Perturbations suite à la « Rumeur du 28 mai » (Partie 1)

Xingwu, France

La première fois que j’ai entendu cette rumeur, elle a jeté une ombre sur mon cœur

Ma mère est une chrétienne très pieuse. À partir du moment où j’ai été en âge de comprendre les choses, elle me racontait souvent des histoires au sujet du Seigneur Jésus, en me disant que le Seigneur Jésus était le seul vrai Dieu. À treize ans, j’allais à l’église avec ma mère. À l’époque, j’aimais vraiment écouter les sermons des pasteurs et j’avais une grande foi. Je participais activement à tous les échanges. Mais progressivement, j’ai découvert qu’il n’y avait aucune illumination dans les sermons prêchés par les pasteurs. Ils répétaient sans arrêt des théories et des savoirs bibliques ou des théories théologiques et, au fil du temps, je n’ai plus ressenti le moindre plaisir en écoutant leurs sermons et n’ai plus eu non plus l’impression de recevoir la vie. Par conséquent, j’ai commencé à me rendre aux échanges de moins en moins fréquemment.

Une fois diplômée, je me suis rendue en France en me disant : « Dans les églises d’outre-mer, la situation doit être meilleure que dans les églises de chez moi. » Je me suis donc tout de suite mise en quête d’une église. Lorsque j’ai fréquenté une église chinoise, je me suis aperçue que les sermons qu’on y prêchait étaient pratiquement les mêmes que ceux de chez moi et qu’ils ne disaient rien de nouveau. Quelque temps après, l’église a invité des pasteurs américains à prêcher des sermons, mais eux aussi parlaient sans illumination. En vue de redynamiser l’église, les pasteurs et les anciens ont même organisé une sortie pour nous, croyants, utilisant le tourisme et le divertissement pour éveiller l’enthousiasme des croyants, consolidant ainsi leur influence et leur renommée. En voyant que l’église fonctionnait ainsi, je me suis sentie très déçue et, faute d’une meilleure option, tout ce que je pouvais faire, c’était la quitter. Après cela, ma sœur aînée m’a emmenée dans une autre église et, à ma grande surprise, la situation y était encore pire. Les croyants couraient tous après la renommée et la richesse. Des disputes et des rixes éclataient au sein de l’église jusqu’à ce qu’il faille finalement appeler la police pour qu’elle intervienne. Après avoir assisté à ces scènes, je ne voulais plus jamais entrer dans une église.

Un jour, en entrant chez ma sœur, elle a accouru vers moi en disant : « Connais-tu la nouvelle ? Une église de l’Éclair Oriental s’est formée et on y prêche des sermons très élevés centrés sur le “vol” de bonnes brebis aux églises. J’ai appris que de nombreuses bonnes brebis et leurs bergers venus de toutes confessions ont accepté l’Éclair Oriental et que, partout, ils répandent la parole et témoignent du retour du Seigneur Jésus. J’ai même entendu dire qu’une fois que l’on commence à croire en l’Éclair Oriental, on ne peut plus en sortir, que si l’on veut partir, on se fait crever les yeux, couper le nez et voler ses richesses. » Ma sœur n’a pas arrêté de me mettre en garde, me disant qu’il me fallait être prudente et que je devais prendre des précautions contre l’Éclair Oriental. Quand je suis rentrée chez moi, mon mari aussi m’a fait part d’une publicité négative à propos de l’Éclair Oriental qu’il avait trouvée sur Internet. Il y avait en particulier l’Affaire du 28 mai sur le meurtre du McDonald de Zhaoyuan, à Shandong, sur laquelle CCTV faisait un reportage. Après en avoir entendu parler, je me sentais encore plus terrifiée et, après ce moment-là, l’Éclair Oriental a jeté une ombre sur mon cœur.

