Ce jour-là, le ciel était particulièrement clair et ensoleillé (Partie 2)

Tian Ying, Chine

La sœur a continué à parler : « La parole de Dieu Tout-Puissant a déjà ouvert le mystère d’“être sauvé” et de l’“obtention du salut complet”, alors jetons un coup d’œil dans la parole de Dieu Tout-Puissant et voyons ce qu’Il a à dire à ce sujet. Dieu Tout-Puissant dit : “À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché” (“La vision de l’œuvre de Dieu (2)”, La Parole apparaît dans la chair).

Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons. Après des milliers d’années de la corruption de Satan, les hommes ont déjà en eux une nature qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus que la rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à ce travail de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de la saleté et de la corruption de leur essence, et ils pourront être complètement transformés et purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. […] Même si l’homme est racheté et si ses péchés sont pardonnés, cela est considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l’homme et n’avait pas traité l’homme en conformité avec les transgressions de l’homme. Toutefois, lorsque l’homme vit dans la chair et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. Cela est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon. La majorité des hommes pèchent dans la journée pour se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] il est plus profond que le péché, planté par Satan et profondément enraciné dans l’homme. Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; l’homme est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée. De tels effets peuvent être atteints seulement grâce au jugement par la parole. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière” (“Le mystère de l’incarnation (4)”, La Parole apparaît dans la chair).

Tu sais seulement que Jésus descendra dans les derniers jours, mais comment exactement descendra-t-Il ? Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu” (“Concernant les appellations et l’identité”, La Parole apparaît dans la chair). »

 

 

La sœur a continué l’échange : « À partir de la parole de Dieu Tout-Puissant, nous pouvons voir que chaque étape de l’œuvre accomplie par Dieu est réalisée conformément aux besoins de la race humaine corrompue. À la fin de l’ère de la Loi, l’homme n’avait plus la force de se libérer des liens du péché en raison des tentations et de la corruption de Satan. L’homme avait offensé les lois de Jéhovah et était confronté aux risques d’être lapidé et brûlé par les feux du ciel. Dieu aime la race humaine. Il S’est incarné pour devenir la ressemblance de la chair pécheresse et Il a été cloué à la croix pour sauver l’homme du péché. Donc, tant que nous croyons au Seigneur Jésus, nous serons sauvés. Le Seigneur ne se souvient plus de nos péchés. Nous pouvons venir directement devant Dieu et Le prier et profiter de l’abondance de la grâce accordée par Lui. Mais bien que nous ayons été sauvés, cela ne prouve pas que nous sommes sans péché. Nous, la race humaine, avons été corrompus par Satan pendant des milliers d’années. Le poison de Satan s’est enraciné au plus profond de nous, il est devenu notre vie ; il est devenu notre nature. Nous sommes contrôlés par la vanité et l’arrogance, la tromperie et la perversité, l’égoïsme et le mépris, la cupidité et le mal de la nature de Satan. Nous sommes toujours capables de mentir souvent, de tromper et de pécher, en résistant à Dieu. C’est la racine de notre vie cyclique consistant à commettre constamment des péchés et à plaider coupable à leur égard. Ainsi, Dieu, sur la base des exigences de la race humaine corrompue et le plan de gestion de Dieu pour sauver la race humaine, est venu accomplir une nouvelle étape de l’œuvre dans les derniers jours pour juger et châtier l’homme afin de le purifier et changer son tempérament corrompu, de sorte qu’à la fin les hommes qui ont obtenu le salut et qui ont été perfectionnés puissent entrer dans le royaume de Dieu. Si nous maintenons encore l’idée selon laquelle “être sauvé une fois, c’est être sauvé pour toujours”, alors nous refusons d’accepter l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours. Si tel est le cas, alors le poison de Satan qui est dans notre sang ne sera jamais purifié et nous ne pourrons jamais obtenir le salut de Dieu, sans même mentionner le fait d’être amenés dans le royaume des cieux. Ces conséquences sont très graves. Donc, maintenant, dans ces derniers jours, ce n’est qu’en s’éloignant de l’ère de la Grâce et en acceptant l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant des derniers jours que l’homme sera complètement purifié, obtiendra le salut de Dieu et ira vers une bonne destination. »

