Comment je suis presque devenue une vierge folle

Comment je suis presque devenue une vierge folle

Li Fang, Chine

À l’automne 2002, Sœur Zhao, qui est de ma confession, celle de l’Église de la Vérité, est venue chez moi avec sa nièce, Sœur Wang, pour m’annoncer l’excellente nouvelle du retour du Seigneur. Après avoir lu pendant quelques jours les paroles de Dieu Tout-Puissant et écouté les échanges détaillés de la sœur, j’ai compris que, depuis la création du monde, Dieu avait accompli trois phases de l’œuvre dans le but de sauver l’humanité. Parmi les autres vérités que j’ai aussi apprises, il y a eu l’adoption par Dieu d’un nom différent à chaque étape de Son œuvre, la signification du nom de Dieu pour chaque ère et le mystère de l’incarnation de Dieu, etc. Ces vérités m’ont vraiment permis d’ouvrir les yeux et de voir autant de choses que possible. Je me suis dit : « Tout a l’air parfaitement clair et Dieu Tout-Puissant est très probablement le Seigneur Jésus de retour, je ferais donc mieux de m’assurer de saisir cette chance et de lire davantage les paroles de Dieu Tout-Puissant. » Avant de partir, Sœur Wang m’a laissé quelques recueils des paroles de Dieu. À chaque fois que j’avais du temps dans la journée, je lisais les paroles de Dieu. Plus je les lisais, plus j’aimais les lire et plus je sentais qu’elles étaient les paroles de Dieu. Après ces trois jours, je suis devenue nerveuse. Je me suis dit : « Mon fils, qui est aussi un croyant, et beaucoup de frères et de sœurs au sein de notre Église, ne connaissent pas encore cette excellente nouvelle concernant le retour du Seigneur. Je ferais mieux de me dépêcher et de leur dire. »

Le jour suivant, tôt le matin, je suis allée chez mon fils. Je lui ai dit gaiement : « Ce livre est tellement bien. Tu devrais le lire dès que possible. » Mon fils m’a lancé un regard et m’a demandé : « Quel livre ? Tu as l’air plutôt enjoué. Pose-le là et j’y jetterai un coup d’œil quand j’aurai le temps. » Je croyais que, puisque tous les croyants attendaient avec impatience le retour du Seigneur, mon fils allait être heureux d’apprendre que le Seigneur était déjà revenu.

Cependant, je n’aurais jamais de la vie imaginé que, trois jours plus tard, mon fils viendrait chez moi en compagnie de six personnages religieux. L’un d’entre eux était Pasteur Xia, de la même confession que moi, et les autres étaient des pasteurs et des prédicateurs de la confession de mon fils. J’ai été un peu surprise de les voir, parce que je ne comprenais pas ce qui se passait ni pourquoi tellement de gens étaient venus me voir. Un pasteur nommé Li m’a regardée attentivement pendant un moment et, l’air inquiet, il m’a dit : « Tantine, nous croyons tous au Seigneur et formons une grande famille. Votre fils me dit que quelqu’un vous a donné un livre, mais vous ne devriez vraiment pas le lire. Ce sont maintenant les derniers jours et le Seigneur Jésus a dit : “Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Nous pensons que ces paroles du Seigneur Jésus signifient que quiconque dit du Seigneur qu’il est revenu est un escroc contre lequel nous devons nous prémunir et que nous devons refuser d’écouter. Actuellement, dans l’ensemble du monde religieux, il n’y a que l’Éclair Oriental pour rendre publiquement témoignage du retour du Seigneur, donc, quoi que vous fassiez, n’ayez rien à faire avec eux. Ne lisez aucun des livres de l’Éclair Oriental non plus. Leur croyance est différente de notre foi, donc ne les écoutez pas. Vous ne comprenez pas très bien la Bible et vous avez une petite stature, donc vous êtes facile à tromper. Nous prêchons depuis de nombreuses années et nous comprenons bien la Bible. Nous avons voyagé dans toute la Chine, nous avons vu beaucoup de choses et notre vie est plus riche. Nous sommes venus aujourd’hui spécialement pour vous sauver, donc vous devez nous croire et ne pas en faire qu’à votre tête. » Quand j’ai entendu cela, je me suis dit : « Ce pasteur a l’air d’être inquiet à mon sujet et ce qu’il a dit n’est pas faux. Je suis vieille et ne suis pas très instruite, et je ne comprends pas si bien la Bible. Il est certain que je ne peux pas discerner aussi bien qu’eux. » À ce moment-là, Pasteur Xia a dit : « Je suis pasteur et le Seigneur m’a confié la gestion de Son troupeau. Il est donc de ma responsabilité de m’assurer que vous ne quittiez pas le vrai chemin. Si je ne m’occupe pas du troupeau du Seigneur, je ne pourrai pas m’acquitter de ma dette envers le Seigneur. Sœur, ne vous précipitez chez les autres groupes comme cela. Si l’Éclair Oriental vous récupère, alors toutes ces années où vous avez cru en le Seigneur auront été gaspillées ! » À regarder leurs visages tendus et à entendre le ton sérieux avec lequel ils me parlaient, cela m’effraya quelque peu. Je me suis dit : « C’est vrai. Si je commence à croire faussement, alors toutes ces années de foi n’auront-elles pas été gaspillées ? » Mais ensuite je me suis dit : « Les paroles dans ce livre avaient l’air si bonnes, si justes. Ces pasteurs et ces prédicateurs n’ont pas lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, donc comment peuvent-ils dire que ce n’est pas un vrai chemin ? » Je leur ai donc dit : «La façon dont vous le dites pourrait faire penser que c’est vraiment le cas, mais ce que je les ai entendu dire s’accorde complètement avec les paroles du Seigneur dans la Bible ! » Lorsqu’ils m’ont entendu dire cela, ils se sont tous mis à parler en même temps, disant tellement de choses pour me faire peur que j’ai été prise de vertige, et que je me suis sentie désorientée et bouleversée. Je suis restée assise comme une idiote, incapable de dire quoi que ce soit. Puis ils ont voulu que je prie avec eux et que je profère des malédictions, mais je n’ai pas obtempéré et, donc, ils se sont mis à me terroriser à nouveau. Finalement, mon fils a dit : « Laissez-moi m’occuper de cette affaire avec ma mère. » Puis ils ont pris les deux hymnaires intitulés « Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons » et les cassettes des hymnes, ainsi qu’un recueil de paroles de Dieu intitulé « Le jugement commence dans la maison de Dieu » qui se trouvaient dans le placard et ils les ont donnés au pasteur pour qu’il les emporte.

