Question 5 : La plupart des gens dans notre Église ne peuvent pas faire la différence entre discerner les gens et juger les gens. Je voudrais demander, en ce qui concerne disséquer et discerner l’essence défiante des pasteurs et des anciens à l’égard de Dieu, et les appeler les pharisiens de l’ère actuelle, cela n’est-il pas juger les gens ?

2018-05-06 17

Versets bibliques pour référence :

Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents (Matthieu 24:45-51).

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs (Matthieu 7:15).

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer (Matthieu 23:13).

Paroles de Dieu concernées :

Le but de Mon œuvre de la conquête n’est pas seulement de conquérir dans l’intérêt de conquérir, mais de conquérir pour révéler la justice et l’injustice, pour obtenir une preuve pour la punition de l’homme, pour condamner les méchants et, encore plus, de conquérir pour perfectionner ceux qui obéissent volontiers. En fin de compte, tous seront séparés selon l’espèce et tous ceux qui seront perfectionnés verront leurs pensées et leurs idées remplies d’obéissance. C’est l’œuvre finale qui doit être complétée à la fin. Ceux qui seront remplis de l’acte de rébellion seront punis, envoyés brûler dans les flammes et seront maudits à jamais. Quand ce moment viendra, ces anciens « grands et indomptables héros » deviendront « les lâches faibles et impuissants » les plus vils et les plus rejetés. Cela seul peut illustrer tous les aspects de la justice de Dieu et révéler Son tempérament qui ne tolère aucune offense de la part de l’homme.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Croire en Dieu et continuer dans la recherche de la connaissance de Dieu n’est pas une mince affaire. Ceci ne saurait être réalisé simplement en se réunissant et en écoutant les prédications, et tu ne peux pas être perfectionné par la seule passion. Tu dois vivre et connaître, et te fonder sur des principes dans tes actions, et recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Une fois que tu es passé par des expériences, tu seras en mesure de faire la différence entre beaucoup de choses — tu seras en mesure de faire la distinction entre le bien et le mal, entre la justice et la méchanceté, entre ce qui est de chair et de sang et ce qui est de la vérité. Tu devrais être en mesure de faire la différence entre toutes ces choses, et ce faisant, peu importe les circonstances, tu ne seras jamais perdu. C’est seulement ça ta vraie stature.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction », La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne croient qu’en Jésus-Christ et ne croient pas au Dieu incarné d’aujourd’hui seront tous déclarés coupables, ils sont tous des pharisiens contemporains, parce qu’ils ne reconnaissent pas le Dieu d’aujourd’hui ; ils résistent tous à Dieu. Peu importe qu’ils soient très dévoués dans leur foi en Jésus, tout sera en vain ; ils ne recevront pas la louange de Dieu. Tous ceux qui disent qu’ils croient en Dieu, mais n’ont pas une véritable connaissance de Dieu dans leur cœur, sont des hypocrites.

Extrait de « Être soucieux de la volonté de Dieu pour atteindre la perfection », La Parole apparaît dans la chair

Ils lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et sans valeur, orgueilleux qui se présentent pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ?

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Un tel homme a toujours une attitude hostile envers la nouvelle œuvre de Dieu, n’a jamais démontré la moindre intention de se soumettre, et n’a jamais obéi avec docilité ou ne s’est jamais abaissé. Il s’exalte devant les autres et ne se soumet jamais à quelqu’un d’autre. Devant Dieu, il se considère comme le plus compétent dans la prédication de la parole et le plus habile à transformer les autres. Il ne se débarrasse jamais des trésors déjà en sa possession, mais les considère comme des biens de famille qui doivent être adorés, prêchés aux autres, et utilisés pour enseigner à ces imbéciles qui l’idolâtrent. […] Ils pensent que prêcher la parole (doctrine) est leur plus grand devoir. D’année en année et de génération en génération, ils s’occupent d’imposer vigoureusement leur devoir « sacré et inviolable ». Personne n’ose les toucher et personne n’ose les réprimander ouvertement. Ils deviennent des « rois » dans la maison de Dieu, déchaînés et agissant tyranniquement d’âge en âge. Cette bande de démons cherchent à se donner la main et à détruire Mon œuvre ; comment puis-Je permettre à ces démons vivants d’exister sous Mes yeux ?

