1. Ce que c’est qu’être sauvé et atteindre le salut complet

1. Ce que c’est qu’être sauvé et atteindre le salut complet

Versets bibliques pour référence :

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16).

« Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:28).

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21).

Paroles de Dieu concernées :

À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que l’on croyait en Lui, Il nous rachetait ; si l’on croyait en Lui, nous n’étions plus des pécheurs, nos péchés étaient pardonnés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, chez ceux qui croyaient, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu, qui devait être encore retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement gagné par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que l’on croie, on n’appartenait plus jamais au péché.

Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (2) », dans La Parole apparaît dans la chair

Dès que la seconde étape de l’œuvre de Dieu fut achevée – après la crucifixion –, l’œuvre de Dieu consistant à libérer l’homme du péché (c’est-à-dire, libérer l’homme des mains de Satan) a été accomplie. Ainsi, à partir de ce moment-là, l’humanité n’avait qu’à accepter le Seigneur Jésus comme étant le Sauveur et ses péchés étaient pardonnés. Concrètement, les péchés de l’homme n’étaient plus une barrière pour atteindre le salut et se présenter devant Dieu et n’étaient plus le levier utilisé par Satan pour accuser l’homme. C’est parce que Dieu Lui-même avait accompli une œuvre réelle, était devenu à la ressemblance et l’avant-goût de la chair pécheresse, et Dieu Lui-même était le sacrifice d’expiation. De cette manière, l’homme est descendu de la croix, a été racheté et sauvé par la chair de Dieu, la ressemblance de cette chair pécheresse.

Extrait de « L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Croire en Dieu signifie être sauvé, alors, que signifie être sauvé ? « Être sauvé », « se dégager de la sombre influence de Satan » : les gens parlent souvent de ces sujets, mais ils ne savent pas ce qu’être sauvé veut dire. Être sauvé signifie-t-il rompre avec ses tempéraments corrompus ? Être sauvé signifie-t-il ne pas dire de mensonges ? Être sauvé signifie-t-il être une personne honnête et ne pas se rebeller contre Dieu ? Comment exactement sera l’homme quand il sera sauvé ? C’est en lien avec la volonté de Dieu. Être sauvé, pour le dire simplement, signifie que tu peux continuer à vivre et que tu es ramené à la vie. Donc, avant cela, tu peux parler, tu peux respirer, es-tu mort ? (L’esprit est mort.) Pourquoi dit-on que les gens sont morts si leur esprit est mort ? Sur quoi se base-t-on pour dire cela ? Avant d’être sauvés, où sont les gens ? (Dans le domaine de Satan.) Les gens vivent sous l’influence de Satan. Sur quoi s’appuient-ils pour vivre ? Pour vivre, ils s’appuient sur leur nature satanique et leur nature corrompue. Quand une personne vit suivant sa nature satanique corrompue, son être tout entier (sa chair et tous les autres aspects, comme son âme et ses pensées) est-il vivant ou mort ? Du point de vue de Dieu, il est mort. En apparence, tu sembles respirer, cligner des yeux et penser, mais à quoi penses-tu essentiellement ? Tu ne cesses de penser au mal ; tu penses à des choses qui défient Dieu et qui se rebellent contre Dieu, à des choses que Dieu déteste, hait et condamne. Aux yeux de Dieu, toutes ces choses appartiennent non seulement à la chair, mais elles appartiennent aussi entièrement à Satan et aux démons. Alors, que sont les hommes aux yeux de Dieu ? Sont-ils des humains ? Dieu les voit comme des démons, des animaux et des Satans, des Satans vivants ! Les hommes vivent suivant les choses et l’essence de Satan et, aux yeux de Dieu, ils sont des Satans vivants vêtus de chair humaine. Dieu définit de tels hommes comme étant des morts-vivants, comme des hommes morts. Dieu réalise Son œuvre de salut actuelle pour emporter les hommes de ce genre – ces morts vivants qui vivent selon leur tempérament satanique corrompu et selon leur essence satanique corrompue –, Il emporte ces soi-disant morts-vivants pour les rendre vivants. Voilà ce que signifie être sauvé.