Après leur départ, je me suis sentie si perturbée que je n’ai pas pu manger mon dîner, je suis alors venue devant le Seigneur et j’ai prié : « Seigneur Jésus, ce que ces pasteurs ont dit est-il vrai ou non ? On dirait qu’ils sont vraiment inquiets pour ma vie. Si je ne les écoute pas, mettrai-je ma foi au mauvais endroit ? Oh Seigneur, si Vous êtes vraiment revenu en tant que Dieu Tout-Puissant et que je ne Vous accepte pas, alors ne Vous fermerai-je pas la porte au nez ? Ne serai-je pas simplement comme l’une des vierges folles ? Oh Seigneur, j’ai le sentiment que, en lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant ces derniers jours, j’ai acquis beaucoup d’enrichissement spirituel. J’ai vraiment et honnêtement ressenti cela, mais peut-être ai-je tort ? Maintenant qu’ils ont emporté mes livres et mes cassettes d’hymnes, je suis vraiment triste. S’il Vous plaît, guidez-moi car je ne sais pas quoi faire… » Après avoir prié, je me suis soudain rappelée que Sœur Wang m’avait donné un autre recueil de paroles de Dieu Tout-Puissant et je l’ai caché au fond du placard. Lorsque je me suis rendu compte que j’avais encore ce livre, je me suis sentie un peu mieux. Mais ensuite, j’ai pensé à ce que ces pasteurs avaient dit et j’étais encore perdue quant à ce qu’il fallait faire. Devais-je lire ce livre ou non ? Cette nuit-là, j’ai à peine dormi, tant mon esprit était agité. J’ai prié Dieu encore et encore, en pleurs…

Le lendemain, mon fils est venu tôt pour m’emmener à une réunion de mon ancienne église. J’étais très hésitante, mais mon fils m’a traînée jusqu’au lieu de la réunion, et il a même dit à un prédicateur que l’Éclair Oriental avait failli me récupérer, et il lui a demandé de faire de son mieux pour me persuader de rester. En un instant, le prédicateur et tous les frères et les sœurs m’ont entourée. Le prédicateur m’a prise par la main et, d’une voix douce, m’a dit : « Tantine, quoi que vous fassiez, n’écoutez les prêches de personne d’autre. Si vous commencez à croire faussement, lorsque le Seigneur viendra pour enlever les congrégations, vous serez alors abandonnée, n’est-ce pas ? Vous avez une petite stature, donc si quiconque vous donne n’importe quel genre de livre à lire, ce serait mieux si vous nous demandiez d’abord notre avis. Laissez-nous le vérifier pour vous… » En plus, les frères et les sœurs avaient tous très envie de me persuader de rester et leur « amour » m’a émue aux larmes. Lorsqu’ils ont vu à quel point j’étais émue, ils ont réitéré leur message : « Si à nouveau quelqu’un de l’Éclair Oriental vient vous voir, ne le laissez pas entrer. N’ayez rien à faire avec eux ! » J’ai fait oui de la tête.

