cet aspect. J’espère que cela te sera utile.

Ce que signifie croire véritablement en Dieu

Nous savons tous que la raison pour laquelle Dieu a créé l’homme à l’origine était pour que l’homme honore et adore Dieu sur terre. Le Seigneur Jésus a dit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement » (Matthieu 22:37-38). En tant que croyants au Seigneur, nous devrions tous accorder la priorité au fait de croire en Dieu et de Le vénérer et avoir une relation normale avec Dieu. Se rassembler, prier, communiquer la vérité, chanter des hymnes et louer Dieu sont des façons d’établir une relation normale avec Dieu. En tant que chrétiens, ce sont des choses que nous devons à tout le moins faire. Les paroles de Dieu disent : « “La croyance en Dieu” signifie croire qu’il y a un Dieu ; c’est le plus simple concept de la foi en Dieu. De plus, croire qu’il y a un Dieu n’est pas la même chose que croire véritablement en Dieu ; au contraire, c’est une sorte de foi simple avec de fortes connotations religieuses. La vraie foi en Dieu signifie faire l’expérience de la parole et de l’œuvre de Dieu sur la base d’une croyance que Dieu est souverain sur toutes choses. Ainsi tu seras libéré de ton tempérament corrompu, satisferas le désir de Dieu et connaîtras Dieu. Ce n’est qu’au long d’un tel parcours que l’on peut dire que tu crois en Dieu. » (« Préface », La Parole apparaît dans la chair). « Il y a des personnes dont la croyance n’a jamais été reconnue dans le cœur de Dieu. En d’autres termes, Dieu ne reconnaît pas que ces gens sont Ses disciples, parce que Dieu ne loue pas leur croyance. […] Elles considèrent que croire en Dieu est une sorte de passe-temps pour amateur, traitant Dieu simplement comme une nourriture spirituelle […]. Comment Dieu regarde-t-Il ces gens ? Il les voit comme des non-croyants » (« Comment connaître le tempérament de Dieu et le fruit de Son œuvre », La Parole apparaît dans la chair). À partir de là, nous pouvons voir que si notre foi en Dieu consiste simplement en une reconnaissance verbale et en une croyance dans notre cœur alors que nous ne poursuivons pas la vérité, ne faisons pas l’expérience des paroles de Dieu et ne les pratiquons pas, mais considérions la foi comme une nourriture spirituelle ou un passe-temps, il ne s’agit pas véritablement de croire en Dieu. Dieu ne loue pas ce genre de foi. Ceux qui croient véritablement en Dieu devraient fréquemment venir devant Dieu, souvent prier Dieu, souvent lire les paroles de Dieu, souvent assister à des rassemblements et comprendre davantage la vérité qui vient des paroles de Dieu. En même temps, ils font entrer les paroles de Dieu dans la vie réelle pour en faire l’expérience et les pratiquer. Ils croient que ce qui se produit chaque jour est présidé et arrangé par Dieu. C’est particulièrement le cas quand ils rencontrent quelque chose qui n’est pas en accord avec leurs notions et quand ils révèlent leur tempérament corrompu. Ils sont capables de venir devant Dieu et de réfléchir sur eux-mêmes conformément aux paroles de Dieu. Ils sont capables de chercher dans l’environnement arrangé par Dieu les leçons qu’ils devraient apprendre et les vérités dans lesquelles ils devraient entrer et qu’ils devraient mettre en pratique. Ensuite, ils les mettent vraiment en pratique conformément aux exigences de Dieu, se débarrassent du tempérament satanique corrompu, vivent une humanité normale et, à la fin, atteignent une véritable compréhension de Dieu, une véritable obéissance à Dieu et un véritable amour pour Dieu. Seule cette façon de faire l’expérience de l’œuvre et des paroles de Dieu signifie véritablement croire en Dieu. Nous ne pouvons obtenir l’approbation de Dieu que si nous croyons en Dieu de cette manière. À l’inverse, si notre foi n’implique pas une relation normale avec Dieu, une participation régulière aux assemblées, la prière, la communication de la vérité ni une mise en pratique des paroles de Dieu ; si notre foi ne concerne que notre temps libre, si nous croyons en Dieu pendant quelques années sans pour autant que notre tempérament corrompu ait connu le moindre changement et que nous n’avons pas une compréhension authentique de Dieu, il n’y a aucune différence entre notre foi et la foi des incroyants. Dieu n’admet pas ce genre de foi. Si notre foi est telle, même si nous croyons jusqu’à la fin, nous ne serons pas capables d’obtenir l’approbation ni le salut de Dieu.

