Aucune vidéo. Ajoutez-en une maintenant !

Musique chrétienne « Christ des derniers jours révèle le mystère du plan de gestion de Dieu »

Clips musicaux 716  2020-04-20

En ce qui concerne les visions de l'œuvre

durant tout ce plan de gestion de six mille ans,

personne ne peut en avoir un aperçu ou une compréhension.

Ces visions sont toujours restées des mystères.

Peu importe la compréhension que les hommes ont de la Bible,

elle ne reste rien de plus que des mots,

car les hommes ne comprennent pas l'essence de la Bible.

Cette œuvre de six mille ans

est plus mystérieuse que toutes les prophéties des prophètes.

Elle est le plus grand mystère depuis la création jusqu'à présent,

et aucun des prophètes à travers les âges

n'a jamais été en mesure de le comprendre,

car ce mystère n'est dévoilé que dans l'ère de la fin.

Quand les hommes lisent la Bible, ils peuvent comprendre quelques vérités,

expliquer certains mots

ou soumettre quelques passages et citations célèbres à leur examen insignifiant,

mais ils ne seront jamais en mesure de dégager le sens de ces paroles,

car les hommes ne voient que des paroles sans vie,

et non les scènes de l'œuvre de l'Éternel et de Jésus,

et les hommes sont incapables de percer le mystère de cette œuvre.

Le mystère du plan de gestion de six mille ans est le plus grand mystère,

le plus profondément caché

et tout à fait incompréhensible par l'homme.

Personne ne peut directement comprendre la volonté de Dieu

sauf s'Il l'explique Lui-même aux hommes et leur en ouvre le sens,

sinon, elle restera à jamais une énigme et un mystère scellé pour les hommes.

Oublions les hommes du monde religieux.

Si l'on ne vous avait pas renseigné aujourd'hui,

vous ne comprendriez pas non plus.

Cette œuvre de six mille ans

est plus mystérieuse que toutes les prophéties des prophètes.

Elle est le plus grand mystère depuis la création jusqu'à présent,

et aucun des prophètes à travers les âges

n'a jamais été en mesure de le comprendre,

car ce mystère n'est dévoilé que dans l'ère de la fin.

Extrait de « Suivre l'Agneau et chanter des cantiques nouveaux »