Ce n’est que quelques jours plus tard que Sœur Wang est venue me voir à nouveau. Je lui ai dit : « Le pasteur m’a lu ce passage de la Bible : “Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Dans les derniers jours, de faux Christs se présenteront et quiconque dit que le Seigneur est revenu est un escroc. Je ne comprends pas la Bible, et ma stature est petite, il est donc facile de m’induire en erreur. Je n’ose écouter aucun autre message, donc je ne vais pas vous laisser entrer. Ne revenez pas. » Avec beaucoup de sincérité, Sœur Wang a dit : « Le Seigneur Jésus a dit cela pour s’assurer que nous nous prémunissions contre les faux Christs pendant les derniers jours, mais Il ne voulait pas que nous tournions aussi le dos au Christ. S’il y a de faux Christs, c’est parce que le Christ réel s’est déjà présenté parce que, sans le Christ réel, les imposteurs n’auraient rien à imiter. Ces paroles du Seigneur Jésus nous disent que nous devons apprendre à discerner ; elles ne disent pas que nous devons refuser d’écouter l’Évangile du retour du Seigneur simplement parce que de faux Christs se présenteront pendant les derniers jours. Sinon, comment pourrons-nous accueillir le retour du Seigneur ? À vrai dire, le Seigneur Jésus a déjà décrit clairement les caractéristiques des faux Christs. Les principales caractéristiques consistent à donner des signes, accomplir des miracles, guérir les malades et exorciser les démons et imiter l’œuvre que le Seigneur Jésus a déjà accomplie dans le but de tromper les gens. Donc, pendant les derniers jours, quiconque se fait passer pour le Seigneur Jésus pour prêcher la façon de se repentir et peut donner quelques signes simples ou guérir les malades et exorciser les démons est un faux Christ. Dieu Tout-Puissant, qui est le Seigneur Jésus revenu sous forme incarnée dans les derniers jours, ne copie pas l’œuvre que le Seigneur Jésus a déjà accomplie, mais accomplit une nouvelle œuvre sur la base de l’œuvre de la rédemption du Seigneur Jésus. Dieu Tout-Puissant a mis fin à l’ère de la Grâce et ouvert l’ère du Règne en exprimant des vérités pour effectuer une phase de l’œuvre de jugement et de purification de l’humanité. Dieu Tout-Puissant sauvera totalement tous ces gens qui auront été rachetés mais qui vivent encore dans le péché en retirant les chaînes de leur nature pécheresse et en les soustrayant à l’influence ténébreuse de Satan. L’humanité sera ainsi emmenée vers sa merveilleuse destination finale. Seul Dieu Lui-même peut accomplir cette œuvre ; aucun des faux Christs ne le peut. » Même si les paroles de la sœur semblaient raisonnables, les choses que les pasteurs m’avaient dites tourbillonnaient encore dans ma tête. Mon esprit était agité et incapable de se concentrer, et je ne voulais plus entendre ses échanges. Alors je lui ai dit que j’avais quelque chose à faire dans le voisinage, ce qui était un mensonge, afin de lui échapper. Sœur Wang est venue chez moi de nombreuses fois après cela, mais je l’évitais à chaque fois. Mon voisin m’a dit : « Elle n’a pas l’air d’être une mauvaise personne, donc de quoi as-tu peur ? » Dans mon cœur, je savais que Sœur Wang était quelqu’un de bien mais, comme j’étais de petite stature, j’avais peur de me mettre à croire faussement.

Lorsque je suis allée à nouveau à la réunion de mon ancienne église, j’ai entendu les prédicateurs dire encore, dans un sermon, les choses qu’ils avaient dites précédemment. Ils ont sans cesse parlé de la façon de se prémunir contre l’Éclair Oriental, ou de faire des donations pour l’église, et ils ont répété beaucoup de choses ennuyeuses au sujet de l’importance de leur travail et de leur souffrance pour le Seigneur et de l’importance de la grâce qu’ils avaient reçue de la part de Dieu… Ils n’ont même pas pu dire une seule chose nouvelle et intéressante. J’ai vite été fatiguée de les écouter et je me suis assoupie. Un autre jour, un frère d’une autre église est venu faire un sermon, mais il n’a fait que répéter la même rengaine en expliquant comment il avait traversé des montagnes pour accomplir l’œuvre du Seigneur et combien il avait souffert, combien de gens il avait convertis en propageant l’Évangile et combien d’églises il avait fondées. Il utilisait le sermon pour se lancer des fleurs. Je me suis sentie très mal à l’aise en l’écoutant et j’en suis venue à me dire qu’il ne rendait pas témoignage au Seigneur, mais qu’il se rendait simplement témoignage à lui-même. Un autre jour, je venais d’arriver au lieu de la réunion lorsqu’une des sœurs m’a dit : « Aujourd’hui c’est une étudiante en théologie qui a la vingtaine qui va faire le sermon. » Cela m’a fait très plaisir d’entendre cela et je me suis dit que j’allais être particulièrement attentive parce qu’elle ferait assurément un meilleur sermon que ceux de nos prédicateurs. Mais l’étudiante a commencé son sermon en expliquant comment se prémunir contre l’Éclair Oriental, puis elle s’est mise à raconter comment elle avait abandonné ses études normales à l’âge de 16 ans pour entrer au séminaire et étudier la théologie, comment elle avait travaillé et souffert en plein air, sous la pluie, en combien de lieux elle avait été… Plus je l’écoutais, plus j’en avais assez. Je me suis dit : « Tout cela, ce n’est que du vieux vin dans de nouvelles outres ! Pourquoi ressortent-ils sans cesse les mêmes vieilles rangaines ? Rien de tout cela n’a quoi que ce soit à voir avec leur expérience ou leur connaissance des paroles du Seigneur, et cela ne nous montre pas non plus comment emprunter le chemin du Seigneur ni comment pratiquer Ses paroles et y entrer. » Je m’étais remise à assister aux réunions depuis déjà plus d’un mois, mais je n’y avais rien gagné. Plus j’écoutais ces messages, plus je me sentais asséchée spirituellement, et je me suis dit que j’allais mourir de soif spirituelle si je continuais à croire de cette manière. Plus j’y pensais, plus cela me perturbait.