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Regarde les dirigeants de chaque confession religieuse et dénomination. Ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même un peu de connaissances, ils peuvent parler un peu de doctrine, savent comment convaincre les autres et utilisent des artifices par lesquels ils ont attiré le peuple devant eux et les ont trompés. Théoriquement, ces gens croient en Dieu — mais en réalité ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent ceux qui prêchent le vrai chemin, certains d’entre eux diraient : « Nous devons le consulter au sujet de notre croyance en Dieu. » Voyez comment ils cherchent le consentement de quelqu’un pour croire en Dieu ; n’est-ce pas un problème ? Que deviennent donc ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des Pharisiens, des faux pasteurs ; des antéchrists, et des pierres d’achoppement qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ?

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », Récits des entretiens du Christ

L’échange de l’homme :

Utiliser la vérité pour disséquer l’état de quelqu’un est conforme à la réalité de la vérité, c’est réel. Ce n’est pas exagéré, ce n’est pas une erreur, il n’y a pas d’intention ou de but et ce n’est pas fait pour opprimer quelqu’un ; c’est utiliser la vérité pour résoudre un problème. Juger quelqu’un implique que l’on a des intentions individuelles ; c’est s’emparer d’un petit fait et l’agrandir hors de toute proportion, ou cela implique le désir ou l’envie d’attaquer quelqu’un. Juger quelqu’un leur fait du mal et leur cause de la peine. Quand tu juges quelqu’un, il a du mal à l’accepter. Utiliser la vérité pour disséquer quelqu’un le convainc de cœur et par la parole, et cela lui permet véritablement de se connaître et de se détester. La conséquence est différente. Par conséquent, utiliser la vérité pour disséquer les gens et discerner les problèmes leur permet de comprendre la vérité et par leur compréhension de la vérité de reconnaître leur propre corruption et leur propre comportement, afin qu’ils puissent enfin se détester, détester leur chair corrompue et détester leur nature satanique ; le jugement, c’est lorsque quelqu’un fait quelque chose et que ceux qui le jugent arrivent aveuglément à une conclusion à son sujet, alors qu’en fait sa nature n’est pas comme ceux qui le jugent le disent et ce qu’ils disent n’est pas conforme à l’essence de la question ; ils l’exagèrent un peu, l’agrandissent un peu, l’amplifient hors de proportion et font des comparaisons farfelues, ou bien ils ne regardent pas l’essence de la nature de cet homme, mais ne regardent que cette seule chose que cet homme a faite et ils font un jugement, avec le résultat qu’ils font pression sur cet homme, et lui causent du mal et de la peine. … Échanger sur la vérité et disséquer les gens, et juger les gens sont deux choses complètement différentes. Il n’y a aucun lien entre elles. Les sentiments et les effets qu’elles produisent sont complètement différents, et c’est ainsi que tu les différencies.

Extrait de « Questions et réponses » dans Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (VII)

Pourquoi Dieu hait-t-Il et maudit-Il la religion ? Comment le Seigneur Jésus l’a-t-Il dit ? « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! […] Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » (Matthieu 23: 13-33). Combien de fois ces mots ont-ils été prononcés dans la Bible ? Au moins cinq ou six fois. Ces mots furent continuellement répétés. Pourquoi le Seigneur Jésus aurait-Il besoin de dire ces mots ? Parce que ces pharisiens étaient les ennemis du Seigneur Jésus, ils ont continuellement condamné le Seigneur Jésus, ils ont sans cesse dénigré et jugé le Seigneur Jésus. […] Alors le Seigneur Jésus a dit : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » Pourquoi a-t-Il dit cela tellement de fois ? C’est suffisant pour montrer et prouver que le Seigneur Jésus haïssait ces pharisiens. Il haïssait ces pharisiens, car ils étaient Ses ennemis. Il les haïssait, parce qu’ils le jugeaient et le condamnaient tous les jours. N’était-ce pas comme cela ? Maintenant, à ce propos, à quoi pensait le Seigneur Jésus quand Il a condamné les pharisiens ? Premièrement, maudire ceux qui Lui résistaient ; mais quel résultat principal voulait-Il atteindre ? Était-ce suffisant de simplement les maudire et de jeter l’éponge ? Quel était le but ultime ? Que les gens religieux discernent les pharisiens, les abandonnent et ne les suivent plus. « Vous croyez tous dans le Seigneur, Dieu, non dans les pharisiens, et certainement pas dans les principaux sacrificateurs et les scribes. Vous devez clairement vous distinguer d’eux, ne pas les adorer ou croire en eux superstitieusement, ne pas leur demander leurs opinions sur tout. Ils ne sont pas vos ancêtres et ils ne sont certainement pas votre Seigneur, alors pourquoi les écoutez-vous toujours ? Si vous croyez dans le Seigneur, vous devez suivre le Seigneur, écouter la parole du Seigneur et chercher la vérité ! » C’est bien ce que l’on entendait ? Alors, le Seigneur Jésus s’est-Il trompé en maudissant les pharisiens ? Certains disent : « Nous ne devons pas juger les gens ! » Alors, le Seigneur Jésus s’est-Il trompé en maudissant les pharisiens ? Se pourrait-il qu’à cause de cela le Seigneur Jésus ne soit pas un Seigneur aimable et miséricordieux ? Nous devons distinguer ces choses.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, B2 Volume 133 »