Trompée par des rumeurs, j’ai empêché ma mère de continuer à croire en l’Éclair Oriental

Un soir, j’ai soudain reçu un appel téléphonique de la part de mon frère, de retour chez lui, m’annonçant que notre mère croyait en l’Éclair Oriental. J’ai été choquée par cette nouvelle : cela ne pouvait être vrai, n’est-ce pas ? Comment ma mère pouvait-elle croire en l’Éclair Oriental ? J’ai repensé aux rumeurs que j’avais entendues et j’ai eu peur qu’il arrive quelque chose à ma mère. J’ai passé plusieurs nuits à me tourner et à me retourner dans mon lit, incapable de trouver le sommeil. Je me disais : « Ça ne va pas du tout ! Je ne peux pas laisser ma mère croire en l’Éclair Oriental, je dois l’en empêcher. » Mais chaque fois que je téléphonais à ma mère pour lui parler des rumeurs sur l’Éclair Oriental qui étaient sur Internet, elle raccrochait immédiatement le téléphone. Je n’avais aucun moyen de la persuader. Après cet épisode, mon frère et moi en avons discuté et avons décidé qu’il prendrait notre mère en filature et l’empêcherait de continuer à croire en l’Éclair Oriental. Cependant, quelle que soit la méthode qu’il utilisait, cela ne servait à rien, notre mère ne vacillait pas du tout dans sa foi. À court d’options, nous avons pesé le pour et le contre, moi et mes frères et sœurs, et avons décidé de menacer notre mère une dernière fois : si elle continuait à croire en l’Éclair Oriental, alors nous allions tous l’abandonner. À notre grande surprise, elle est restée ferme dans son approche et a persisté à croire en l’Éclair Oriental. En mars 2017, ma sœur aînée et moi avons pris la décision de rentrer à la maison et d’emmener notre mère en France, pensant que, ce faisant, nous pourrions l’empêcher de continuer à croire en Dieu Tout-Puissant. Mais, contre toute attente, elle a refusé de venir alors même que nous avions réussi à lui obtenir un visa. Ma sœur et moi nous sommes donc mises à courir partout comme des chats sur un toit de tôle brûlante, à essayer de trouver un moyen de faire sortir notre mère de là. Finalement, nous avons pensé à un dernier recours : nous ferions venir notre mère en France en lui faisant croire qu’elle y exercerait sa foi en l’Éclair Oriental. À notre grande surprise, le subterfuge a réellement fonctionné et notre mère s’y est laissé prendre. Toutefois, elle a posé une condition. Je me suis dit : « Tant que cela fait venir notre mère en France, je suis prête à accepter dix conditions, alors a fortiori une. » Puis j’ai découvert que sa condition était qu’elle espérait que ma sœur et moi étudiions l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Afin de convaincre ma mère de venir en France, je n’avais pas d’autre choix que de faire semblant d’accepter cela, mais je me disais : « Pff ! Il n’est pas question que j’étudie ça ! À partir du moment où nous l’aurons fait venir en France, nous aurons alors les moyens de l’arrêter. » Et c’est ainsi que notre mère a accepté de nous accompagner en France, puisqu’elle avait l’impression que nous avions sincèrement accédé à sa requête.