Après la réunion, je suis rentrée chez moi le cœur lourd. J’avais en tête le livre Le jugement commence par la maison de Dieu que Sœur Wang m’avait donné, dans lequel il était dit que les gens ne devaient pas être arrogants et qu’ils ne devaient pas se louer eux-mêmes, mais qu’ils devaient honorer la grandeur de Dieu et louer Dieu. Mais ces prédicateurs se rendaient tous témoignage à eux-mêmes, s’honoraient eux-mêmes plus que toute autre chose et cherchaient à se faire admirer par les autres. Il me semblait que ce que le livre disait était correct ! Alors, ce soir-là, alors que j’étais seule chez moi, j’ai pris mon exemplaire de Le jugement commence par la maison de Dieu et j’en ai lu une partie. Plus je lisais, plus mon cœur s’élevait et j’ai vraiment eu le sentiment que ces mots pouvaient être une nourriture pour ma vie. Je ne comprenais pas pourquoi notre pasteur ne me laissait pas lire un aussi bon livre. Notre pasteur disait souvent qu’il avait la responsabilité de ma vie et, pourtant, il ne semblait que savoir se rendre témoignage à lui-même dans ses sermons. Il ne me disait pas comment gagner la vie. Je me suis souvenue d’une époque où j’étais très faible et où je ne voulais pas aller aux réunions. Le pasteur n’est jamais venu me rendre visite ou m’apporter du soutien. Mais comment se fait-il qu’il est venu dès que j’ai commencé à retirer des nourritures spirituelles de la lecture des paroles de Dieu Tout-Puissant pour me forcer à les écouter répéter les mêmes vieilles rengaines ? Ce n’est pas cela, prendre la responsabilité de ma vie ! J’ai soudain compris à quel point j’avais eu tort et je me le suis reproché amèrement : les paroles de Dieu Tout-Puissant pouvaient alimenter ma vie et elles venaient probablement de Dieu. Comment avais-je pu être assez stupide et aveugle pour croire ce que le pasteur m’avait dit et renoncer à faire des recherches sur le vrai chemin ? J’ai aussi pensé à la façon dont Sœur Wang m’avait toujours apporté un soutien aimant et avait rendu témoignage de l’œuvre de Dieu des derniers jours pour moi afin que j’aie la chance d’obtenir le salut de Dieu des derniers jours. Mais je n’étais pas très gentille avec Sœur Wang et j’avais même évité de la voir à plusieurs reprises. Je n’aurais pas dû la traiter comme une ennemie. Lorsque je me suis fait ces réflexions, je me suis sentie extrêmement triste. Alors, je me suis présentée devant le Seigneur et lui ai dit, en pleurs, une prière de repentance : « Seigneur, j’ai traité cette sœur qui m’a apporté le recueil des paroles de Dieu comme une ennemie et je lui ai tourné le dos. Il ne s’agit pas de l’abandon de quelqu’un mais, à vrai dire, d’un refus de Votre salut. Seigneur, je sais maintenant que je n’aurais pas dû écouter ces pasteurs et renoncer à faire des recherches sur l’œuvre de Dieu des derniers jours. Je souhaite me repentir devant Vous, mais je ne sais pas comment trouver Sœur Wang. Aidez-moi à la trouver s’il Vous plaît. » Après avoir prié, j’ai repris le livre et l’ai lu jusque tard dans la nuit. Plus je lisais, plus j’avais le sentiment que son contenu était bon et plus j’en venais à mépriser les pasteurs qui m’avaient empêchée de lire les paroles de Dieu Tout-Puissant.