La vie d’Église est essentielle

Si nous ne voulons pas assister aux assemblées à l’heure, cela indique que nous ne comprenons pas l’importance de la vie d’Église. En fait, la vie d’Église est notre vie de communication de la parole de Dieu, de compréhension et d’entrée dans la vérité, et c’est aussi la vie de l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit et de l’appréciation de l’amour de Dieu. Que nous comprenions la vérité, entrions dans la vérité et atteignions le salut de Dieu est complètement un résultat qui s’atteint à travers l’œuvre du Saint-Esprit. Ce n’est qu’à la vie d’Église où nous nous servons et nous approvisionnons les uns les autres, accomplissons nos devoirs et portons témoignage de Dieu que nous serons capables d’obtenir facilement l’œuvre du Saint-Esprit et la perfection de Dieu. En d’autres termes, gagner l’approbation de Dieu concernant notre foi et atteindre Son salut sont inextricablement liés à une vie d’Église normale. Dans la Bible, il est dit : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour » (Hébreux 10:25). Le Seigneur Jésus a dit : « Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Matthieu 18:19--20). À partir de là, nous le voyons bien, vivre une vie d’Église est une des exigences de Dieu envers nous, chrétiens. Puisque notre calibre est limité et que nous n’avons pas l’organe permettant de recevoir la vérité, il est très difficile de comprendre les vérités et les mystères à l’intérieur des paroles de Dieu. Même si nous comprenons en grande partie le sens littéral, nous ne comprenons pas grand-chose des intentions de Dieu et des exigences que Dieu a pour l’homme. Mais si nous participons constamment à la vie d’Église, prions avec nos frères et sœurs, lisons les paroles de Dieu et communiquons notre propre compréhension et notre propre expérience des paroles de Dieu, nous serons capables d’obtenir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Nous obtiendrons encore plus de lumière et de récompenses, nous comprendrons plus clairement les intentions et les requêtes de Dieu et le sentier de la pratique sera encore plus clair. En particulier lorsque nous ne comprenons pas les paroles de Dieu ou lorsque nous rencontrons des difficultés diverses, si des frères et sœurs cherchent Dieu et Le prient d’un seul accord, alors le Saint-Esprit œuvrera à travers nous et nous abreuvera et nous guidera à travers les frères et sœurs qui comprennent la vérité. Nous serons alors capables de comprendre le sens ésotérique des paroles de Dieu et tous nos problèmes et difficultés seront résolus parce que nous comprenons la vérité. Plus nous résoudrons de problèmes dans notre vie d’Église, plus nous comprendrons et obtiendrons la vérité. De cette façon, nous ne vivrons plus dans diverses confusions et difficultés. Notre vie sera sans effort et libératrice. Nous serons capables d’aborder les situations que nous rencontrons en fonction des intentions et des exigences de Dieu. Graduellement, les paroles de Dieu deviendront les principes et les instructions par lesquels nous gérons les situations. Guidés par le Saint-Esprit, nous emprunterons le bon chemin qui consiste à croire en Dieu.

