Qu’est-ce qu’accomplir son devoir ?

2017-12-31 0

Paroles de Dieu concernées :

Faire son devoir, c’est la vérité. Faire son devoir dans la maison de Dieu ne se résume pas à remplir certaines obligations mineures, ne pas faire tout ce que tu es censé faire : c’est l’exercice de ton devoir en tant que créature de Dieu vivant dans le monde ! Ce sont tes obligations, ta responsabilité, et cette responsabilité est une vraie responsabilité, c’est l’accomplissement de ta responsabilité et de tes obligations devant le Seigneur de la création. Entre le devoir d’une créature de Dieu et la piété filiale pour ses parents, qu’est-ce qui est la vérité ? Faire le devoir d’une créature de Dieu est la vérité, c’est une vocation envoyée par le ciel.

Extrait de « Quelle est la réalité de la vérité ? », dans Récits des entretiens de Christ

Un devoir n’est pas quelque chose que tu gères, ce n’est pas ta propre carrière ni ton travail, mais l’œuvre de Dieu. L’œuvre de Dieu exige ta coopération, ce qui fait émerger ton devoir. La part de l’œuvre de Dieu avec laquelle l’homme doit coopérer, c’est son devoir. Le devoir est une partie de Son œuvre : ce n’est pas ta carrière, ton foyer ni les aspects privés de ta vie. Que ton devoir consiste à prendre en charge des questions externes ou internes, c’est l’œuvre de la maison de Dieu, cela fait partie du plan de gestion de Dieu et c’est la mission que Dieu t’a confiée. Il ne s’agit pas de tes affaires personnelles. Alors, comment dois-tu traiter ton devoir ? […]

Quel que soit le devoir que tu accomplis, tu dois toujours chercher à comprendre la volonté de Dieu et ce que sont Ses exigences concernant ton devoir ; alors seulement, tu seras capable de traiter les problèmes dans le respect des principes. Lorsque tu accomplis ton devoir, tu ne peux absolument pas agir selon tes préférences personnelles en faisant seulement ce qui te semblerait bon, ce qui te ferait plaisir ou te serait agréable, ou encore, ce qui pourrait te mettre en valeur. Si tu imposes avec force tes préférences personnelles à Dieu ou les mets en pratique comme si elles étaient la vérité, les observant comme si elles étaient les principes de la vérité, alors, cela n’est pas remplir ton devoir, et Dieu ne Se souviendra pas d’un devoir accompli de cette façon.

Extrait de « Seule la recherche des principes de la vérité permet de bien accomplir son devoir », dans Récits des entretiens de Christ

6. Fais ce qui doit être fait par l’homme, remplis tes obligations, assume tes responsabilités et sois fidèle à ton devoir. Puisque tu crois en Dieu, tu dois apporter ta contribution à l’œuvre de Dieu ; si tu ne le fais pas, alors tu es inapte à manger et boire les paroles de Dieu, et à vivre dans la maison de Dieu.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », dans La Parole apparaît dans la chair

Pour l’homme, s’acquitter de son devoir, c’est en réalité accomplir tout ce qui est inhérent à l’homme, c’est-à-dire, ce qui est possible pour l’homme. C’est alors que son devoir est accompli. Les défauts de l’homme pendant son service sont graduellement réduits par l’expérience qu’il acquiert progressivement et l’expérience qu’il a du jugement ; ils n’entravent ni n’affectent le devoir de l’homme. Ceux qui cessent de servir ou abandonnent et se retirent par crainte des désavantages qui pourraient exister dans leur service sont les plus lâches de tous. Si les gens ne peuvent pas exprimer ce qu’ils devraient exprimer pendant le service ou réaliser ce qui leur est intrinsèquement possible, et à la place perdent leur temps et n’agissent que pour l’apparence, ils ont perdu la fonction qu’un être créé devrait avoir. De telles gens sont considérés comme des « médiocrités » ; ils sont des déchets qui ne servent à rien. Comment de telles gens peuvent-ils être appelés des êtres créés ? Ne sont-ils pas des êtres corrompus qui brillent à l’extérieur, mais sont pourris à l’intérieur ?

Extrait de « La différence entre le ministère de Dieu incarné et le devoir de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Il n’y a pas de corrélation entre le devoir de l’homme et le fait qu’il soit béni ou maudit. Le devoir est ce que l’homme doit accomplir ; c’est sa vocation qui vient du ciel et ne devrait pas dépendre de la récompense, des conditions ou des raisons. C’est alors seulement qu’il fait son devoir. Être béni, c’est être perfectionné et jouir des bénédictions de Dieu après avoir fait l’expérience du jugement. Être maudit, c’est conserver son tempérament inchangé après avoir fait l’expérience du châtiment et du jugement, c’est ne pas faire l’expérience d’être perfectionné, mais être puni. Mais qu’ils soient bénis ou maudits, les êtres créés doivent accomplir leur devoir, faire ce qu’ils doivent faire et faire ce qu’ils sont capables de faire. C’est le moins que puisse faire une personne qui cherche Dieu. Tu ne devrais pas remplir ton devoir seulement pour être béni, et tu ne devrais pas refuser d’agir par peur d’être maudit. Laissez-Moi vous dire la chose suivante : l’homme doit accomplir son devoir, et s’il en est incapable, c’est sa rébellion.