Je suis si reconnaissante au Seigneur d’avoir écouté ma prière ! Le jour suivant à midi, alors que je prenais mon déjeuner, Sœur Wang est venue chez moi. Je lui ai parlé de tout ce qui s’était passé depuis le jour où je l’avais vue pour la dernière fois. Lorsqu’elle m’a entendu dire que je n’avais pas pu être nourrie par l’église religieuse, elle m’a lu à haute voix un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Dieu accomplira ceci : Il imposera que toutes les personnes à travers l’univers viennent devant Lui et adorent le Dieu sur la terre. Son travail dans les autres lieux cessera et les gens seront obligés de chercher la vraie voie. Ce sera comme au temps de Joseph : tous venaient à lui pour la nourriture et se prosternaient devant lui, car il avait de la nourriture. Pour éviter la famine, les gens seront contraints de chercher la vraie voie. Toute la communauté religieuse souffre d’une famine sévère, et seul le Dieu d’aujourd’hui est la source d’eau vive, seul Il possède la source qui coule sans fin pour que l’homme s’y abreuve, et les gens viendront et dépendront de Lui » (« Le Règne Millénaire est arrivé », La Parole apparaît dans la chair). Puis la sœur a échangé ceci avec moi : « Dieu est une source d’eau vivante et seul Dieu peut apporter la vie aux gens. Lorsque les gens quittent Dieu, ils se retrouvent dans les ténèbres, se fanent et meurent, tout comme une branche qui n’est plus rattachée au tronc de l’arbre. Dans notre foi en Dieu, nous devons emboîter le pas de l’Agneau, accepter l’œuvre de Dieu telle qu’elle apparaît maintenant et nous présenter devant Dieu pour pouvoir obtenir l’œuvre du Saint-Esprit et la nourriture et l’approvisionnement de l’eau vive de la vie de Dieu. Pourquoi est-ce que nous ne pouvons pas retirer une subsistance de l’écoute de ces pasteurs et de ces anciens de la religion ? Il y a deux raisons à cela. La première, c’est que ces pasteurs et ces anciens ne suivent pas les commandements du Seigneur et ne mettent pas les paroles du Seigneur en pratique. Ils n’ont pas une expérience réelle de la vie et n’ont pas une connaissance réelle de Dieu, et encore moins ont-ils la crainte de Dieu dans leur cœur, ce qui se manifeste dans la façon dont ils ne louent pas du tout Dieu ni ne Lui rendent témoignage dans leur travail et leurs prêches. Ils ne font que se louer eux-mêmes et se rendre témoignage à eux-mêmes. En déviant complètement du chemin du Seigneur, ils sont devenus de faux guides typiques qui trompent les gens. C’est pourquoi ils sont détestés et rejetés par le Saint-Esprit et n’obtiennent jamais Son éclairage ni Ses conseils. Voilà la raison principale pour laquelle la communauté religieuse est dans un aussi triste état. L’autre raison, c’est que le Seigneur est déjà revenu pour accomplir l’œuvre de la nouvelle ère. L’œuvre du Saint-Esprit dont ont bénéficié les gens de l’ère de la Grâce est déjà achevée et elle se poursuit avec un groupe de gens qui sont en phase avec la nouvelle œuvre de Dieu. Mais les pasteurs et les anciens ne font pas du tout de recherches sur la nouvelle œuvre de Dieu, n’emboîtent pas le pas de Dieu et n’acceptent pas Son leadership. Tout ce qu’ils font, c’est résister follement à Dieu, condamner l’œuvre de Dieu des derniers jours, diffamer Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours, et blasphémer contre Lui. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour empêcher les croyants de faire des recherches sur le vrai chemin et revenir vers Dieu et, ainsi, ils sont devenus tout simplement semblables aux Pharisiens qui ont cloué le Seigneur à la croix. Ils ont déjà été condamnés et éliminés par Dieu, donc le Saint-Esprit ne peut absolument pas agir sur eux. Donc, si nous voulons recevoir la subsistance de vie, nous devons nous mettre en phase avec l’œuvre actuelle du Saint-Esprit, accepter les choses que Dieu exprime actuellement et accepter le leadership, la nourriture et les conseils de Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours. C’est le seul moyen que nous avons d’obtenir la vérité et la vie. Ceci prouve ce que le Seigneur Jésus a dit : “Je suis le chemin, la vérité, et la vie” (Jean 14:6). “Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle” (Jean 4:14). »