Notre mère n’était pas en France depuis une semaine qu’elle nous annonçait qu’elle était entrée en contact avec une sœur de l’église et avait même convenu d’une heure de rendez-vous. Je me suis dit : « Elles sont vraiment rapides. Nous sommes à peine arrivées et elles prennent déjà contact. Que faire ? Laisser effectivement notre mère les rencontrer ou pas ? Si nous lui disons qu’elle ne peut pas les voir, elle ne sera sûrement pas d’accord ; si nous lui disons qu’elle peut les voir, alors cela anéantira nos espoirs de l’empêcher de continuer à croire en l’Éclair Oriental. » J’ai fini par décider que nous irions ensemble, ma mère et moi, mais, à ma grande surprise, j’ai rencontré une forte résistance de la part de mon mari, de ma sœur et de son mari. Devant notre décision de ne pas la laisser aller à son rendez-vous, ma mère, en colère, a dit : « Pourquoi persistez-vous à croire les mensonges du PCC ? Qu’est-ce que le PCC ? C’est un parti politique athée et, depuis le jour où il a accédé au pouvoir, il a continuellement réprimé et interdit les croyants religieux, il a désigné le christianisme comme une secte maléfique, appelant la Sainte Bible l’œuvre d’une secte maléfique, perpétrant en tous lieux des arrestations et une persécution frénétiques à l’encontre des chrétiens, ce qui a eu comme conséquence que beaucoup de chrétiens ont été emprisonnés et torturés au point d’être sévèrement blessés ou même tués. Avez-vous oublié ces faits historiques ? Le PCC a toujours résisté à Dieu et été l’ennemi de Dieu, il déteste la parole de Dieu et la vérité, il déteste ceux qui croient au vrai Dieu et marchent sur le bon chemin et, afin d’empêcher les gens de croire en Dieu, il commet toutes sortes de méfaits, comme lancer des rumeurs, entacher la réputation des gens, les accuser à tort et les piéger. Se pourrait-il que vous ne soyez même pas capables de discerner cela ? Se pourrait-il que moi, votre mère, je puisse précipiter mes propres fils et mes filles dans la fosse ardente ? Je suis venue en France pour que vous croyiez tous en Dieu Tout-Puissant ici, suiviez l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et ayez l’occasion d’atteindre la plénitude du salut de Dieu. Le Seigneur Jésus a annoncé jadis qu’Il reviendrait et, maintenant, le Seigneur Jésus est revenu, prenant chair en tant que Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant a exprimé des millions de paroles et, S’appuyant sur l’œuvre de rédemption menée à bien par le Seigneur Jésus, Il a mené à bien l’œuvre du jugement des derniers jours en commençant par la maison de Dieu, pour tous nous purifier entièrement et nous convertir, nous qui avons été profondément corrompus par Satan, et pour nous conduire dans le royaume de Dieu. C’est là une occasion extrêmement rare ! Pourquoi ne faites-vous qu’écouter des rumeurs sans chercher ni étudier l’œuvre et la parole de Dieu Tout-Puissant ? Toutes ces années, notre foi dans le Seigneur n’a-t-elle pas existé en vue d’accueillir le retour du Seigneur ? Si vous ne me permettez pas d’aller voir cette sœur de l’Église de Dieu Tout-Puissant, alors achetez-moi tout de suite un billet d’avion, je rentre à la maison ! » En voyant ma mère être si ferme dans son approche et en l’entendant dire des paroles d’une telle compréhension et d’une telle clairvoyance, nous sommes tous restés sans voix. Toutefois, nous n’avons toujours pas fait de compromis. Nous étions réticents à emmener notre mère voir la sœur. Les quelques jours qui ont suivi, quoi que nous fassions pour essayer de lui remonter le moral, où que nous l’emmenions ou quoi que nous lui achetions, elle ne manifestait pas le moindre enthousiasme. Tout au long de la journée, elle était tellement démoralisée qu’elle refusait même de manger. Voir ma mère refuser ainsi de manger ou de boire m’a mise très mal à l’aise. Je repensais à la manière dont notre mère nous aimait quand nous étions petits, à la manière dont elle se mettait très rarement en colère devant nous. C’était la première fois que je voyais ma mère aussi furieuse et aussi blessée et j’ai ressenti de la compassion pour elle. J’en ai donc discuté avec mes sœurs et leur ai dit que, cette fois-ci, j’allais braver le « danger » et emmener ma mère voir ces croyants de l’Éclair Oriental.