Extrait de « La différence entre le ministère de Dieu incarné et le devoir de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Quel devoir est-ce que chaque personne devrait accomplir ? Le devoir que chaque personne doit accomplir est la vérité qu’elle doit pratiquer, et la vérité qu’elle doit pratiquer est le devoir qu’elle doit accomplir et l’obligation qu’elle doit remplir. Si vous pratiquez la vérité que vous comprenez et que vous devez pratiquer, alors vous aurez correctement accompli votre devoir. Si vous ne pratiquez pas la vérité, alors vous n’accomplissez pas votre devoir. Vous n’êtes pas sérieux, vous dupez Dieu et vous ne faites que négliger Dieu. Ainsi, l’exercice de vos devoirs doit nécessairement être accompagné de la vérité, il doit être étroitement lié à la vérité. Vous devez mettre en pratique toutes les vérités que vous comprenez et vivre la réalité de la vérité. Vivre la réalité de la vérité est une représentation de la véritable image de l’homme. La création de l’homme par Dieu était basée sur cette image, donc si vous vivez l’image de la vérité, vous satisferez Dieu, Dieu sera content quand Il vous regardera, Il vous bénira, Il vous donnera la vie éternelle et Il vous permettra de vivre pour toujours. Mais si vous ne vivez pas l’image de la vérité, alors vous n’êtes pas dignes d’être appelés humains, et lorsque Dieu vous regardera, Il pensera que vous n’avez pas le souffle de vie que Dieu vous a accordé et Il éliminera de telles ordures. Ainsi, lorsque vous croyez en Dieu, vous devez faire l’expérience de la vérité et mettre en pratique cette vérité que Dieu a conférée à l’humanité et, en fin de compte, vous devez vivre la réalité de la parole de Dieu. Voilà ce que signifie accomplir vos devoirs. […] Si la vérité est absente de vos devoirs, alors vous n’accomplissez pas réellement vos devoirs, mais vous faites plutôt preuve de négligence, de fausseté et de tromperie et vous n’agissez que par formalité, vous ne faites que suivre la procédure. Vous devez pratiquer la vérité en accomplissant vos devoirs : c’est la seule façon d’accomplir vos devoirs, c’est la seule façon d’accomplir vos devoirs selon la norme et c’est la seule façon de posséder la réalité du fait d’être humain. Lorsque vous accomplissez vos devoirs, vous pratiquez déjà la vérité. Quelle que soit la partie du travail que vous accomplissez dans l’Église, cela exige que vous pratiquiez la vérité, et lorsque vous pratiquez la vérité, vous assumez vos responsabilités, vos obligations. C’est votre devoir, vous devez donc bien l’accomplir. C’est ce que nous entendons par pratiquer la vérité. Alors, quelle est la vraie relation entre l’accomplissement de vos devoirs et la pratique de la vérité ? Ce sont deux manières différentes d’interpréter la même chose. De l’extérieur, cela ressemble à un devoir en train d’être accompli, mais, essentiellement, c’est la vérité qui est pratiquée. Donc, si vous ne comprenez pas la vérité lorsque vous accomplissez vos devoirs, pourrez-vous effectuer votre travail correctement ? Non. Premièrement, vous ne saurez pas clairement ce que signifie accomplir vos devoirs ou comment accomplir correctement vos devoirs. Deuxièmement, un jour viendra où vous aurez une compréhension claire, mais vous ne réussirez toujours pas à bien accomplir vos devoirs, ils seront toujours pleins d’erreurs. À ce moment-là, vous découvrirez que votre tempérament est trop corrompu et qu’il y a beaucoup de lacunes dans ce que vous faites. Vous commencerez alors à chercher la vérité pour vous débarrasser de cette corruption et, une fois que vous vous en serez débarrassé et que vous aurez compris la vérité, vous commencerez à accomplir vos devoirs efficacement. À ce moment-là, vous accomplirez vos devoirs justement et correctement, non seulement nominalement, mais aussi en réalité. Si vous possédez la vérité pendant que vous accomplissez votre devoir, si aucun acte de corruption n’est exprimé pendant que vous l’accomplissez, alors vous obtiendrez les résultats voulus dans votre action, et vous aurez également pratiqué la vérité selon la norme. C’est absolument vrai. Donc, chaque fois que vous accomplissez vos devoirs, votre manière de chercher la vérité est cruciale. Si vous ne poursuivez pas la vérité, alors il est garanti que l’accomplissement de vos devoirs ne sera pas selon la norme.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie »

Contenu connexe

Vous aimerez peut-être également