Après avoir écouté l’échange de Sœur Wang concernant les paroles de Dieu, j’ai soudain compris pourquoi les pasteurs, les anciens et les étudiants en théologie n’avaient rien de valable à prêcher : ils n’ont pas la vérité ! Ils résistent à Dieu et c’est la raison pour laquelle le Saint-Esprit les a quittés il y a longtemps. Lorsqu’ils prêchent, ils ne peuvent compter que sur leurs connaissances intellectuelles, mais ils n’ont pas l’éclairage du Saint-Esprit, et c’est pour cette raison que leurs prêches n’aident pas les gens. Mais il y avait encore quelque chose que je ne comprenais pas, j’ai donc demandé à Sœur Wang : « Tous ces pasteurs et ces anciens disent qu’ils connaissent très bien la Bible, qu’ils sont allés au séminaire et ont la vie en abondance. Je ne comprends pas la Bible si bien que cela et je croyais qu’ils étaient vraiment plus mûrs que moi dans la vie, c’est pourquoi je les ai écoutés. Donc, maintenant, je n’arrive pas à savoir s’ils ont vraiment la vie en abondance ou non. Sœur, pensez-vous qu’ils ont vraiment la vie en abondance ? » Sœur Wang m’a répondu : « Personne ne peut dire qu’il ou elle a la vie. Tout cela se décide d’après les paroles de Dieu. Qu’est-ce que cela veut dire, avoir la vie ? Quelles choses doit-on manifester précisément ? Le Seigneur Jésus a dit : “Je suis le chemin, la vérité, et la vie” (Jean 14:6). Et Dieu Tout-Puissant a dit : “Que tu sois en possession de la réalité ou non, cela ne repose pas sur ce que tu dis, mais plutôt sur ce que tu vis. Lorsque les paroles de Dieu deviennent ta vie et ton expression naturelle, seul cela compte comme réalité et seul cela compte pour toi comme possédant une compréhension et une réelle stature. Tu dois être à même d’affronter l’examen pendant une longue période et tu dois être capable de vivre la ressemblance qui t’est requise par Dieu ; ce ne doit pas être une simple posture, mais cela doit couler naturellement de toi. Ce n’est qu’alors que tu auras véritablement la réalité, et que tu auras gagné la vie” (« Seule la mise en pratique de la vérité constitue la possession de la réalité », La Parole apparaît dans la chair). “Pourquoi dit-on que beaucoup de gens n’ont pas de vie ? Parce qu’ils ne connaissent pas Dieu et donc on dit qu’ils n’ont aucun Dieu ni aucune vie” (« Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », La Parole apparaît dans la chair). D’après les paroles de Dieu, nous voyons que le Christ est la vérité, le chemin et la vie. La vérité peut servir de vie aux gens, donc obtenir la vérité est la même chose qu’obtenir la vie et, lorsqu’on a la vie, cela indique qu’on a obtenu la vérité et connu Dieu. Quelqu’un qui ne comprend pas la vérité et ne connaît pas Dieu n’aura pas la crainte de Dieu dans son cœur et ne pourra pas vivre la réalité des paroles de Dieu. Cela signifie qu’il n’a pas la vie. Celui qui ne vit pas les paroles de Dieu vit alors encore sous l’emprise des poisons de Satan. Il révèle souvent son tempérament corrompu : arrogance, suffisance, égoïsme, ignominie, malhonnêteté, ruse, etc. Et même s’il croit en Dieu, il est quand même incapable de craindre Dieu et de se tenir éloigné du mal. Souvent, il ment, trompe, commet des péchés et résiste à Dieu. Comment peut-on dire de ce type d’individu qu’il a la vie ? Lorsqu’il dit qu’il a la vie, il s’agit simplement de la même vie charnelle, de la vie satanique pleine des tempéraments corrompus qui s’opposent à Dieu, et non de la nouvelle vie, laquelle vient de l’expérience des paroles de Dieu et de l’obtention de la vérité. Donc, même si les pasteurs et les anciens comprennent peut-être la Bible et possèdent une bonne connaissance de la Bible et des théories théologiques, cela ne signifie pas qu’ils connaissent Dieu et qu’ils craignent Dieu, ni qu’ils comprennent la vérité et qu’ils ont l’œuvre du Saint-Esprit. Et cela ne signifie certainement pas qu’ils pratiquent les paroles du Seigneur ni qu’ils Lui obéissent. Au contraire, nous les voyons habituellement se louer eux-mêmes et se rendre témoignage à eux-mêmes et, généralement, essayer de se faire vénérer par les croyants. Ce qu’ils révèlent, c’est leur ressemblance avec Satan : être arrogant et suffisant, ne pas craindre Dieu et toujours faire semblant d’être bon pour tromper les gens. Ils ne peuvent, ni dans leur travail, ni dans leurs prêches, parler d’une connaissance réelle des paroles du Seigneur, ni d’une expérience pratique qui soit bénéfique pour les autres. Quel que soit le nombre d’années que vous passez à les écouter, vous ne comprendrez jamais la moindre vérité et votre vie ne progressera jamais. Ils ne connaissent pas Dieu ni Son œuvre et, lorsque Dieu revient sous forme incarnée dans les derniers jours pour exprimer des vérités et accomplir Son œuvre du jugement, ils Lui résistent frénétiquement, Le condamnent et blasphèment contre Lui sans la moindre trace de crainte dans leur cœur. Quel genre de vie ont-ils ? Ils ont totalement la vie de Satan. Ils sont tout simplement semblables aux Pharisiens qui connaissaient bien la Bible et croyaient qu’ils avaient une foi sincère en Dieu et avaient la vie, mais qui ne connaissaient pas Dieu et qui ont même résisté au Seigneur et L’ont condamné et L’ont cloué à la croix. Cela nous dit que, même si quelqu’un connaît la Bible, cela ne signifie pas qu’il a la vérité et la vie. Les seuls individus qui ont la vie sont ceux qui comprennent et pratiquent la vérité et qui connaissent Dieu, qui Le craignent dans leur cœur et qui vivent conformément aux paroles de Dieu. Ces pasteurs et ces anciens disent qu’ils ont la vie en abondance, mais ils ne font que tromper les croyants et se mentir à eux-mêmes. »