Les rumeurs se sont effondrées à la lumière des faits et, en écoutant la voix de Dieu, je suis retournée devant Lui

Deux jours plus tard, deux sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant sont venues à notre magasin dans la soirée et, dès qu’elles ont vu notre mère, elles sont devenues tout excitées et sont allées la serrer dans leurs bras. On aurait dit de proches parentes se retrouvant après des années de séparation. Elles se montraient toutes les deux soucieuses et respectueuses l’une de l’autre. Je me sentais stupéfaite de voir cela, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’être touchée par la tendresse de cette scène et des larmes se sont mises à couler de manière incontrôlable sur mon visage. Pourquoi en était-il ainsi ? Comment des gens qui ne se sont jamais rencontrés avant ressemblent-ils tout de même aux membres d’une famille chaleureuse qui se réunit ? J’ai vu aussi qu’elles étaient très dignes dans leur discours et leurs manières, et très amicales et bienveillantes dans leur façon de traiter les gens. Elles ne ressemblaient pas du tout à la description qu’en faisaient les rumeurs ! Mais je me suis dit alors : « Très bien, c’est peut-être comme cela qu’elles apparaissent pour le moment, mais je ne peux pas me laisser tromper par elles, je dois continuer à les observer. » Après cet épisode, j’ai commencé à garder contact avec des frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant.

Après les avoir rencontrés plusieurs fois, je me suis aperçue que les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant voulaient simplement nous partager la vérité et nous faire part de leurs expériences et de leur savoir, ils ne nous trompaient d’aucune façon et ne nous faisaient aucun mal non plus. Au contraire, avec patience et compassion, ils nous aidaient à élucider certaines perplexités et difficultés qu’il y a à croire en Dieu. Au début, ils ont témoigné de Dieu Tout-Puissant comme étant l’apparition du Seigneur Jésus. Je n’ai pas accepté cela dans mon cœur, alors ils ont ensuite utilisé la Bible pour m’expliquer patiemment les raisons pour lesquelles le monde religieux était devenu si désolé. Ils m’ont donné un exemple en me disant : « Pourquoi est-ce qu’à la fin de l’ère de la Loi, le temple s’est transformé en un repaire de brigands où l’on échangeait de l’argent et où l’on vendait du bétail et des volailles ? L’une des raisons à cela était que les dirigeants religieux ne suivaient pas les lois et les commandements de Dieu, ils n’obéissaient qu’à ce qui avait été décidé par l’homme, qu’aux règles, et ils accomplissaient des actes illégaux, résistaient à Dieu et étaient rejetés par Dieu ; une autre raison à cela était que l’œuvre du Saint-Esprit avait déjà progressé, Dieu S’était déjà fait chair, menant à bien l’œuvre de l’ère de la Grâce en dehors du temple. Le Saint-Esprit ne menait plus d’œuvre à bien au sein du temple, le temple était devenu désolé. De la même façon, l’église aussi est désolée aujourd’hui parce que les pasteurs et les anciens ne suivent pas la voie de Dieu, ils vont à l’encontre des commandements du Seigneur, ils résistent frénétiquement à la nouvelle œuvre de Dieu, Dieu les a rejetés depuis longtemps, le Saint-Esprit ne mène pas à bien l’œuvre parmi eux ; en même temps, c’est aussi parce que Dieu est en train de mener à bien la nouvelle œuvre des derniers jours qu’Il a repris toute l’œuvre de l’Esprit à travers l’univers entier pour la donner à ceux qui suivent Son œuvre nouvelle. Ceux-là ont déjà reçu une fois de plus l’œuvre du Saint-Esprit et sont entrés dans la ville de la « pluie ». En revanche, ceux qui n’ont pas reçu la nouvelle œuvre de Dieu seront abandonnés dans la ville où il n’y a pas de « pluie » et là, ils dépériront. Cette « pluie » fait référence à l’œuvre du Saint-Esprit, elle fait référence à la nouvelle parole de Dieu. Cela a exactement réalisé ce qui est dit dans le livre d’Amos 4:7 : « Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; J’ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n'ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l’a pas reçue s'est desséché. »