Si nous ne participons pas à la vie d’Église, si nous prions Dieu nous-mêmes et lisons les paroles de Dieu occasionnellement, notre compréhension de l’œuvre du Saint-Esprit sera très limitée. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, nous ne serons pas capables de comprendre la vérité ni d’entrer dans la réalité de la vérité. Quand nous rencontrons des difficultés ou des problèmes, puisque nous ne comprenons pas les intentions de Dieu, fréquemment, nous ne saurons pas quoi faire ni comment mettre la vérité en pratique. Si nous comptons sur nos propres notions et sur notre propre imagination pour faire les choses, nous ferons des choses qui vont à l’encontre des intentions de Dieu et offensent même le tempérament de Dieu. Nous perdrons la présence du Saint-Esprit, sans parler du salut de Dieu. Les paroles de Dieu disent : « Si ta vie spirituelle n’est pas normale, tu ne peux pas comprendre l’œuvre actuelle de Dieu ; tu sens toujours que c’est complètement incompatible avec tes propres idées et tu es prêt à Le suivre, mais tu manques d’élan interne. Donc, peu importe ce que Dieu fait actuellement, les gens doivent coopérer. Si les gens ne coopèrent pas, le Saint-Esprit ne peut pas accomplir Son œuvre, et si les gens n’ont pas le cœur à coopérer, ils ne peuvent pas atteindre l’œuvre du Saint-Esprit. […] Si les gens ne coopèrent pas avec Dieu et ne cherchent pas une entrée plus profonde, Dieu enlèvera ce qu’ils avaient autrefois. À l’intérieur, les gens sont toujours avides de facilité et préféreraient jouir de ce qui est déjà accessible. Ils veulent bénéficier des promesses de Dieu sans payer aucun prix. Ce sont là les pensées extravagantes au sein de l’humanité. Gagner la vie elle-même sans payer de prix – une pareille facilité a-t-elle jamais existé ? Quand quelqu’un croit en Dieu et cherche à entrer dans la vie et à réaliser un changement dans son tempérament, il doit payer le prix et atteindre un état où il suivra toujours Dieu, peu importe ce qu’Il fait. C’est quelque chose que les gens doivent faire. Même si tu suis tout cela en règle générale, tu dois y tenir, et peu importe la grandeur des épreuves, tu ne peux pas abandonner ta relation normale avec Dieu. Tu devrais être capable de prier, de préserver ta vie d’Église et de rester avec les frères et les sœurs. Lorsque Dieu t’éprouve, tu devrais continuer à chercher la vérité. C’est le minimum pour une vie spirituelle » (« Tu dois maintenir ta dévotion à Dieu », La Parole apparaît dans la chair). À partir des paroles de Dieu, nous pouvons voir qu’une vie spirituelle normale est très importante pour nous. Prier, lire les paroles de Dieu et assister aux assemblées : tout cela fait partie de la vie spirituelle. Si nous sommes incapables d’y adhérer, nous serons dans l’incapacité d’atteindre l’œuvre du Saint-Esprit. Même si notre cœur veut suivre Dieu, nous n’aurons pas la foi. Par conséquent, indépendamment de la manière dont notre vie de travail est remplie et de la fatigue de notre corps physique, nous ne devons pas perdre notre relation normale avec Dieu. Au minimum, nous devons maintenir une vie spirituelle normale. Nous devons vivre devant Dieu, chercher la vérité et mettre la vérité en pratique quand nous rencontrons des problèmes. Ce n’est que si nous faisons cela que notre vie spirituelle deviendra ferme. Alors seulement nous aurons un sentier que nous pourrons prendre quand nous rencontrerons des problèmes.