Après avoir écouté les paroles de Dieu Tout-Puissant et l’échange de Sœur Wang, tout est devenu bien plus clair dans mon esprit : même si quelqu’un connaît bien la Bible et peut expliquer la Bible, cela ne signifie pas qu’il comprend la vérité, qu’il connaît Dieu, ou qu’il a la vie. Je croyais auparavant que les gens qui occupaient des postes élevés, qui avaient étudié la théologie, ou qui avaient une bonne connaissance de la Bible, avaient tous la vie en abondance. Mais je vois maintenant que ce point de vue était totalement absurde. Il semble que les gens qui n’ont pas la vérité soient incapables de discernement et qu’ils soient donc faciles à tromper. J’ai ensuite posé une question à Sœur Wang : « Dieu Tout-Puissant parle si bien. Tout ce que nous avons à faire, c’est lire Ses paroles avec soin et nous comprendrons que ce sont les paroles de Dieu, la voix de Dieu. Pourquoi donc les pasteurs et les anciens ne l’acceptent pas et mettent tout en œuvre pour Lui résister et Le condamner ? » Sœur Wang m’a fait cette réponse : « Pendant les derniers jours, Dieu Tout-Puissant vient et exprime toutes les vérités dont l’humanité corrompue a besoin pour être purifiée et sauvée. Ces vérités sont la voie de la vie éternelle que Dieu nous a accordée. Si les gens lisent sérieusement les paroles de Dieu, ils admettront que ces paroles sont la vérité, la vie et le chemin et qu’elles sont la base et la boussole pour la survie de l’humanité. C’est un fait. Même si la plupart des pasteurs et des anciens résistent à l’œuvre de Dieu des derniers jours et la condamnent et essaient d’empêcher les gens de lire les paroles de Dieu Tout-Puissant, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas entendre la voix de Dieu en eux. Certains pasteurs et anciens ne peuvent rien prêcher d’utile, donc ils volent les paroles de Dieu Tout-Puissant et les prêchent auprès de leur congrégation, en prétendant que ce sont des éclairages que le Saint-Esprit leur a offerts. Donc, nous voyons qu’ils sont complètement capables de dire que ces paroles sont l’expression de la vérité. Mais pourquoi résistent-ils encore frénétiquement à Dieu Tout-Puissant et Le condamnent-ils ? Cela a à voir avec leur nature et essence encline à haïr la vérité. Repensez au moment où le Seigneur Jésus a commencé à accomplir Son œuvre, Il a réalisé de nombreux miracles, notamment nourrir cinq mille hommes avec cinq miches de pain et deux poissons. Un miracle encore plus étonnant pour les gens de Judée s’est produit quand Il a ressuscité Lazare d’entre les morts. Donc, à cette époque, beaucoup de gens ordinaires ont compris d’après les paroles et l’œuvre du Seigneur qu’Il était le Messie. Mais les dirigeants des Juifs n’ont pas accepté le Seigneur Jésus et, au contraire, Lui ont résisté et L’ont condamné et, en fin de compte, ont conspiré avec le gouvernement romain pour crucifier le Seigneur. Pourquoi cela est-il arrivé ? Est-ce parce qu’ils n’ont pas perçu l’autorité et le pouvoir des paroles du Seigneur Jésus et reconnu qu’elles venaient de Dieu ? Est-ce parce que, d’une certaine manière, ils étaient inférieurs aux Juifs ordinaires ? Non ! C’est parce qu’ils voyaient que de plus en plus de gens acceptaient les voies du Seigneur Jésus. Ils avaient peur que si tous les gens ordinaires croyaient au Seigneur Jésus, alors personne ne les suivrait ni ne les vénèrerait, et ils perdraient leur statut et leurs moyens de subsistance. Ils savaient clairement que le Seigneur Jésus était Dieu et, pourtant, ils Lui ont délibérément résisté ; cela a révélé leur essence d’antéchrist, qui est résistance à Dieu et haine de la vérité. Le Seigneur Jésus les a sévèrement réprimandés lorsqu’Il a dit : “Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu […]. Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui” (Jean 8:40, 43-44). À l’époque présente, les paroles de Dieu Tout-Puissant révèlent avec la plus grande clarté la nature et l’essence des dirigeants actuels de la communauté religieuse. Dieu Tout-Puissant a dit : “Ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ? ” (« Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair). Les dirigeants de la communauté religieuse d’aujourd’hui sont tout simplement comme les anciens Pharisiens : même s’ils connaissent bien la Bible, ils ne connaissent absolument rien de l’œuvre de Dieu. Ils voient que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont acceptées par de plus en plus de gens qui attendent avec impatience et cherchent l’apparition de Dieu et ils ont peur que si les croyants croient tous en Dieu Tout-Puissant alors personne ne les suivra plus ni ne leur donnera de l’argent. Donc, pour protéger leur statut et leurs moyens de subsistance, sous prétexte d’être loyaux envers le Seigneur et de protéger Son troupeau, ils fabriquent toutes sortes de méchantes rumeurs pour résister frénétiquement à l’œuvre de Dieu des derniers jours et la condamner, et ils mettent tout en œuvre pour empêcher les croyants de chercher le vrai chemin et de faire des recherches à ce sujet. Nous pouvons donc voir que les dirigeants religieux sont en fait des Pharisiens qui ont de l’aversion et de la haine pour la vérité. Ce sont des démons vivants qui mangent l’âme des gens ; ce sont des antéchrists qui sont révélés par l’œuvre de Dieu des derniers jours. »