Leur partage était vraiment en accord avec la Bible et il était en accord avec la parole du Seigneur. Ce qu’ils disaient avait beaucoup de sens, mais puisque j’avais été profondément influencée par les rumeurs disséminées par le PCC et par les pasteurs et les anciens du monde religieux, je restais méfiante à leur égard et leur résistais dans mon cœur. Je faisais tout ce que je pouvais pour trouver une faille à utiliser pour réfuter leurs arguments. Bien que ce soit ainsi que je les traitais, ils continuaient très patiemment à échanger avec moi, ce qui m’a fait découvrir la volonté de Dieu et connaître l’œuvre de Dieu. Plus tard, les sœurs ont aussi échangé avec moi au sujet de la vérité des trois étapes de l’œuvre de Dieu. Après avoir entendu parler de cela, j’ai été choquée : apparemment, Christ des derniers jours – Dieu Tout-Puissant – a révélé tous les mystères du plan de gestion de Dieu de 6 000 ans visant à sauver l’humanité. L’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi était qu’Il utilisait le nom de l’« Éternel » pour conduire la vie des Israélites et que, à travers Moïse qui a décrété la loi, Il a fait prendre conscience à l’homme de ses péchés ; l’œuvre de Dieu à l’ère de la Grâce était qu’Il utilisait le nom de « Jésus » pour mener à bien l’œuvre de la rédemption en étant finalement cloué à la croix et en devenant un sacrifice d’expiation pour l’homme, portant ainsi ses péchés et les lui pardonnant ; l’œuvre de Dieu à l’ère du Règne est qu’Il utilise le nom de « Dieu Tout-Puissant » pour mener à bien l’œuvre consistant à juger l’homme et à purifier l’homme dans les derniers jours. Dieu Tout-Puissant a prononcé des paroles pour juger l’homme et châtier l’homme, débarrassant ainsi l’homme de sa nature pécheresse et permettant à l’homme d’être purifié et d’atteindre le salut de Dieu, le conduisant dans le royaume de Dieu et entrant dans un ciel nouveau et une terre nouvelle. Les trois étapes de l’œuvre de Dieu sont étroitement liées entre elles, progressant pas à pas, se complétant mutuellement ; chacune est indispensable, elles sont l’œuvre d’un seul Dieu et cela réalise les prophéties du livre de l’Apocalypse où il est dit : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1:8). « C’est fait ! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin » (Apocalypse 21:6). À cet instant, j’ai eu le sentiment que mon cœur se réveillait et je me suis sentie tout excitée. Cela faisait alors plus de vingt ans que j’avais la foi en le Seigneur, mais que cela soit en Chine continentale ou outre-mer, jamais auparavant je n’avais entendu un pasteur ou un ancien prêcher un aussi bon sermon. Quant au plan de Dieu et aux prophéties de la Bible, ce sont tous des mystères que personne ne connaît ; or ceux qui croient en l’Éclair Oriental parlent de tellement de choses avec une telle clarté, comme le plan de Dieu pour gérer l’humanité et les étapes, les principes, les détails et les effets qui seront accomplis à chaque ère de l’œuvre de Dieu, ainsi que le tempérament exprimé par Dieu et les exigences et la volonté de Dieu pour l’humanité, comme s’ils énuméraient les objets précieux de leur famille. J’ai senti la confirmation dans mon cœur que la parole de Dieu Tout-Puissant était l’expression de l’Esprit de vérité, qu’il s’agissait véritablement de la voix de Dieu. Le Seigneur Jésus a dit jadis : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:13). Ces prophéties ont désormais toutes été réalisées et accomplies à travers Dieu Tout-Puissant des derniers jours qui Se manifeste et mène à bien Son œuvre ! Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus et tout cela est réellement l’œuvre menée à bien par le même Dieu.