Dieu des derniers jours a exposé tous ces faits, séparant tous ces incroyants, ces antéchrists, ces hypocrites, selon leur propre genre. Les bons serviteurs, les mauvais serviteurs ; les vrais croyants, les faux croyants ; le blé et l’ivraie. Ils sont tous exposés de sorte que tu peux discerner, de sorte que tu sais comment les gérer, de sorte que tu sais selon quels principes les traiter. Ainsi, la grande œuvre de Dieu a finalement été accomplie. Nous disons que certains hommes sont des antéchrists, sont des hypocrites, sont des incroyants, comment ces hommes religieux voient-ils cela ? «  Ce sont vos affirmations. Le Seigneur Jésus a dit : “Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés” (Matthieu 7:1). » Est-ce correct ? Certains disent que ce n’est pas correct. Pourquoi n’est-ce pas correct ? L’œuvre de Dieu des derniers jours consiste à placer chacun selon sa nature, à exposer des gens de tous les types, de sorte qu’ils seront identifiés par les hommes. Si nous ne discernons pas les autres et ne lisons et ne méditons jamais les paroles de Dieu, croyant simplement en Dieu en nous basant sur nos notions et nos imaginations, finalement, lesquels peuvent entrer dans le royaume des cieux, lesquels ne peuvent pas entrer dans le royaume des cieux, lesquels seront loués et bénis par Dieu, lesquels seront laissés derrière, comment de telles choses peuvent-elles être révélées ? Pour tous ceux qui croient en Dieu du bout des lèvres pour entrer dans le royaume des cieux, une telle chose est-elle possible ? Dieu peut-il faire une telle chose ? […]

Toutes les paroles de Dieu doivent être comprises par les hommes. Nous percevons l’essence hypocrite des pharisiens, et Dieu dit : « Malheur aux pharisiens », et nous répondons : « Amen », et nous obéissons. Pourquoi disons-nous : « Amen » et obéissons-nous ? Parce que nous sommes maintenant capables de discerner. Quelqu’un dit : « Maintenant, dis-moi qui sont les pharisiens. » Tu dis : « Il y en a tellement, ceux qui aiment parler des doctrines littérales de la Bible, ceux qui aiment discuter des théories théologiques, ces pasteurs et ces anciens qui ne connaissent pas et ne pratiquent pas les paroles de Dieu, ces hommes sont tous des pharisiens ! » « Tu as enfin compris les paroles de Dieu cette fois, tu es maintenant capable de discerner selon les paroles de Dieu. Tu as perçu l’essence des pharisiens selon les paroles de Dieu. Cela n’est pas une affirmation ; c’est regarder les hommes en se fondant sur des vérités ; c’est percevoir les hommes selon les paroles de Dieu. » Non seulement de tels hommes ont compris Dieu, mais ils sont aussi capables de discerner les hommes et ils sont aussi capables maintenant de percevoir l’essence des choses. Est-ce que de tels hommes possèdent la réalité de la vérité ? Oui, ils possèdent la réalité de la vérité.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, A5 Volume 133 »

Contenu connexe

Vous aimerez peut-être également