L’objectif recherché dans la croyance en Dieu est l’obtention du salut. Être sauvé que cela signifie-t-il ? Cela signifie que, d’une personne morte, tu deviens une personne vivante. Il en résulte que ton souffle se ranime et que tu es en vie ; tu ouvres les yeux, tu es capable de connaître Dieu et que tu es en mesure de te prosterner pour L’adorer. Dans ton cœur, tu n’as plus de résistance envers Dieu ; tu ne Le défies plus, ne L’attaques plus, ni ne te rebelles contre Lui. Seuls des hommes de ce type sont véritablement vivants aux yeux de Dieu. Si quelqu’un dit simplement qu’il reconnaît Dieu et croit dans son cœur qu’il y a un Dieu, appartient-il aux vivants ou non ? (Non.) Donc, quel genre de personnes sont les vivants ? Quel type de réalité possèdent les vivants ? Ceux qui sont finalement sauvés deviennent les vivants. Les vivants peuvent parler, alors que disent-ils ? Les vivants ont leur propre façon de penser, leur réflexion et leurs idées, mais à quoi pensent-ils ? Et que font-ils ? Quelle est la nature de ce qu’ils font et disent ? La voici : tout ce qu’ils révèlent, tout ce qu’ils pensent et tout ce qu’ils font, c’est par crainte de Dieu et pour s’éloigner le mal. Pour le formuler de façon plus concrète, chacun de tes actes et chacune de tes pensées ne sont pas condamnés par Dieu ou détestés et rejetés par Dieu. Au contraire, ils sont approuvés et loués par Dieu. C’est ce que font les vivants, et c’est aussi ce que les vivants doivent faire.

Extrait de « La vraie obéissance est la vraie foi », dans Récits des entretiens de Christ

Si les gens veulent devenir des êtres vivants, rendre témoignage à Dieu et être approuvés par Dieu, alors ils doivent accepter le salut de Dieu ; ils doivent se soumettre volontiers à Son jugement et Son châtiment et ils doivent accepter volontiers l’émondage et le traitement de Dieu. Ils gagneront le salut de Dieu et deviendront des êtres vivants seulement quand ils seront en mesure de mettre en pratique toutes les vérités que Dieu exige. Les vivants sont sauvés par Dieu ; ils ont été jugés et châtiés par Dieu, ils sont prêts à se dévouer pour Dieu, ils sont heureux de donner leur vie pour Dieu et ils consacreraient volontiers toute leur vie à Dieu. La honte de Satan ne peut être dévoilée que par le témoignage des vivants pour Dieu ; seuls les vivants peuvent répandre l’évangile de l’œuvre de Dieu, seuls les vivants ont un cœur selon Dieu et seuls les vivants sont des personnes réelles. À l’origine, l’homme créé par Dieu était vivant, mais, à cause de la corruption de Satan, l’homme vit au milieu de la mort sous l’influence de Satan, et donc, de cette manière, ces gens sont devenus des morts sans esprit, ils sont devenus des ennemis qui s’opposent à Dieu, ils sont devenus les outils et les captifs de Satan. Tous les gens vivants créés par Dieu sont devenus des gens morts, et donc Dieu a perdu Son témoignage, Il a perdu l’humanité qu’Il a créée et qui est la seule créature à posséder Son souffle. Si Dieu doit récupérer Son témoignage et ceux qui ont été faits par Sa propre main, mais qui ont été pris en otage par Satan, alors Il doit les ressusciter pour qu’ils deviennent des êtres vivants et Il doit les ressaisir pour qu’ils vivent dans Sa lumière. Les morts n’ont pas d’esprit, sont engourdis à l’extrême et s’opposent à Dieu. Ils sont en premier lieu ceux qui ne connaissent pas Dieu. Ils n’ont pas la moindre intention d’obéir à Dieu : ils se rebellent contre Lui, s’opposent à Lui et n’ont pas la moindre loyauté. L’esprit des vivants est né à nouveau, obéit à Dieu et est fidèle à Dieu. Ces vivants possèdent la vérité et le témoignage, et ces personnes seules plaisent à Dieu dans Sa maison.