Plus tard, j’ai aussi lu la parole de Dieu Tout-Puissant où il est dit : « Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtiendra la vie et le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. […] Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant, celui qui réalise maintenant l’œuvre de sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie » (« Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », La Parole apparaît dans la chair). La parole de Dieu Tout-Puissant est remplie de l’autorité et de la majesté de Dieu et elle révèle le tempérament juste de Dieu. Je sais que l’œuvre que Dieu Tout-Puissant des derniers jours est en train de mener à bien est l’œuvre qui consiste à exprimer la vérité et à accorder la vie à l’homme. Tant que nous accepterons Christ des derniers jours – Dieu Tout-Puissant – et accepterons la parole exprimée par Dieu Tout-Puissant, alors nous serons enfin capables de résoudre la cause profonde de notre péché. Alors seulement serons-nous capables d’atteindre le chemin de la vie éternelle. Et ceux qui ne seront pas capables de suivre le rythme de l’œuvre de Dieu, qui n’accepteront pas le salut de Dieu dans les derniers jours, ceux-là ne seront jamais qualifiés pour entrer dans le royaume des cieux et, à la fin, ils ne pourront qu’être éliminés par Dieu, ce qui fera qu’ils périront et seront détruits. Face aux paroles de jugement de Dieu, j’ai repensé à la manière dont j’avais été très négligente, ces dernières années, dans mon traitement du fait concernant le retour du Seigneur et je n’ai pas pu retenir un certain sentiment de peur : je n’osais plus continuer à traiter ce fait avec une telle irrévérence. J’ai aussi repensé aux situations dans lesquelles je m’entendais bien avec les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant et j’ai vu que, d’une certaine manière, ils vivaient des paroles de Dieu : quelles que soient les questions que je soulevais, ils avaient toujours la patience de me donner une réponse en utilisant la parole de Dieu Tout-Puissant, ils ne s’interrompaient que lorsque j’avais compris ; parfois, des sœurs venaient à ma boutique et, comme la boutique était petite et qu’il n’y avait pas assez de place pour qu’elles s’assoient, elles restaient debout pendant plusieurs heures et elles s’apportaient même de quoi manger ; parfois, pour ne pas me déranger dans mon travail, elles attendaient l’heure où je finissais le travail, le soir, pour me rejoindre et échanger au sujet de la vérité et, le temps que notre réunion se termine, il était déjà minuit lorsqu’elles s’en retournaient chez elles. Une fois, il y a eu deux sœurs qui sont restées échanger avec moi tellement tard dans la nuit qu’il n’y avait plus de métros pour les ramener chez elles, donc elles ont passé la nuit à la station de métro. Je voyais ces frères et sœurs supporter beaucoup d’épreuves et se montrer très compatissants et patients et je ne pouvais m’empêcher de penser à ce qui est dit dans la Bible : « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits » (Matthieu 7:16-18). Depuis que je restais en contact avec les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant, je voyais qu’ils vivaient d’une manière qui était plutôt admirable, qu’ils mettaient en pratique les deux grands commandements que le Seigneur Jésus demande aux hommes de pratiquer : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22:37-39). Je n’oserais pas dire qu’ils avaient déjà atteint les exigences du Seigneur, mais je voyais qu’ils vivaient une partie de la réalité de ces deux commandements. Et quand cela était comparé avec la manière dont vivaient les frères et sœurs issus de diverses confessions religieuses, ils étaient tout simplement aussi différents que le ciel et la terre, ces frères et sœurs ne vivaient même pas le moindre pardon ni la moindre patience, ils étaient emplis de jalousie et de querelle, se disputaient et luttaient entre eux, tant et si bien qu’ils se seraient battus pour la gloire, le profit et le statut au sein de l’église, quant à savoir à quel genre d’arbre ils appartenaient, cela se voyait en fonction du genre de fruits qu’ils portaient. En revanche, je sentais dans mon cœur une confirmation pour la manière dont vivaient les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant, leur manière de vivre n’était pas artificielle, elle était l’expression de leur vie après avoir pratiqué les paroles de Dieu. Parce qu’ils suivaient les pas de l’Agneau, disposaient de l’œuvre du Saint-Esprit et avaient la parole de Dieu comme source de vie, ils étaient capables de vivre à la ressemblance d’un véritable chrétien qui rend gloire à Dieu et témoigne de Dieu. À cette période, face à l’autorité de la parole de Dieu et de la puissante contre-attaque de ces faits, ces rumeurs concernant l’Éclair Oriental se sont doucement effondrées dans mon cœur.

Contenu connexe