En écoutant l’échange de la sœur, je me suis dit : « Oui, les paroles de Dieu Tout-Puissant sont vraiment dites de façon concrète. Au cours des quelques dernières années, n’ai-je pas mené une vie où je commettais des péchés pendant la journée, mais demandais ensuite pardon pour ces péchés pendant la nuit ? Nous n’avons réellement été pardonnés de nos péchés qu’à cause de notre foi dans le Seigneur, mais la nature de nos péchés existe encore. Nous pouvons encore pécher et résister à Dieu. Le Seigneur est saint. Comment ceux qui pèchent souvent et Lui résistent peuvent-ils être enlevés et entrer dans le royaume des cieux ? Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont relâché ces idées dans mon esprit qui pesait sur moi depuis de nombreuses années. Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont vraiment une vérité qui peut être cherchée. Se pourrait-il que Dieu Tout-Puissant soit réellement le retour du Seigneur ? J’ai vraiment besoin de regarder cela correctement… »

Je me débarrassais peu à peu des gardes que j’avais dressées contre la sœur, mais au moment où je songeais à examiner les sujets dont nous avions discuté, des coups pressants et bruyants se sont soudain fait entendre à la porte. Sœur Hu s’est précipitée pour ouvrir la porte et a laissé passer un pasteur qui est entré dans la pièce en trombe. Il m’a regardé, puis il a regardé la sœur qui répandait l’évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant et puis il m’a dit sur un ton d’étonnement et de colère : « Que fais-tu ici ? Ne t’ai-je pas dit de ne pas écouter des inconnus prêcher ? Comment as-tu pu encore te ruer ici pour les écouter ? Rentre chez toi immédiatement, ne les écoute plus ou tu seras trompée et il sera trop tard pour te repentir ! » Après que le pasteur a eu fini de me réprimander, il s’est retourné pour menacer la sœur : « Et vous, qui répandez l’Éclair Oriental, vous ne faites que venir voler des agneaux dans notre église ! Allez-vous-en immédiatement, si vous ne partez pas, je ne serai pas si poli ! » En voyant le pasteur traiter la sœur de cette façon, j’étais passablement dégoûtée, alors je lui ai dit : « Pasteur, cette sœur avait simplement de très bonnes choses à dire, et c’est en conformité avec la Bible. Je pense qu’il est vraiment tout à fait possible que Dieu Tout-Puissant soit le retour du Seigneur. Pourquoi ne pas l’écouter, puis nous pourrons décider. D’ailleurs, la Bible ne dit-elle pas : “N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir” (Hébreux 13:2) ? Nous qui croyons au Seigneur devrions avoir de l’amour, nous ne pouvons pas traiter les gens de cette façon. Faire précipitamment sortir cette sœur de cette manière, cela ne va-t-il pas à l’encontre des enseignements du Seigneur ? » Après m’avoir entendu dire cela, le pasteur m’a hurlé : « Que comprends-tu ? Nous qui croyons en Jésus avons déjà été sauvés, nous n’avons pas besoin d’être sauvés une fois de plus ! Ils sont venus ici pour voler des agneaux, ne les reçois pas ! » À ce moment, la sœur qui avait répandu l’Évangile a souri et a dit : « Nous attendons tous le retour du Seigneur, pourquoi ne pouvons-nous pas nous asseoir et avoir une conversation ? Si nous passons à côté du retour du Seigneur, nous le regretterons beaucoup... » Sans attendre que la sœur ait fini de parler, le pasteur a commencé à la pousser en disant : « Ne parlez pas, même si vous aviez de meilleures choses à dire, je ne les écouterais pas ! Allez-vous-en immédiatement ! » Et sans autre forme de procès, le pasteur est allé jusqu’à pousser, tirer et injurier la sœur afin de la chasser de la maison. Après le départ de la sœur, le pasteur a continué à me menacer : « Dépêche-toi de rentrer chez toi. À partir de maintenant, tu n’es plus autorisée à être en contact avec des gens de l’Éclair Oriental. Sinon, tu seras expulsée de l’église et, si cela arrive, tu n’auras jamais l’occasion de recevoir la louange de Dieu et d’entrer dans le royaume des cieux […] » À ce stade, j’avais déjà entendu l’échange de la sœur, je comprenais que le Seigneur Jésus nous avait seulement sauvés, qu’Il ne nous avait pas purifiés, car ce n’est que lorsque le Seigneur reviendra pour accomplir Son œuvre de jugement que l’œuvre entière de purification de l’homme sera effectuée. Sans recevoir l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours, le tempérament corrompu de l’homme ne sera pas changé et il ne pourra pas atteindre le salut de Dieu ni entrer dans le royaume des cieux. Les paroles du pasteur n’ont donc pas eu beaucoup d’effet sur moi, j’ai seulement dû traiter ce qui se passait en hochant la tête et, ensuite, je suis rentré chez moi.

Contenu connexe