Extrait de « Es-tu quelqu’un qui a pris vie ? », dans La Parole apparaît dans la chair

La chair de l’homme vient de Satan, elle est pleine de tempéraments rebelles, elle est déplorablement souillée et elle est impure. Les gens convoitent trop la jouissance de la chair et il y a trop de manifestations de la chair ; c’est pourquoi Dieu méprise la chair de l’homme jusqu’à un certain point. Lorsque les gens rejettent les choses souillées et corrompues de Satan, ils gagnent le salut de Dieu. Mais s’ils ne se dépouillent toujours pas de la souillure et de la corruption, alors ils vivent encore sous le domaine de Satan. La connivence, la tromperie et la fourberie des gens sont toutes des choses de Satan. Le salut de Dieu pour toi, c’est de t’arracher de ces choses de Satan. L’œuvre de Dieu ne peut pas être erronée ; elle est faite dans le seul but de sauver les gens des ténèbres. Lorsque tu as cru à un certain point et que tu peux te dépouiller de la corruption de la chair, et que tu n’es plus entravé par cette corruption, n’as-tu pas été sauvé ? Quand tu vis sous le domaine de Satan, tu es incapable de manifester Dieu, tu es souillé et tu ne peux pas recevoir l’héritage de Dieu. Une fois que tu auras été purifié et rendu parfait, tu seras saint, tu seras une personne normale et tu seras béni par Dieu et agréable à Dieu.

Extrait de « Pratique (2) », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne poursuivent pas une connaissance des choses dans l’esprit, qui ne poursuivent pas la sainteté et qui ne cherchent pas à vivre la vérité, qui se contentent d’être conquis du côté négatif, qui ne peuvent pas vivre selon les paroles de Dieu et devenir des humains saints : ces gens-là n’ont pas été sauvés. Car, sans vérité, l’homme est incapable de tenir bon pendant les épreuves de Dieu ; ceux qui ont été sauvés sont les seuls qui peuvent tenir bon pendant les épreuves de Dieu. Ce que je veux, ce sont des gens comme Pierre, des gens qui cherchent à être rendus parfaits. La vérité d’aujourd’hui est donnée à ceux qui y aspirent et la cherchent. Ce salut est accordé à ceux qui désirent vivement être sauvés par Dieu et n’est pas seulement censé être gagné par vous. Son but est que vous puissiez être gagnés par Dieu ; vous gagnez Dieu afin que Dieu puisse vous gagner. Aujourd’hui, Je vous ai dit ces paroles, vous les avez entendues, et vous devriez pratiquer selon ces paroles. Finalement, Je vous aurai gagnés par ces paroles au moment où vous les mettrez en pratique ; en même temps, vous aurez aussi gagné ces paroles, c’est-à-dire que vous aurez gagné ce salut suprême. Une fois que vous serez purifiés, vous serez devenus de véritables êtres humains. Si tu es incapable de vivre la vérité ou de vivre à la ressemblance de quelqu’un qui a été rendu parfait, alors on peut dire que tu n’es pas un humain, mais un cadavre ambulant, une bête, parce que tu es sans la vérité, c’est-à-dire que tu existes sans le souffle de l’Éternel et donc tu es un mort qui n’a pas d’esprit ! Bien qu’il soit possible de témoigner après avoir été conquis, ce que tu gagnes n’est qu’un peu du salut et tu n’es pas devenu un être vivant qui possède un esprit. Bien que tu aies connu le châtiment et le jugement, ton tempérament n’est pas renouvelé ni modifié en conséquence ; tu continues d’être ton vieil homme, tu appartiens encore à Satan et tu n’es pas quelqu’un qui a été purifié. Seuls ceux qui ont été rendus parfaits ont de la valeur et seul ce genre de personnes ont acquis une vraie vie.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

1. Ce que c’est qu’être sauvé et atteindre le salut complet