Après avoir écouté les paroles de Dieu et l’échange de la sœur, j’ai soudain compris quelque chose, hoché la tête et dit : « Je comprends maintenant pourquoi ces pasteurs et ces anciens, lorsqu’ils entendent dire qu’il y a des gens qui témoignent du retour de Dieu, ne cherchent pas le chemin ni ne font des recherches à son sujet mais, au contraire, persistent à Le condamner. Je comprends maintenant pourquoi ces pasteurs et ces anciens vocifèrent qu’ils me protègent et s’inquiètent au sujet de ma vie, alors qu’ils mettent tout en œuvre pour me limiter et m’empêcher de lire les paroles de Dieu et d’obtenir de Dieu la subsistance vitale. C’est parce que tout ce qu’ils font, ils le font pour protéger leurs propres intérêts. Ils ont peur que si les gens commencent à suivre Dieu Tout-Puissant, ils n’écouteront plus leurs sermons ni ne leur donneront de l’argent, donc c’est pour cela qu’ils empêchent les gens de faire des recherches sur le vrai chemin. Ils sont vraiment ignobles et ils m’ont presque fait perdre mes chances de salut. Maintenant que je sais comment mieux discerner, je vais refuser d’avoir quoi que ce soit à faire avec eux. Quoi qu’ils fassent pour me perturber, je vais tenir bon et suivre Dieu Tout-Puissant. » Après cela, je ne suis plus jamais retournée aux réunions de mon église initiale.

Peu de temps après, deux prédicateurs de ma confession initiale sont venus chez moi. L’un d’entre eux, le prédicateur Zhang, m’a dit : « Tantine, pourquoi n’êtes-vous pas venue aux réunions ? Êtes-vous à nouveau entrée en contact avec les gens de l’Éclair Oriental ? Quoi que vous fassiez, ne vous convertissez pas à leur foi. Si vous suivez leur foi, vous êtes finie ! » D’une voix ferme, j’ai répondu : « Je n’ai rien retiré des réunions auxquelles j’ai assisté chez vous récemment, mon esprit est même devenu plus sombre et je n’ai pas pu sentir la présence du Seigneur. Mais depuis que j’ai commencé à lire les paroles de Dieu Tout-Puissant, mon esprit est exalté et je commence maintenant à comprendre des vérités et ma vie est nourrie. Je sens que Dieu est avec moi et que le Saint-Esprit agit sur moi. Je suis maintenant sûre que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour et que les vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant sont l’eau vive de la vie. Seules les paroles de Dieu Tout-Puissant peuvent m’apporter la subsistance et j’irai là où je pourrai obtenir la vie, où que ce soit. » L’autre, le prédicateur Song, a ensuite dit : « Nous sommes inquiets à votre sujet. Nous avons peur que vous déviez du droit chemin. Vous n’êtes pas mûre dans la vie… » Je lui ai dit : « Je ne suis peut-être pas mûre dans la vie, mais Dieu me guidera quand même. Merci de vous inquiéter, mais vous devriez penser à vos propres vies. Ma vie est dans les mains de Dieu… » Lorsqu’ils ont entendu ce que j’avais à dire, ils sont partis en colère. Tandis que je les voyais disparaître à l’horizon, j’ai ressenti un immense soulagement tel que je n’en avais jamais ressenti auparavant. Après cela, ils sont revenus deux fois mais, lorsqu’ils ont vu que j’étais totalement insensible à leurs exhortations, ils ne sont plus jamais revenus. Je remercie Dieu de me guider et de me permettre de démasquer les vrais visages et le cœur mauvais de ces dirigeants religieux, de démasquer les ruses de Satan et de trouver mon chemin pour sortir de la confusion et revenir vers Dieu. Je suis maintenant abreuvée en eau vive de la vie, et je suivrai et vénérerai toujours Dieu Tout-Puissant !

Quelle est la différence entre les vierges folles et les vierges sages ? Pour vous aider à trouver la réponse, veuillez lire plus d'articles relatifs.

Les vierges sages accueillent l'Epoux

Quelle récompense est accordée aux vierges sages ? Les vierges folles tomberont-elles dans le désastre ?

Comment je suis presque devenue une vierge folle