Vivre devant Dieu et recevoir la protection de Dieu

Le Seigneur Jésus a dit : « Car mon joug est doux, et mon fardeau léger » (Matthieu 11:30). Dieu espère nous voir vivre sans effort et librement. Il ne veut pas nous voir souffrir, enveloppés dans le monde séculier. Alors comment se fait-il que nous ne voulions pas assister aux assemblées du fait que nous nous sentons trop fatigués d’avoir travaillé ? En fait, de telles idées proviennent de Satan. Elles contiennent en elles les projets maléfiques de Satan. Dieu dit : « Ce que Dieu veut faire dans l’homme est exactement ce que Satan veut détruire, et ce que Satan veut détruire s’exprime à travers l’homme en pleine vue. […] La destruction de Satan dans l’humanité est aussi clairement représentée ; les hommes sont de plus en plus dépravés et leur condition sombre de plus en plus bas. Si c’est assez désespéré, ils pourraient être capturés par Satan » (« Interprétation de la quinzième déclaration », La Parole apparaît dans la chair). Satan est l’ennemi de Dieu. Il s’oppose à Dieu à tous les égards et il prend fréquemment nos points faibles pour cible et les attaque. Puisque nous avons été corrompus par Satan, à l’intérieur, nous sommes remplis du poison de Satan. Nous aimons la richesse, la gloire, le statut, les plaisirs charnels, etc. Nous n’hésitons pas à nous creuser la tête au nom de la richesse ou de la réputation et, pour ces objectifs, nous sommes prêts à payer n’importe quel prix. Satan se sert donc de nos tempéraments corrompus pour nous enliser dans des enchevêtrements charnels, perturber notre relation normale avec Dieu et nous pousser à éviter Dieu et à Le trahir et, à la fin, il atteint l’objectif qu’il a de nous dévorer. Si nous satisfaisons nos propres désirs physiques, si nous ne nous approchons pas fréquemment de Dieu, il est très facile de nous faire prendre dans le filet de Satan, de suivre les mauvaises tendances du monde et de devenir dévergondés sans retenue, au point de faire des choses qui vont à l’encontre des intentions de Dieu et poussent Dieu à nous détester. Les assemblées sont pour nous l’occasion de devenir intimes avec Dieu. Elles réduisent la distance entre Dieu et nous et nous permettent de vivre fréquemment devant Dieu, d’accepter l’examen de Dieu et de recevoir le soin et la protection de Dieu. Une fois que notre relation avec Dieu sera devenue normale, notre esprit deviendra vif et nous serons capables de distinguer les sujets que Dieu déteste de ceux que Dieu aime. Quand nous rencontrerons des problèmes, nous serons capables de rester du côté de Dieu sans suivre nos préférences charnelles et sans faire quelque chose qui contredirait Dieu ou Lui résisterait. En conséquence nous recevrons une part encore plus grande des bénédictions de Dieu. Ainsi, une vie d’Église est très importante en ce qui concerne l’obtention ou non de l’approbation et du salut de Dieu. Quand notre foi est faible et que notre état est anormal, nous devons venir devant Dieu plus souvent, prier Dieu davantage et compter sur Dieu. Nous ne devons pas abandonner la vie d’Église. En même temps, nous devons prendre notre résolution devant Dieu pour Le satisfaire. Quand nous coopérerons avec Dieu de cette façon, les manigances de Satan n’auront aucun effet sur nous et, dans la panique, il prendra la fuite. Une fois que notre relation avec Dieu sera normale, nous n’aurons pas l’impression qu’assister aux assemblées est contraignant. Au contraire, nous aurons l’impression qu’assister aux assemblées est un moyen pour nous de nous rapprocher de Dieu et de profiter de l’amour de Dieu.

Je rends grâce à Dieu pour Ses conseils ! Sœur An Jing, ainsi s’achève notre échange du jour. J’espère que la connaissance que je t’ai transmise aujourd’hui te sera d’un certain secours. Si tu as des questions, discutons-en ensemble.

FAQ spirituelle

Note de l’éditeur : À partir du Partage de dévotion spirituelle d’aujourd’hui, nous comprenons à présent ce qu’est la croyance en Dieu authentique, ainsi que ce que signifie vivre une vie d’Église. Désormais, nous savons aussi qu’assister régulièrement aux assemblées est extrêmement important, comme c’est directement lié à la question cruciale de notre salut dans notre croyance en Dieu ! Je voudrais en plus vous recommander un film évangélique, intitulé Foi en Dieu, afin que nous puissions chercher ensemble comment gagner la louange de Dieu dans notre croyance.

Contenu connexe

  • Après Sa résurrection, pourquoi le Seigneur Jésus est-Il apparu aux hommes ?

    Par Cheng Hang Dans la Bible, il est raconté : « Tandis qu’ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit…

  • Combat spirituel : 3 coups de maître pour les chrétiens qui veulent triompher des tentations et vaincre Satan

    Jingxing, Corée du Sud Frères et sœurs, Que la paix du Seigneur soit avec vous ! Il n’est pas rare que toutes sortes de combats spirituels se produis…

  • Le mystère de la « résurrection d’un mort »

    Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées

  • Pourquoi le Seigneur Jésus a-t-Il œuvré le jour du sabbat ?

    À l’ère de la Loi, l’Éternel a demandé aux gens ordinaires d’observer le sabbat. Le jour du sabbat, les gens ordinaires devaient arrêter tout travail ; s’ils n’arrêtaient pas de travailler ce jour-là, ce serait un péché et il faudrait les traiter. Lorsque le Seigneur Jésus vint accomplir Son œuvre, Il n’observa plus le jour du sabbat, mais, à la place, emmena Ses disciples dans divers endroits pour prêcher l’Évangile et travailler. Pourquoi ? La chrétienne, Li Qing, se sentait très perplexe à ce sujet. C’est pourquoi, par la recherche et des échanges avec sa collaboratrice, elle a finalement compris pourquoi le Seigneur Jésus n’avait pas observé le jour du sabbat et a acquis une nouvelle compréhension de l’œuvre de Dieu. Alors, quel avertissement y a-t-il dans le fait que le Seigneur Jésus n’a pas observé le jour du sabbat ?